Définition de : prune

prune & prune de plomb ; gober une prune n.f.

Définition

Balle, projectile

ALL : Flintenkugel, Geschoss
fréquence : 014
registre ancien : 7 registre moderne : 7

synonyme : balle (d'arme), cartouche famille : prune, pruneau (balle d'arme à feu) usage : Argot militaire

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1650.

1792 1832 1851 1851 1857 1857 1886 1888 1901 1917 1954 1956 1960 1981

14504.jpg: 493x680, 94k (19 avril 2014 à 12h59)

Citations

<6 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

2. Balle d'arme à feu, plus particulièrement de fusil. Synon. pruneau.Le coup part, la balle ricoche, et le chamois tombe sans savoir d'où lui vient cette prune (Toepffer, Nouv. genev., 1839, p. 394). b) 1650 « balle de fusil, d'arme à feu » (d'apr. Esn.). (tlfi:prune) /

  • Daterait au moins de Sully parlant à Henri IV : Pardieu, sire, lui cria-t-il du plus loin qu'il l'aperçut, nous venons de voir passer des gens qui semblent avoir le dessein de vous préparer une collation de bien autres prunes que celles-ci et un peu plus dures à digérer. (Marty Laveaux 1857)
  • 1650, Esnault (TLFi)

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.