¶ gogues

Définition

Toilettes, WC, latrines, cabinet d'aisance

fréquence : 030
registre ancien : 8 registre moderne : 8

synonyme : WC, pot de chambre, vespasienne morphologie : apocope famille : gogues (WC) usage : scatologie (pipi, caca)

Chronologie (aide)

La plus ancienne attestation connue est : 1888.

1888 1901 1911 1918 1920 1921 1925 1930 1937 1947 1950 1951 1953 1955 1956 1960 1960 1963 1974 1979 1980 1980 1981 1982 1983 1993 1998 2007 2011 2012

Citations (aide)

<7 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Gogs, gogues, subst. masc. plur., arg. Lieux d'aisances. Où c'est q'c'est qu'on va pouvoir briffer ? − Dans les gogues !!! hurla le brigadier (Courteline, Train 8 h 47,1888, 1repart., 6, p. 74). Il nous criait un bon coup à travers la porte : « Esquintez surtout pas mes gogs ! J'ai vu la cuvette ! Elle était intacte! » (Céline, Mort à crédit, 1936, p. 558). On trouve également la forme gogue comme apocope de goguenot au sens de « vase de nuit » et (au plur.) « lieux d'aisances » (1903 ds Esn.). (tlfi:gogues)

  • Vient de goguette (anciennement société lyrique), où l'on trouve du bien-être, sur le modèle de lieux d'aisance. (AYN)
  • De goguenot. (GR)
  • Apocope de goguenots. (George, FM48)
  • apocope de goguenot au sens de « vase de nuit » et (au plur.) « lieux d'aisances ». (TLFi)
  • 1888 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.