Définition de : le mettre

le mettre (tableau rapide)
le mettre ■ Duper, tromper ; se laisser tromper, se faire duper, être escroqué ; ■ contraindre, obliger qqun ; ■ prendre l'avantage sur qqun, le dominer, le vaincre
synonyme duper, arnaquer, tromper, escroquer, escroqué, arnaqué, dupé
fréquence 018

le mettre

& le mettre à qqun ; se le laisser mettre ; se l'être fait mettre ; se faire mettre

locution

Définition

■ Duper, tromper ; se laisser tromper, se faire duper, être escroqué ; ■ contraindre, obliger qqun ; ■ prendre l'avantage sur qqun, le dominer, le vaincre

registre ancien : 8 registre moderne : 8

Synonyme : duper, arnaquer, tromper, escroquer, escroqué, arnaqué, dupé

Citations
1863 Du reste, c'est un flanche ; vous voulez me le mettre… source : 1863. Le dernier jour d'un condamné
1863 –Ah ! vous savez… pas d'attaques de nerfs ! Je la connais, à la fin, celle-là !… –Je la connais ?… Qu'est-ce que vous connaissez ? –On ne me le met plus, je vous en préviens ! source : 1863. Signe d'Argent. Vaudeville en trois actes
1955 Il jactait bien, le frangin. Trop bien même, ou bien il nous passait un bon coup de vaseline pour nous le mettre jusqu'à l'os… source : 1955. Mollo sur la joncaille
1935 –Eh bien, Commandant, on va se payer une petite croisière du côté d'Odessa ? Vous ne vous refusez rien, dans la marine française ! Autant dire que ce Boche me met en boîte. […] –Non, on ne se refuse rien, comme tu dis, bouffi. On s'est même payé le luxe de vous le mettre. Hein, penses-tu qu'on vous l'a mis ! […] –Incontestablement, vous nous l'avez mis ! Je t'accorde que vous nous avez possédés en long et en large. source : 1935. Mer Noire
1979 –Avec les partis, on se fait toujours mettre ! –Bien dit ! –Tous pédés en compagnie ! source : 1979. On y va pas, on y court ! (Prolo)
1904 J'suis un vieux singe, vous savez, on n'me l'met pas source : 1904. La Maison Philibert
1904 Vous voulez me le mettre, tio Santa-Creu ! Il en faut de plus malin que vous, encore que vous soyez pas mal coquin ! source : 1904. Pepete le bien-aimé
1947 Allons, sois raisonnable. Tu sais bien qu'j'ne suis pas homme à me l'laisser mettre. Faut pas m'contrarier, ni m'faire des vacheries ; ça pourrait tourner mal… source : 1947. Fleur-de-Poisse
1977 Jusqu'à présent, elle était régulière, leur combine ; mais sûr qu'y en a au moins un qui va me le mettre. Sont trop larrons en foire, ces quatre. source : 1977. Faut pas rire avec les barbares
1910 c'était une prime qui lui avait été donnée par son pharmacien ! Qué purée ! Il nous l'a mis et comment ! source : 1910. À la conquête du Pôle Nord, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912)

<10 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

c) Vulgaire − Au fig. Tromper quelqu'un. À moi, mon vieux, on me l'met pas : j'ai trop d'fil dans la trousse (Bruant 1901, p. 362). (TLFi) /

Argot parisien courant d'avant-guerre (Dauzat1918voc) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).