¶ décollé

  • décollé

décollé & être décollé

Définition

Malade (poumons ; paludisme) ; être malade, ou en convalescence ; amaigri, étique

fréquence : 004

synonyme : tuberculeux, malade des poumons

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1917.

1914 1918 1932 1955

Citations

  • 1932 quelques blanches, femmes mariées à des officiers, à des colons, plus décollées par le climat encore que les hommes, avec leurs petites voix gracieusement hésitantes, des sourires énormément indulgents, fardées sur tant de pâleur, comme de contentes agoniques. source : 1932. Voyage au bout de la nuit (Seul manuscrit)
  • 1914-1919 au lieu de trente jours, lui et les Drs Scmidt et Cunier (qui m'ont soigné) me donnent quarante-cinq jours. Veine ! – Il faut dire que je suis salement décollé… [25/07/1918] source : 1914-1919. Les carnets de l'aspirant Laby. Médecin des tranchées

<2 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

  • 1917 (amaigri, étique) (Esn1918) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.