Définition de : bouillon pointu

bouillon pointu & envoyer du bouillon pointu avec l'obélisque locution

Définition

Lavement ; au fig. pour évoquer qqchose de désagréable

ALL : Klistier
fréquence : 007
registre ancien : 8

synonyme : lavement, désagréable, pénible, qui ne fait pas plaisir

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1791.

1808 1896 1900 1901 1911 1917 1981

11452.jpg: 410x599, 70k (06 septembre 2012 à 01h24)

Citations

  • 1808 Et ce bouillon si réputé / Pour rendre la farce fleurie, / Et que prescrit la Faculté / En santé comme en maladie, / Mes amis, n'est-il pas pointu ? source : 1808. Le pointu, dans L'épicurien français, ou les dîners du caveau moderne, 3e année
  • 1911 J'en ai ma claque de ce truc-là, et je ne suis pas près d'y repiquer !… Pour sûr que j'aimerais mieux, plutôt, m'entiffer l'obélisque dans le trèfle, en bouillon pointu… source : 1911. Le journal à Nénesse
  • 1911 Sans compter qu'ils rechignent sur le prix de la carrée : il leur faut des meublés dégueulasses, à une balle la passe. Cette trombine qu'ils font quand on leur demande son petit cadeau !… On dirait qu'on va leur envoyer du bouillon pointu avec l'obélisque source : 1911. Le journal à Nénesse

<3 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

  • 1791 d'après DDL (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.