envoyer ad patres

envoyer ad patres (tableau rapide)
envoyer ad patres Tuer, mourir
synonyme tuer, assassiner, mourir
date 1569
fréquence 18

envoyer ad patres

& envoyer ad patrès ; expédier ad patres ; s'en aller ad patres ; aller ad patres

locution

Définition

Tuer, mourir

registre ancien : 5 registre moderne : 4

Synonyme : tuer, assassiner, mourir

Citations
1829 Il fallait voir avec quelle adresse je parais tierce et je parais quarte, et surtout avec quelle dextérité j'envoyais mon homme ad patres source : 1829. Mémoires d'un forban philosophe
1927 Si tu as le malheur de prononcer un seul mot qui puisse prêter à mauvaise interprétation, je t'expédie ad patres source : 1927. China-Town, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927)
1830 Celui-ci approche, et lui mettant sur la poitrine la pointe de sa baïonnette, déclare qu'il va l'envoyer ad patres s'il fait le moindre mouvement source : 1830. Histoire de Vidocq, chef de la police de sûreté, écrite d'après lui-même, par M. Froment, Ex-Chef de Brigade du Cabinet particulier du préfet, auteur de La police dévoilée (vol.1)
1954 Promis à la cuve à formol et à la salle de dissection, déjà débité vivant par professeurs et carabins, notre moribond recevra la douce, la reposante ampoule qui l'expédiera ad patres source : 1954. Rue des maléfices - Chronique secrète d'une ville
1914-1919 à peine ma tête a-t-elle dépassé le niveau du sol, qu'à 10 mètres arrive un énorme pépère de 150 ou 210 : les éclats rasent mon casque en hurlant. Je l'ai échappé belle, une fois de plus. Sans ce hasard, j'étais ad patres. source : 1914-1919. Les carnets de l'aspirant Laby. Médecin des tranchées
1953 Et puis, il y a le fait de pouvoir arroser ces salauds avant de clamser. Ça aussi c'est une consolation, d'en envoyer quelques-uns ad patres. source : 1953. De la boue et des roses

<6 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Mots lat. « vers les pères, les ancêtres » (GR) / Empr. à l'expr. lat. ad patres « vers ses pères, ses aïeux », composée de la prép. ad « vers » et patres « pères, ancêtres », acc. plur. de pater « père » (TLFi) /

  • 1569 d'après DDL (GR1&2) / 1690-1701 aller ad patres (E. Boursault, Esope à la ville ds Trév. 1752 s.v. : J'ai, comme vous sçavez, un habile cousin, Homme de conscience, et sçavant Médecin, Qui l'enverroit bientôt ad patres) (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).