languefrancaise.net

définition de : avarié avec Bob, dictionnaire d'argot

avarié
Qui a la gonorrhée ; malade de MST

12992.jpg: 700x911, 69k (2011-07-06 18:42)
Citations
  • 1939 Nietzsche est un grand poète avorté. Son père était un avarié. Il était lui-même avarié source : 1939. Journal de l'abbé Mugnier (1879-1939)
  • 1925 Pendant les deux dernières années de la guerre surtout, les paniers à salade pleins à craquer amenaient, plusieurs fois par jour, des fournées d'avariées et de voleuses de tout acabit source : 1925. Souvenirs d'un médecin des prisons de Paris (1914-1918)
  • 1927 Pétrus sera content ; je lui remplace dans les vingt-quatre heures le colis avarié. source : 1927. Maisons de société - Choses vues
  • 1865 La bicherie – la boucherie, pour le coup – c'est surtout cet essaim de vierges folles que vous rencontrez à pied sur les boulevards, en voiture au bois de Boulogne, promeneuses intrépides, ardentes chasseresses, traquant la grosse bête de préférence, mais brûlant leur poudre aux moineaux quand le gibier est rare, hétaires de tous les quartiers, de tous les étages, vendeuses et revendeuses à faux poids de marchandise sophistiquée, avariée, pourrie quelquefois ; dupant tout le monde, y compris le gouvernement, car elles font métier et denrée de leur personne sans payer patente. source : 1865. La question des biches

<4 citation(s)>

Chronologie et sources

Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1865 1902 1917 1925 1927 1939

Compléments