Mise à jour du forum (mars 2016)

Le programme du forum a été mis à jour. Et rien ne semble cassé.

ABC de la langue française : forums » Écriture et langue française » Cas où les lettres muettes sont prononcées

Pages 1

Répondre

Flux RSS du sujet

Messages [ 25 ]

1 Dernière modification par antoniomoramarco746 (09-06-2019 22:56:34)

Sujet : Cas où les lettres muettes sont prononcées

Salut,
Je cherche une liste complète des mots se terminant par un s prononcé
Os
Iris
Bus
....

2

Re : Cas où les lettres muettes sont prononcées

Je trouve un peu bizarre votre titre : si elle est prononcée, la lettre n'est plus muette.

En voici quelques uns. Beaucoup sont empruntés au latin, au grec, à l'anglais (comme mess" qui vient lui-même de l'ancien-français "mets").
Gus - éros - opus - anus - gratis- humus - bis- herpès - faciès - fœtus - campus -  sens - reps - forceps - lys - sas - maïs - as - anis - ès - mess - fils - chorus - florès (expression : "faire florès") - plus ...
Ajoutez les noms des os : cubitus, radius...
Les noms des nuages : cumulus, cirrus, stratus...
Tous empruntés au latin.
Et sans doute bien d'autres domaines emploient largement des termes latins. Par exemple, la religion chrétienne : angélus .
Pour ce qui concerne l'étymologie des autres mots, que je remarque souvent très courts, d'autres que moi pourront peut-être vous renseigner.

Avec nos pensées nous créons le monde. Bouddha

3

Re : Cas où les lettres muettes sont prononcées

Voir une liste communiquée par DB, un tuyau donné par gb in http://languefrancaise.net/forum/viewtopic.php?id=8143

Non sunt multiplicanda entia sine necessitate!

Re : Cas où les lettres muettes sont prononcées

J'ai malheureusement l'impression que les liens ne sont plus valables.
Mais on peut trouver facilement des listes sur la Toile, par exemple ici :

Le s à la fin des mots

La grande majorité des mots terminés par un - s muet sont des noms ou des adjectifs masculins .

abus / anchois / appentis / avis / biais / bourgeois / bras / buis / cabas / cambouis / canevas / chamois / chas / choucas / colis / coloris / compromis / coulis / coutelas / dais / débarras / devis / dos / éboulis / enclos / engrais / fatras / fracas / frimas / frottis / galetas / hachis / héros / intrus / jais / jus / laquais / lavis / lilas / logis / marais / matelas / mépris / minois / mois / obus / paradis / parvis / permis / pilotis / propos / puits / rabais / radis / refus / relais / repas / repos / roulis / rubis / semis / sursis / taffetas / talus / tournedos / trépas / anglais / niais / obtus .

ATTENTION ! Brebis , fois , souris sont des noms féminins .

→ La conjonction de coordination mais se termine aussi par - s .

→ De nombreux adverbes se terminent par - s :

Ex :  autrefois , désormais , jamais , néanmoins , puis , quelques fois , toujours , toutefois ...

→ Dans un petit nombre de mots , le - s muet peut apparaître après une autre consonne :

Ex : aurochs , corps , divers , fonds , legs , poids , temps , velours .

https://www.superprof.fr/ressources/lan … eleve.html

5

Re : Cas où les lettres muettes sont prononcées

Mais il s'agit de trouver des mots où le "S" final est prononcé.

Avec nos pensées nous créons le monde. Bouddha

6 Dernière modification par aCOSwt (10-06-2019 14:29:55)

Re : Cas où les lettres muettes sont prononcées

Abel Boyer a écrit:

J'ai malheureusement l'impression que les liens ne sont plus valables.

Oui, c'est vrai que l'interrogation de lexique.org a été refondue cette année.

Il reste néanmoins possible d'extraire la même liste que celle obtenue par gb :

Aller sur : http://www.lexique.org/shiny/lexique/

Dans le tableau affiché sur la page :

- Taper *s$ dans la case immédiatement en-dessous du label ortho

- Taper *s$ dans la case immédiatement en-dessous du label phon

- Taper *s$ dans la case immédiatement en-dessous du label lemme

- Taper [^"VER"] dans la case immédiatement en-dessous du label cgram

On obtient alors une liste (téléchargeable) des environ 400 occurrences relevées par gb.

(Liste dans laquelle, et ce... très curieusement... ;-) les moutons de Topaze brillent par leur absence...)

EDIT : Quelques intrus (absconses...) dus aux flexions plurielles. On peut les virer en passant le curseur de la colonne islem à 1.

Non sunt multiplicanda entia sine necessitate!

Re : Cas où les lettres muettes sont prononcées

Bonjour,

quant au premier lien vers le français en vrac que DB-Abel Boyer avait déniché à l'époque, il s'agit du site que j'avais mis en ligne durant deux à trois ans puis laissé tomber faute de temps pour le mettre à jour et l'alimenter. La liste était tirée du Petit Robert, édition 1988, si je me souviens bien. Je suppose que j'avais éliminè tous les emprunts directs au latin, ce qui explique que beaucoup de mots de la liste de ylou ne soient pas présents. Je devais avoir une liste à part pour ces emprunts mais je ne la retrouve pas.

