Définition de : gratiné

  • gratiné
    • Intensif de qualité (généralement en mauvaise part, pour un défaut) exagéré, remarquable, extraordinaire, exceptionnel, qui sort de l'ordinaire ; grave, sérieux, rare, excessif ; stupide, idiot
    • fréquence : 027
    • id : 16938

gratiné & être gratiné ; du gratiné n.m., adj.

Définition

Intensif de qualité (généralement en mauvaise part, pour un défaut) exagéré, remarquable, extraordinaire, exceptionnel, qui sort de l'ordinaire ; grave, sérieux, rare, excessif ; stupide, idiot

fréquence : 027
registre ancien : 7 registre moderne : 6

synonyme : extraordinaire, remarquable

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1908.

1908 1917 1939 1943 1946 1946 1947 1950 1952 1952 1953 1953 1953 1955 1955 1955 1955 1956 1961 1966 1967 1969 1974 1977 1998 2001 2005

Citations

<16 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

II. Adj., au fig., fam., souvent p. iron. avec valeur intensive. Qui est remarquable en son genre, particulièrement fort ou qui sort de l'ordinaire. Des histoires gratinées. Tonnerre! N'en avons-nous pas vu, des crises ministérielles, et autrement gratinées (FARGUE, Piéton Paris, 1939, p. 174). Y a des flics qui sont pas bien forts. Mais vous, vous êtes gratiné (QUENEAU, Zazie, 1959, p. 210).

C. Adj. 1936 gratiné « extraordinaire dans l'outrance ou dans le ridicule » (CÉLINE, Mort à crédit, p. 459)

Rien dans (TLFi) / Rien dans (GR) /

  • 1936 Céline (GR) / Adj. 1936 gratiné «extraordinaire dans l'outrance ou dans le ridicule» (CÉLINE, Mort à crédit, p. 459) (TLFi) / 1908 -à vérif- (GB) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.