Définition de : tu penses !

tu penses ! & vous pensez ! ; pensez donc ! ; je pense bien ; vous pensez bien ! ; tu penses si ; vous pensez si

Définition

Certainement !, oui ; formule d'intensité, de certification, de renforcement

fréquence : 047
registre ancien : 5 registre moderne : 5

synonyme : oui, bien sûr, évidemment, réponse affirmative

Chronologie

1891 1895 1896 1900 1903 1905 1911 1914 1914 1915 1916 1917 1918 1922 1931 1932 1932 1933 1933 1935 1935 1935 1944 1949 1950 1953 1953 1953 1954 1954 1955 1955 1956 1960 1961 1962 1965 1965 1965 1967 1969 1977 1977 1979 1982 1982 2000

Citations

  • 1914 –Pas un mot à quiconque, de ces turpitudes ! –Vous pensez bien ! source : 1914. La grâce de Bichu, dans Racaille et parias
  • 1965 Quand j'ai passé la visite d'incorporation, le toubib a dit à son infirmier d'écrire sur ma feuille : prothèse supérieure. J'étais bien content, vous pensez !… Je dis au docteur : « Avec une maladie comme ça, je suis sûrement réformé ? » Il me répond : « Mais non, bougre de con, c'est ton râtelier. » source : 1965. La débâcle
  • 1895 « Combien que vous gagnez ? –35 sous. –Je vous en donne 40. Venez chez moi à 2 heures, je vous embauche ! » Tu penses s'il m'en bouche un coin ! source : 1895. En plein faubourg
  • 1935 –Le commandant et les officiers avaient donné leur parole d'honneur qu'il n'y aurait pas de punitions. –Oui, ils l'avaient donnée, le couteau sous la gorge. Ça ne compte pas, tu penses. source : 1935. Mer Noire
  • 1932 Moi, je suis éreinté ! J'ai fait du service de nuit en ville pendant deux ans ! Pensez donc ? Absolument éreinté ! source : 1932. Voyage au bout de la nuit (Seul manuscrit)
  • 1982 Eux autres ne sont pas si fous. Par des froids pareils, ils restent à la maison, tu penses ! source : 1982. Le lapin de lune
  • 1967 Tu penses, trente ans et des poussières d'expérience… source : 1967. Raymond la Pente
  • 1944 –Si j'y étais ? Je pense bien. Une vraie pagaille. source : 1944. Dans les prisons de la milice - Un mois au château des Brosses
  • 1917 Ton fils sera demain près de toi… Tu penses si je suis content de… source : 1917. Chignole (la guerre aérienne)
  • 1915 Ta femme à toi ça l'a retounée d'te voir partir ? –Tu penses… source : 1915. Les soldats de la guerre : Gaspard
  • 2000 J'aurais dû lui confisquer tout de suite son poste ! se lamentait le consul. Ils ont des voitures gonios, tu penses ! source : 2000. Le portail
  • 1954 Si ça m'arrangeait, on pouvait même partir dès le lendemain matin. Tu penses si ça m'arrangeait ! source : 1954. Les portes de l'aventure
  • 1922 on y a foutu un pavé dans sa vitrine. […] Marinette fut effrayée. –Mais on ne va plus pouvoir y aller maintenant ! Jacquot intervint : –Je pense bien ; ce serait le bon moyen pour qu'il sache que Marmouset est pour quelque chose là-dedans. source : 1922. Au Lion Tranquille
  • 1922 Après, à l'école on s'est connu tous les deux puis bien plus tard on a connu Jacquot, on était ensemble, tu te rappelles. –Je pense bien, comme si c'était hier. source : 1922. Au Lion Tranquille
  • 1982 Tiens, vous êtes là, vous ? –Je pense bien ! source : 1982. Les hélicos du djebel. Algérie 1955-1962
  • 1962 « Allons, en route, fit-elle. À la cour, c'est l'heure, largement l'heure, même… » Je pense bien, nous avions jacassé au moins trois quarts d'heure. source : 1962. Bibiche
  • 1965 Mon père était israélite : il est mort à Dachau. Alors, vous pensez, les antiyoutres, si les préfère en salades ! source : 1965. Le Tigre entre en piste

<17 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.