La voici :

alcarazas
alias
altuglas
ananas
argas
as
atlas
black-bass
by-pass
catoblépas
crown-glass
cycas
czardas
damas
épispadias
gambas
glass
hamadryas
hélas
hypocras
hypospadias
jass
juliénas
kvas
lampas
lemon-grass
lias
madras
maracas
mas
ninas
pancréas
papas
pataugas
pater familias
phytéléphas
plexiglas
psoas
ray-grass
sas
schlass
sensass
spondias
strass
tapas
trias
trichomonas
upas
vasistas
yass

couscous
de cujus
mahous
tous

afrikaans
bon sens
cens
contresens
delirium tremens
gens
impatiens
minus habens
non-sens
sens

banyuls
boots
drums
leggings
links
mars
mœurs
nounours
ours
pickles
starets
tchervonets
williams

biceps
blaps
chamærops
clebs
cynips
forceps
laps
princeps
quadriceps
relaps
reps
rollmops
schnaps
seps
thrips
triceps
tricératops
turneps

lœss

Les cinq listes étaient établies en fonction des finales prononcées.

On devrait pouvoir dire que les consonnes finales prononcées qui ne devraient en principe pas l'être correspondent soit à des emprunts, soit à des mots très fréquents dans l'usage qui n'ont pas subi le sort commun de leurs copains , comme fer et mer pour qui la prononciation de la finale a persisté), les mots moins connus se voyant imposer une prononciation suivant la convention de lecture établie (l'exemple classique étant les mots en -ill-  qui se voient imposer une prononciation avec yod, comme dans fille, en entrant dans l'usage courant).

Pour le s, je ne vois guère que ours, sens et tous à trahir d'anciennes prononciations persistantes.

Re : Cas où les lettres muettes sont prononcées

Une autre liste, tirée de mon fouillis d'il y a 10 ans :

aédès
alkermès
aloès
aspergès
cacatoès
faciès
florès
hermès
herpès
kermès
londrès
palmarès
pataquès
sirventès
tabès
xérès

cortès
fécès

nes(café)

exprès
profès

ès

Re : Cas où les lettres muettes sont prononcées

J'ai retrouvé les mots manquants de la page citée, les emprutns au latin et les simili-latins ainsi que les mots en -os :

abribus
adonis
airbus
angélus
anis
argus
autobus
autofocus
bibliobus
bifidus
bis
blocus
bonus
bus
cactus
campus
cannabis
cassis
chorus
corpus
cosinus
crocus
cursus
diplodocus
éléphantiasis
eucalyptus
extremis (in)
ficus
fils (le l est muet)
fœtus
gratis
gus
hiatus
humus
ibis
infarctus
iris
jadis
laïus
lapsus
lotus
lys
maïs
malus
métis
microbus
minibus
minus
miss
mordicus
motus
myosotis
oasis
omnibus
opus
papyrus
pastis
plus
processus
prospectus
quitus
raïs
sinus
stimulus

albatros
albinos
bicross
blockhaus
calendos
calvados
cosmos
craignos
cross
cyclocross
éros
gratos
intra-muros
matos
mérinos
motocross
os

Bien entendu fils et os conservent eux-aussi une prononciation ancienne.

10

Re : Cas où les lettres muettes sont prononcées

éponymie a écrit:

Je devais avoir une liste...

Merci à vous.

Juste pour pinailler après avoir apprécié votre kwas et votre pastis, bien goûté au xérès et au banyuls, sans oublier votre schnaps au point que j'en étais venu à me demander s'il HPS! Pardon! n'y aurait pas une règle propre aux alcools...

Après cela donc... j'ai été surpris par la présence d'un juliénas que, si j'ose m'exprimer ainsi, je croyais du même tonneau que les chénas, gigondas et chasselas que vous n'avez (et à juste titre) pas listés.

Non sunt multiplicanda entia sine necessitate!

Re : Cas où les lettres muettes sont prononcées

Les avis sont partagės. Voilà qui me fait penser à ces prononciations sans consonnes finale qui sonnaient horriblement parigotes dans ma jeunesse. Il faudrait que je retrouve les exemples.

12

Re : Cas où les lettres muettes sont prononcées

Vous voulez parler des noms en -il ?

Caesarem legato alacrem, ille portavit assumpti Brutus.

13

Re : Cas où les lettres muettes sont prononcées

Peut-être, mais en tout cas ni des X ni des Z finaux de ma région que... bien au contraire, seuls les Parisiens prononcent. ;-)

Non sunt multiplicanda entia sine necessitate!

