Définition de : rouge

rouge (tableau rapide)
rouge Vin rouge, vin de table, vin de consommation courante, litre de vin rouge
synonyme vin rouge
fréquence 071

rouge

& un rouge; du rouge ; coup de rouge ; litre de rouge ; kil de rouge ; bouteille de rouge ; gros rouge ; gros rouge intendance

n.m.

Définition

Vin rouge, vin de table, vin de consommation courante, litre de vin rouge

registre moderne : 4

Synonyme : vin rouge Usage : alcool, ivrognerie, boire

13861_coup_de_rouge_avant_le_boulot.jpg: 800x544, 186k (21 juillet 2017 à 02h50)

Citations
1957 Elle s'approcha du rade : un immense zinc où, devant des chopes et des coups de rouge, s'accrochaient des poivrots source : 1957. Du riffifi chez les femmes / edit
2013 il débouche un château Haut-Brion ! J'en suis encore ébloui, pourtant je suis a priori incapable de faire la différence entre un gros rouge et un premier cru classé. source : 2013. Moi Dodo la Saumure / edit
1935 Quand je vais réveiller les bâbordais, je m'aperçois qu'ils ont noyé leur angoisse dans le pinard. Ivres-morts, ils sont étendus à même le parquet du poste, ou sur les tables. Masson serre contre sa poitrine une carafe où reste un fond de gros rouge. source : 1935. Mer Noire / edit
1969 à un des crochets une musette des surplus laisse passer un goulot de « gros rouge » source : 1969. Perdus dans le djebel / edit
1953 Le reste des journées, assis sur une marche devant la messagerie en compagnie d'un litre de gros rouge, il chantait. source : 1953. Misère du matin / edit
1927 Ma capacité est de dix litres de blanc et autant de rouge source : 1927. A la revoyure - Nouvelles aventures des Pieds Nickelés, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927) / edit
1957 Je ne suis pas de ces types qui refusent quelques ronds à un clochard, sous prétexte que le clochard n'a rien de plus pressé que de les convertir en coup de rouge. Un coup de rouge, c'est parfois plus nécessaire qu'un bout de pain source : 1957. Les eaux troubles de Javel / edit
1954 Le jour, il servait du gros rouge ; au petit matin, du « café », – infâme sauce noirâtre – accompagné d'alcools plus ou moins frelatés source : 1954. Rue des maléfices - Chronique secrète d'une ville / edit
1961 entra dans un bar dont la porte était largement ouverte sur la nuit. Cela sentait à la fois la limonade et le gros rouge source : 1961. Des fruits, des fleurs et du plomb / edit
1976 Gamelin, général de chambrées, dont la tactique se bornait à une stratégie de l'arme au pied et à l'attribution d'un double quart de « gros rouge » par journée perdue sur la ligne Maginot source : 1976. Un septennat policier - Dessous et secrets de la police républicaine / edit
1967 Ils se rassirent et burent un grand coup de gros rouge. source : 1967. Raymond la Pente / edit
1947 Le général Bouscat me glisse à l'oreille qu'il n'aime que le gros rouge, tandis que les serveurs versent du Montbazillac source : 1947. Mon journal dans la drôle de paix / edit
1973 Il y avait le gardien qui m'apportait mon petit rôti, ou ma petite langouste, avec mon demi-litre de rouge source : 1973. Le petit paradis / edit
1954 à cause du père toujours et de ses cinq litres de rouge par jour. source : 1954. Les portes de l'aventure / edit
1998 Quant au pinard du midi et du soir, il était carrément infect. Ce n'était plus un cru de Mascara, mais le gros rouge de l'intendance, du râpeux aromatisé au bromure. source : 1998. Section Bordel / edit
1928 Ah ! c'est vrai, reprit Colle-de-Pâte, après avoir lampé un verre de « rouge » et jeté ses sous sur le zinc source : 1928. La racaille / edit

<16 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments
  • Métonymie (FrançoisPléiade)

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).

+Bob +Move +Régénérer

  • 178332 Il y a, au C.J.D., un surveillant que les détenus appellent « Chebani ». Ça veut dire « le vieux » en arabe.
  • 178331 X, quand il n'est pas en taule, « bouffe des codes, jusqu'à se faire dégueuler » […] Les codes, c'est les comprimés de Néocodion qu'on ingurgite en quantités phénoménales
  • 178330 Que battre une affaire, c'est organiser tout un rantanplan de mensonge autour d'un mauvais coup dont on est accusé. (On bat son affaire devant le juge, devant les flics,
  • 178329 une garetsie n'est pas une « maladie tropicale […] », mais tout bonnement une cigarette.
  • 178328 Fleury-Mérogis n'existe pas : c'est Ryfleu qu'il faut dire.
Citation :
Source (id) :
Bob (id) :
Citation (id) :