languefrancaise.net

définition : plouc

plouc
Paysan ; campagnard arriéré, rustre ; homme de mauvais caractère ; démodé, pas dans le coup ; (par ext.) terme de mépris, souvent à caractère social (minable) ; arriéré, idiot, bête, peu éveillé

plouc & plouque ; plouk #nom

Paysan ; campagnard arriéré, rustre ; homme de mauvais caractère ; démodé, pas dans le coup ; (par ext.) terme de mépris, souvent à caractère social (minable) ; arriéré, idiot, bête, peu éveillé

↓ fréquence : 023 | registre moderne : 5

Citations
  • 1969 Le plouc du Danube en présidence source : 1969. Au décarpillage
  • 1971 il faut être bien « plouc » pour croire encore aux réclames libidineuses des mercantis du septième art source : 1971. Cinéma pour cochons de payants
  • 1953 Pouliquen, au lieu de t'gondoler comme un paysan qu't'es, un plouque bouché, un con d'Breton source : 1953. Allons z'enfants
  • 1990 nous avons fait un tour au bois de Boulogne comme les ploucs source : 1990. L'étage des morts
  • 2003 À terre, il y avait certes quelques ploucs en âge de coucher. source : 2003. L'industrie du sexe et du poisson pané
  • 1998 Contremaître plâtrier dans le civil, Douadi était un homme de la ville, qui méprisait les « fellah », les « ploucs ». Son injure favorite à leur égard était le mot « bougnoul », qu'il prononçait d'ailleurs « binioul ». source : 1998. Section Bordel
  • 1928 –Tu viens faire l'amour, mon joli ? –J'en dd'sors ! (Il presse le pas). –Il en d'sort !! (lui criant) : Va donc à l'école, eh plouc ! source : 1928. Police !… [journalisme scientiste]

<7 citation(s)>

Chronologie et sources

Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1918 1928 1953 1956 1960 1969 1971 1974 1976 1981 1981 1984 1984 1985 1986 1990 1993 1995 1998 1998 1998 2003 2019

Compléments