14

Re : Cas où les lettres muettes sont prononcées

aCOSwt a écrit:

Peut-être, mais en tout cas ni des X ni des Z finaux de ma région

Entre la chaise et le clavier ? C'est très restrictif smile 

aCOSwt a écrit:

que... bien au contraire, seuls les Parisiens prononcent. ;-)

Caesarem legato alacrem, ille portavit assumpti Brutus.

15

Re : Cas où les lettres muettes sont prononcées

Il y a "ananas"  et "os" au pluriel et "anis" dont on entend ou non prononcer la finale.

Avec nos pensées nous créons le monde. Bouddha

Re : Cas où les lettres muettes sont prononcées

Je n'arrive plus à me souvenir de quels mots il pouvait bien s'agir. Il faudrait demander à des Limousins plus frais.

Toujours est-il que l'on prononcait le s de anis. Faisait-il partie des mots qui dénotaient les Parisiens ? Je ne me rappelle pas. J'aurais plus pensé à des mots de la campagne, fruits, verdures, animaux...

17 Dernière modification par vh (11-06-2019 08:34:39)

Re : Cas où les lettres muettes sont prononcées

Tu vis qu'avec un tournevis, j'ai donné un tour de vis.

18

Re : Cas où les lettres muettes sont prononcées

Tu lis Le lis dans la vallée.

Caesarem legato alacrem, ille portavit assumpti Brutus.

Re : Cas où les lettres muettes sont prononcées

Ne pas oublier la subtile variation singulier/pluriel :
un  ourS/des our(s) ;
un cerF/des cer(fs) — ce denier inversé par les contemporains ;
un œuF/des  œux...

... ne supra crepidam  sutor iudicaret. Pline l'Ancien

Re : Cas où les lettres muettes sont prononcées

P'tit prof a écrit:

Ne pas oublier la subtile variation singulier/pluriel :
un  ourS/des our(s) ;
un cerF/des cer(fs) — ce denier inversé par les contemporains ;

Trop subtil, surtout pour "ours" dont la prononciation sans "s" a quasiment disparu.
Seul Rostand nous la rappelle, dans la Samaritaine, que personne ne lit :
Celui qu’on attendait, dont on parlait toujours.
Il ne fait pas manger les enfants par les ours
Comme on dit que faisait le prophète Élisée,
Mais il pose les mains sur leurs têtes frisées.

Re : Cas où les lettres muettes sont prononcées

... et Pierre Perret :

Un petit ours dans la montagne
Marchait derrière sa compagne
Qui se dirigeait vers Hanoi
Pour y voir un film de cowboys
Le gros ours qui les accompagne
Rêvait de partir en Espagne
Pour y danser le flamenco
Dans ses belles godasses en croco
Derrière eux une petite oursonne
Grimpée sur un chameau kabyle
Jouait gaiement au saxophone
La chanson de Buffalo Bill

Le cinquième ours de la colonne
Au grand café de Carcassonne
Monta sur le plus haut balcon
Pour y voir passer les gascons
Le sixième ours allait à Nice
Pour y déguster des clovisses
Le septième à Romorantin
Réputé pour ses strapontins
L´autre qui embarquait pour l´Amérique
Déjà champion du Périgord
Allait faire une sieste olympique
Et pensait battre le record

Le neuvième ours de la colonne
Buvait du miel à la bonbonne
Avant de partir à Beyrouth
Le dixième pousse une bicyclette
Le onzième tire la chevillette
D´une fusée intersidérale
Partant de cap Carnaveral
C´est inutile que je poursuive
Car vous avez compris déjà
Mes amis que les ours se suivent
Mais qu´ils ne se ressemblent pas



PIERRE PERRET

... ne supra crepidam  sutor iudicaret. Pline l'Ancien

Re : Cas où les lettres muettes sont prononcées

P'tit prof a écrit:

... et Pierre Perret :

Car vous avez compris déjà
Mes amis que les ours se suivent
Mais qu´ils ne se ressemblent pas

Il est bel et bien prononcé, en lisant le texte je me suis dit qu'il y aurait pu y avoir haplologie, ce n'est pas le cas.

https://www.youtube.com/watch?v=-juEpNOLXG8

Re : Cas où les lettres muettes sont prononcées

Je n'ai jamais entendu la chanson, je n'ai fait que le le texte. Faire sonner le S c'est faire disparaitre le calembour, dommage !

... ne supra crepidam  sutor iudicaret. Pline l'Ancien

Re : Cas où les lettres muettes sont prononcées

Il serait, quoi qu'il en soit, resté une approximation. La référence reste claire.

25 Dernière modification par glop (11-06-2019 22:02:27)

Re : Cas où les lettres muettes sont prononcées

Ylou a écrit:

Il y a "ananas"  et "os" au pluriel et "anis" dont on entend ou non prononcer la finale.

Oui, ça me rappelle quelque chose.

http://www.languefrancaise.net/forum/vi … 97#p103497

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

Messages [ 25 ]

Pages 1

Répondre

ABC de la langue française : forums » Écriture et langue française » Cas où les lettres muettes sont prononcées



Généré en 0,054 secondes, 86 requêtes exécutées