languefrancaise.net

définition : filer la pipe

filer la pipe
Battre, frapper qqun ; □ être maltraité, rossé ; essuyer un échec, subir une défaite, perdre ; être touché et blessé, être battu, subir des défaites

Citations
  • 1898 Il y a là-bas un ou deux frères qui ramassent de la galette, mais il y en a aussi d'autres qui ne ramassent que les bâches [sic] et qui ne prennent que des pipes. source : 1898. Notes d'un tricoteur (L'Auto-Vélo)
  • 1919 Vous allez voir ce qui va arriver : les Anglais vont « prendre la pipe » et c'est nous autres qui serons là pour un coup et que l'on enverra pour boucher les trous ! source : 1919. La reprise de Tergnier
  • 1915 Guillaume a envoyé cependant de leur coté ses meilleurs soldats et ses meilleurs officiers. Ils prennent la pipe tout de même. source : 1915. (correspondance) Les cinq mois de campagne d'un ouvrier parisien (3)
  • 1915 Je vois cependant que les Boches prennent la pipe plus souvent qu'à leur tour et que notre artillerie les désosse proprement. source : 1915. Les poilus de la 9e
  • 1905 Les clients, faut qu'y gantent… ou tu prendras la pipe !… source : 1905. Le Tigre & Coqueliquot
  • 1903 j'aime pas les « mecs » qui se font foutre des volées par les autres. Chaque fois que le Rouquin a eu une histoire, c'est toujours lui qui a « pris la pipe ». Tu parles comme on est en sûreté avec des fausses couches pareilles ! source : 1903. Les enracinées

<6 citation(s)>

Chronologie et sources

Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Merci.

1889 1898 1899 1901 1901 1903 1905 1907 1911 1915 1915 1915 1915 1917 1917 1918 1918 1919 1920 1951

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments