¶ vamp

  • vamp
    • Femme fatale, belle femme élégante et séduisante, parfois intéressée, jolie femme séduisante, séductrice (par une féminité exagérée ou conforme aux fantasmes masculins)
    • fréquence : 024
    • id : 16351

Définition

Femme fatale, belle femme élégante et séduisante, parfois intéressée, jolie femme séduisante, séductrice (par une féminité exagérée ou conforme aux fantasmes masculins)

fréquence : 024
registre moderne : 5

synonyme : séducteur, dragueur, coureur

Chronologie

1939 1946 1947 1949 1952 1953 1953 1954 1957 1961 1963 1965 1966 1970 1971 1973 1976 1976 1981 1987 1993 1997 2003 2007

16351.jpg: 397x560, 41k (04 août 2012 à 15h34)

Citations

  • 1965 Quand le deuxième classe permissionnaire se promènera sur les boulevards, avec au bras une vamp platinée, il sera salué par la foule des colonels bureaucrates installés aux terrasses, et que son insigne de combattant mettra au garde-à-vous. source : 1965. La débâcle
  • 1993 la femme prostituée, comme toute travailleuse du sexe, est assimilée à la vamp, ou à l'inverse toute vamp est assimilée à une prostituée, à une femme qui attire les hommes « en dessous de la ceinture » source : 1993. Prostitution : les uns, les unes et les autres
  • 1949 Maritza était blonde : non pas « platinée » comme les poupées d'Hollywood qui jouent les vamps source : 1949. Mémoires d'un contrôleur des wagons-lits recueillis par René Delpêche
  • 1947 Il y a foule : la mystérieuse vamp Geneviève Brissot me saute gentiment au cou source : 1947. Mon journal dans la drôle de paix
  • 1970 En pantalon noir et veste de cuir souple sur un pull léger, la fille attendait calmement, sans jouer les vamps source : 1970. Échelon de destruction
  • 1997 pas la vamp, Dédée, pas […] décolorée, […] pas besoin de ça, sexy, désirable, quoi ! source : 1997. L'aveu différé
  • 1953 Blondy a une robe rose, presque blanche, sans manches, courte et collante comme elle les aime. Ses beaux cheveux blonds cuivrés lui retombent en cascades sur les épaules […]. Avec son large décolleté et ses lunettes de soleil, elle a tout de la vamp source : 1953. ...et ça continue !

<7 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Musidora, première vamp du muet français ; première vamp du cinéma : Theda Bara (Montvalon1987) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.