Définition de : un poil

un poil (tableau rapide)
un poil Un peu, petite quantité, presque rien, un peu, un peu trop, de peu, de justesse, tout juste ; pas du tout, aucunement
synonyme rien, pas de, peu, un peu, pas beaucoup, proche, près
fréquence 026

un poil

& un poil de ; un poil de trop ; le poil de ; d'un poil ; □ un quart de poil ; (d'un poil de grenouille) ; pas d'un poil

n.m.

Définition

Un peu, petite quantité, presque rien, un peu, un peu trop, de peu, de justesse, tout juste ; pas du tout, aucunement

registre ancien : 5 registre moderne : 5

Synonyme : rien, pas de, peu, un peu, pas beaucoup, proche, près Famille : d'un poil/cheveu

Citations
1955 lorsque j'ai relevé la tronche ça a été pour ajuster un mec qui venait de se découvrir un poil de trop. Je l'ai proprement encadré et il a dégringolé en beauté. Puis il s'est mis à beugler comme un sourd. source : 1955. Mollo sur la joncaille
1982 Pas un poil de jeu dans les bielles et les pistons à tel point que les roues ne voulaient plus tourner. source : 1982. La vapeur
1738 c'est un morceau de prélat… En conscience, je ne vous en rabattrai pas un poil source : 1738. Alphonse l'Impuisant, dans Théâtre érotique français au XVIIIe siècle
1968 Je ne bougeai pas d'un poil ! Je restai debout près du bar et la regardai se débattre avec l'individu qui avait encaissé la tarte source : 1968. Le terminus des prétentieux
1952 il n'est pas gêné d'un poil. Il sort de sa poche une petite lampe qu'il braque sur le jack source : 1952. Mon taxi et moi
1980 Bougent pas d'un poil, dit le plus humain des deux source : 1980. Pour venger Pépère
1952 Je revenais de loin. J'étais allé à l'extrême limite de sa patience. Un quart de poil et il me dessoudait source : 1952. Rencontre dans la nuit
1952 Il avait posé son pied juste à côté du ruisselet. Un poil de plus il pataugeait dedans source : 1952. Rencontre dans la nuit
1995 On est comme deux ronds de flan, Laclope et moi. On regarde autour de nous sans bouger d'un poil. source : 1995. Les pieds-bleus
1918 Ce matin, il s'en faut d'un poil de grenouille que j'aie le crâne percé. source : 1918. Au seuil des guitounes
1953 s'apercevait ici que les ficelles d'un trapèze dépassaient d'un poil les mesures autorisées et, d'un coup sec, sabotait l'ensemble férocement source : 1953. Allons z'enfants
1953 Les deux autres n'ont pas bougé d'un poil, contraitement à ce que je pensais. source : 1953. Alors, pommadé, tu jactes ?

<12 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).