Définition de : chanter pouilles à qqun

chanter pouilles à qqun& chanter pouille à qqun ; chercher pouille locution

Définition

Chercher dispute à qqun ; se plaindre, faire des reproches

fréquence : 009
registre ancien : 4 registre moderne : 4

synonyme : insulter, injurier, médire, critiquer / critiqué, éreinté, calomnié / médisant, critique

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1622.

1648 1718 1756 1789 1820 1823 1900 1952 1955

Citations

1820 N'viens pas me chanter pouille, / Figure de cocu. source : 1820?. L'intrigue au bordel
1823 J'suis pas d'ceux qui s'croient poëtes / Parc'qu'ils griffonnent / D'temps et temps queuq'chansonnettes / Dont y n'sav't pas l'nom. / Pourtant faut pas m'chanter pouille / De d'sus mes couplets, / Car, du moment qu'ça s'berdouille, / J'n'y r'gard' pas d'si près. source : 1823. Voyage à Sainte-Pélagie
1955 Si, plus de vingt ans après avoir enlevé l'héritière d'un riche marchand de tissus, il revenait chercher pouille à la fille et à sa famille, ce ne pouvait être que sous la forme d'ectoplasme source : 1955. Des kilomètres de linceul (Les nouveaux mystères de Paris, 2e arrondissement)
1648 S'ils sçavent que chez moy je vous ay fait cacher, / A l'heure de minuict ils viendront vous chercher ; / Ils me chanteront pouille, ils me feront désordre, / Et jamais ces Mastins n'ont abboyé dans mordre source : 1648. L'intrigue des filous

<4 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

B.− 1. Vieilli, littér. Chanter pouilles à qqn. Accabler quelqu'un de reproches accompagnés d'injures. Synon. pouiller (vx), chanter goguette(s)* (vieilli, fam.), injurier, quereller.Je me fis chanter pouilles par les deux autres : ils m'avaient demandé si j'étais royaliste ou républicain, et j'avais répondu : − Républicain parbleu! (Gide, Si le grain,1924, p. 420).V. chanter ex. 7 : ... l'ancien Brettinoro circonspect et désabusé ne se laissait point de chanter pouilles au nouveau Pinamonte inconséquent et fougueux, lui remontrant cent fois du jour l'ingénuité de sa tendresse et la grossièreté de ses dérèglements. Milosz, Amour. init.,1910, p. 192. 1574 dire des pouilles à (qqn) « dire des injures » ([N. Barnaud], Le Reveille-matin des François composé par F. Ph. Cosmopolite, Edimbourg, Dialogue II, p. 177); 1622 chanter pouilles à (qqn) (Sorel, Francion, p. 76 ds DG) ; 1936 chercher des pouilles à (qqn) (Céline, loc. cit.). Déverbal de pouiller* au sens de « insulter ». (TLFi) /

Pouilles, de pouiller «injurier» (GR) /

  • Loc. citée dans (GR) pouilles=injures : 1574 / 1574 dire des pouilles à (qqn) « dire des injures » ([N. BARNAUD], Le Reveille-matin des François composé par F. Ph. Cosmopolite, Edimbourg, Dialogue II, p. 177); 1622 chanter pouilles à (qqn) (SOREL, Francion, p. 76 ds DG); 1936 chercher des pouilles à (qqn) (TLFi) / 1648 (GB) / Cité dans (RIC) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).