coup de collier

coup de collier (tableau rapide)
coup de collier Effort décisif (physique, intellectuel), effort à faire, faire un effort pour achever une tâche, pour réussir ses examens ; travail au champ (avec attelage) ; effort (cheval)
synonyme travailler, faire un travail
fréquence 16

coup de collier

& en mettre un coup de collier ; donner un coup de collier

locution

Définition

Effort décisif (physique, intellectuel), effort à faire, faire un effort pour achever une tâche, pour réussir ses examens ; travail au champ (avec attelage) ; effort (cheval)

registre ancien : 5 registre moderne : 5

Synonyme : travailler, faire un travail

Citations
1915 notre corps d'armée quitte définitivement l'Est, où l'action - nous le sentions bien depuis plusieurs jours - est devenue secondaire, pour aller donner un coup de collier au sud de la Marne source : 1915. Feuilles de route d'un ambulancier (Alsace - Vosges - Marne - Aisne - Artois - Belgique)
1832 Grenadiers en avant, bagages par derrière. / Entre-deux sont placés soldats irréguliers, / Mais bons, pour le besoin, à des coups de colliers. source : 1832. Début de la Révolution ou l'alerte de 1789, Poëme héroï-comique en cinq chants, dans La Révolution, ou confessions d'une girouette
1880 Quels coups de collier se donnent alors sans rechigner aucunement pour réparer les temps perdu ! Les études ne paraissent plus assez longues aux insoucieux des premiers mois. Ils étudient pendant les récréations. source : 1880. Souvenirs d'un saint-cyrien
1907 Quand je menais dès l'aube, aux champs, mon attelage, / […] Je me disais […] / Plus qu'un coup de collier, hourrah, le jour a lui ! source : 1907. Fleurs d'Avril (Comédie en un acte, en vers)
1870 Quel coup de collier, patron, il y a de quoi se faire crever, vous devriez bien payer un litre source : 1870. Le sublime ou le travailleur comme il est en 1870, et ce qu'il peut être
1870 Allons, les amis, un coup de collier, faut leur faire voir que si on ne travaille pas souvent, quand on y est, on est bons source : 1870. Le sublime ou le travailleur comme il est en 1870, et ce qu'il peut être
1916 Les artilleurs vocifèrent et frappent leurs chevaux exténués pour qu'ils donnent le rude coup de collier. Pauvre bètes ! source : 1916. Sous Verdun (août-octobre 1914)
1915 Il faut mettre fin à cet arrosage qui part des terriers allemands. Je prévois que l'on va nous demander encore un petit coup de collier. Ça ne rate pas. source : 1915. Les poilus de la 9e

<8 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments
  • Coup de collier, cité dans (GR), non daté (citation, Hugo, les Années funestes) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).