Définition de : rombière

  • rombière
    • ■ Vieille femme, femme âgée, femme laide ; femme (péj.), femme peu recommandable ; épouse, femme en général (irrespectueux) ; ■ (prost.) patronne du bordel, tenancière de maison close, prostituée
    • fréquence : 039
    • id : 16592

rombière & rhombière n.f.

Définition

■ Vieille femme, femme âgée, femme laide ; femme (péj.), femme peu recommandable ; épouse, femme en général (irrespectueux) ; ■ (prost.) patronne du bordel, tenancière de maison close, prostituée

fréquence : 039
registre ancien : 6 registre moderne : 7

synonyme : femme (général), maquerelle, sous-maîtresse

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1890.

1911 1915 1915 1917 1918 1918 1918 1918 1920 1921 1925 1935 1935 1947 1949 1951 1952 1952 1953 1953 1954 1954 1955 1957 1957 1960 1960 1965 1967 1971 1979 1981 1982 1995 2003 2006 2007 2009 2011

Citations

  • 1935 ma poisse m'oubliait pas. Elle me fait prendre en flagrant délit d'exercice illégal de la médecine, un jour que j'expliquais à une rombière le traitement des varices par la farine de moutarde. Mes confrères de l'endroit, qui n'étaient pas foutus de guérir les varices par n'importe quel moyen, m'avaient signalé au quart. source : 1935. Viande à brûler
  • 1955 il est monté à Montmartre, dans un cabaret. Alors, figure-toi qu'un soir, s'amènent trois rombières en robes du soir, diam's et le tout time, avec un frère mironton en haut de forme gris perle ! source : 1955. Pas de pitié pour les caves
  • 1952 Je n'ai plus qu'à me présenter demain matin, avant 11 h. 30, pour avoir le droit de véhiculer des rombières source : 1952. Mon taxi et moi
  • 1954 Il continue de présider aux « dialogues socratiques » auxquels participent d'ahurissantes rombières coiffées de larges et poétiques chapeaux source : 1954. Rue des maléfices - Chronique secrète d'une ville
  • 1949 Tiens, l'autre rhombière, là au bout, celle qui a les tétines en porte-éponges. Ça, au moins, c'est de tout repos ! Tu peux être tranquille, il n'y aura pas un caniche qui se retournera, dans la rue, pour la regarder passer source : 1949. Mémoires d'un contrôleur des wagons-lits recueillis par René Delpêche
  • 2009 Les rombières de la place des Vosges, toutes manucurées et fardées, n'avaient rien vu non plus. source : 2009. Sang d'encre au 36
  • 1953 s'en va rejoindre une rombière, très genre pute, qui vient d'arriver. source : 1953. Alors, pommadé, tu jactes ?
  • 1911 Tant pis pour la rombière ! C'est elle qui écopera pour les autres… source : 1911. Le retour de Manounou, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912)

<8 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

  • P.-ê. du rad. rom-, de grommeler, et du lorrain romber « grommeler, bougonner » (GR)
  • Mot d'argot parisien (Dech1918)
  • Argot parisien courant d'avant-guerre (Dauzat1918voc)
  • 1890 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.