fumier

fumier (tableau rapide)
fumier ■ Terme de profond mépris moral : traître, personne méprisable, qui exploite les autres ; ■ qqun de mauvais, de méchant, de sévère, d'injuste ; ■ insulte générale
synonyme insulte, terme de mépris, formule de mépris
fréquence 84

fumier

& fumière (fém.) ; les fumiers ; un beau fumier ; fumier de ; refumier ; mon fumier

n.m.

Définition

■ Terme de profond mépris moral : traître, personne méprisable, qui exploite les autres ; ■ qqun de mauvais, de méchant, de sévère, d'injuste ; ■ insulte générale

registre ancien : 7 registre moderne : 7

Synonyme : insulte, terme de mépris, formule de mépris Famille : fumier (insulte)

Citations
1955 Ta grognasse, je te la rendrai, d'accord, mais t'auras pas longtemps à en profiter, mon fumier. […] Je t'étendrai comme une merde. source : 1955. Mollo sur la joncaille
2003 Espèce de salaud… Ordure ! Fumier ! source : 2003. La pharmacienne
1937 Ah ! les saloperies fumières ! source : 1937. Bagatelles pour un massacre
1995 Salaud. Espèce de fumier. Ordure, dit Farakhan. source : 1995. La princesse du sang
1921 sa barbe tremble aux injures qu'il vocifère : « Fumiers ! Cochons ! Refumiers ! » source : 1921. La boue
1916 –Allons, toi, raconte-nous comment tu l'as pris ? –J'ai mis la main dessus, mon commandant, et j'ai serré. Il a bien voulu se défendre, le fumier ! Alors je m'ai mis en colère ! source : 1916. Méditations dans la tranchée
1953 Le fumier ! J'pouvais pas m'défendre, tu comprends… source : 1953. Allons z'enfants
1994 Y faut les flinguer, y z'ont pas le sens de l'honneur, ces fumiers ! source : 1994. La guerre des gusses
2003 Papon comme fumier on fait pas mieux, ah le salaud ! source : 2003. Entretien réalisé par E. Blanchard les 30 octobre et 25 novembre 2003, dans Les récits de vie de policiers
1997 chaque fois, tant qu'on ne les aurait pas anéantis jusqu'au dernier, ils remettraient ça, chaque fois, ils avaient ça dans la peau, ma parole, ces fumiers-là ! source : 1997. L'aveu différé
1975 Ils ont des stocks de munitions, ces fumiers en face. source : 1975. Les canards de Ca Mao
1924 l'Marseillais ! Oh ! sans charre, si je l'connais, c'te blague, c'est lui qui m'a fait, l'fumier ! source : 1924. Les dessous de Montmartre
1953 Un beau fumier avait-il pensé ; balancer ainsi son meilleur ami, c'était presque pas croyable. source : 1953. De la boue et des roses
1903 Tous les hommes, crois-le bien, ma chérie, aussi ceux de la « Maub » que d'ailleurs ce sont tous des fumiers. source : 1903. Les enracinées

<14 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments
  • Cité dans (GR), non daté (citation : Dorgelès, les Croix de bois) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).