languefrancaise.net

se tirer des pieds (définition)

se tirer des pieds
Fuir, se sauver, s'en aller, se dérober, s'esquiver

  • 1871 Le jean-foutre Jules Ferry qui, pendant les quatre mois du siège, a laissé crever de faim les pauvres bougres de patriotes a, paraît-il, l'intention de se tirer des pieds du garde-manger de l'Hôtel-de-Ville, où depuis le 4 septembre jusqu'au 28 janvier ces braves n'ont bu que 43008 bouteilles de vin fin. source : 1871. Le Père Duchêne (2)
  • 1871 Encore un qui va « rentrer dans la vie privée », comme ils disent tous ! Mais foutre ! il n'y aura donc jamais moyen de les y prendre, et de les faire passer un peu au comptoir. Voilà-t-il pas encore ce mauvais bougre qui a ribotté avec Bismark à Versailles – plus souvent même qu'il ne nous l'a dit – qui se tirer des pieds aussi du galimatias où nous pataugeons ? Me Favre n'attend que la conclusion de la paix pour se retirer du gouvernement ! source : 1871. Le Père Duchêne (3)
  • 1903 Tu t'consol'ras avec le temps / D'n'avoir pas eu la veine, / De te tirer des pieds à temps source : 1903. Vas, Thérèse… !
  • 1910 Il marchait comme un homme naturel dans la rue Saint-Jean, et il ne m'a pas plutôt vu qu'il s'a tiré des pieds dans une rue à côté. Il trottait comme un cheval de quinze cent francs source : 1910. Contes de l'étape
  • 189x Un beau matin plus d'Africains / Ils sont partis comme des lapins / Le roi l'premier s'tirait des pieds / Suivi de ces [sic] trois cents moitiés source : 189x. En revenant du Dahomey, dans Répertoire de romances - chansons et chansonnettes appartenant à Louis Marguerite (mss)
  • 1922 Mais je vous assure, monsieur, je suis de la graine de bons serviteurs. Dites-y au directeur ; que j'me tire des pieds d'ici source : 1922. Le pot au noir
  • 1870 quand il a vu la figure de sa femme, il s'est vivement tiré les pieds source : 1870. Le sublime ou le travailleur comme il est en 1870, et ce qu'il peut être
  • 1870 tu sais je me tire les pieds s'il ne me donne pas mes soixante-cinq centimes de l'heure source : 1870. Le sublime ou le travailleur comme il est en 1870, et ce qu'il peut être
  • 1888 ces sacrés farceurs-là s'a tiré les pieds par d'sus l'mur pour aller faire un frotin au caoua source : 1888. Le train de 8 h. 47
  • 1911 Les goualantes, c'est chouette, ça fait du boucan, et les hannetons qui vous taraudent la soupente se tirent des pieds… source : 1911. Le journal à Nénesse

<10 citation(s)>

Chronologie et sources

Si vous connaissez une date plus ancienne, indiquez-la en discussion avec précision de la source exacte. Merci.

1870 1871 1871 1882 1886 1888 1888 189x 1900 1901 1903 1910 1911 1920 1922 1951 1981

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments