Mise à jour du forum (mars 2016)

Le programme du forum a été mis à jour. Et rien ne semble cassé.

(Page 18 sur 19)

ABC de la langue française : forums » Histoire de la langue française » Paroles gelées, ou mots qui survivent grâce à des expressions.

Flux RSS du sujet

Messages [ 426 à 450 sur 453 ]

426

Re : Paroles gelées, ou mots qui survivent grâce à des expressions.

les aves et ataves

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

427 Dernière modification par pfinn60 (11-07-2017 20:32:57)

Re : Paroles gelées, ou mots qui survivent grâce à des expressions.

de cet ACABIT
monter le BOURRICHON?
Je n'ai pas l'intention de semer la ZIZANIE.

expressions tirées de l'ouvrage d'Alain Rey "200 expressions".

Ce forum les a quasiment toutes recensées bien avant la parution du bouquin.

428 Dernière modification par glop (24-07-2017 10:45:34)

Re : Paroles gelées, ou mots qui survivent grâce à des expressions.

Mort-plain

(Mort-pelain)

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

429

Re : Paroles gelées, ou mots qui survivent grâce à des expressions.

Thé de Ceylan

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

430

Re : Paroles gelées, ou mots qui survivent grâce à des expressions.

Rester pantois

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

431

Re : Paroles gelées, ou mots qui survivent grâce à des expressions.

crier HARO sur le baudet?

432

Re : Paroles gelées, ou mots qui survivent grâce à des expressions.

Eau d'affe

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

433

Re : Paroles gelées, ou mots qui survivent grâce à des expressions.

Champignons de mattes

(Champignons poussant sur du bois mort "armillaire couleur de miel")

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

434

Re : Paroles gelées, ou mots qui survivent grâce à des expressions.

bonne-voglie

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

435

Re : Paroles gelées, ou mots qui survivent grâce à des expressions.

Une pesée ort

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

436 Dernière modification par cépamoi (08-01-2018 16:28:23)

Re : Paroles gelées, ou mots qui survivent grâce à des expressions.

vh a écrit:

passer du  coq à l'âne

Alco a écrit:

Il ne s'agit pas d'asne, comme je l'ai mentionné récemment à propos de l'amuïssement de la consonne finale, mais d'ane, du latin anas, le canard, le bec, chez le canard, étant de loin plus porté que chez l'âne.

Hypothèse :

Dans l'expression « passer du  coq à l'âne », je me demande si « âne » n'était  pas à l'origine « ane »  (cf. lat. anas, le canard). Ce serait alors « passer d'une espèce de volaille à une autre ».




Addendum :

le site expressions-francaises.fr a écrit:

L’expression en question existait depuis le XIVème siècle sous la forme « saillir du coq à l’asne ». Or au XIIIème siècle, le mot « asne » signifiait « cane », à savoir la femelle du canard et « saillir » serait synonyme de « s’accoupler ». Or, il existerait une histoire en rapport avec la reproduction d’un coq avec une cane.

Source : http://www.expressions-francaises.fr/ex … l-ane.html

cépamoi :
Je me demande si l'âne n'est pas le "Hahn"  allemand (le coq)  , imaginons le réveil au petit matin de deux soldats par le coq !  le parisien s'écrie : le coq et l'alsacien lui répond  hahn  ...

437

Re : Paroles gelées, ou mots qui survivent grâce à des expressions.

Or nué

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

438

Re : Paroles gelées, ou mots qui survivent grâce à des expressions.

Yeux pers

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

439 Dernière modification par vh (02-05-2018 00:32:25)

Re : Paroles gelées, ou mots qui survivent grâce à des expressions.

Colonnes torses.
Pilier tors (le pilier tors de St Séverin, à Paris)

440

Re : Paroles gelées, ou mots qui survivent grâce à des expressions.

Devers

Rare aujourd'hui en dehors de l'expression "Par devers soi".

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

441

Re : Paroles gelées, ou mots qui survivent grâce à des expressions.

Peu ou prou

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

442

Re : Paroles gelées, ou mots qui survivent grâce à des expressions.

Défrayer .  Selon Alain Rey, 200 drôles d'expressions, "on ne dit pas qu'elle défraie les médias.  Défrayer ne résiste que grâce à la bonne vieille chronique; c'est la loi des expressions.

443

Re : Paroles gelées, ou mots qui survivent grâce à des expressions.

Pesant : il me semble que le mot substantif, synonyme de "poids",  n'est plus employé que dans l'expression "valoir son pesant" presque toujours suivi "d'or". "Valoir son pesant de cacahuètes" n'existe sans doute que par dérision par le contraste or/cacahuètes

Avec nos pensées nous créons le monde. Bouddha

Re : Paroles gelées, ou mots qui survivent grâce à des expressions.

Il subsiste des incertitudes sur l'origine de cette expression. S'agit-il bien de "pesant" ou de "besant" ?
http://www.expressio.fr/expressions/val … t-d-or.php

445

Re : Paroles gelées, ou mots qui survivent grâce à des expressions.

Ah?  D'accord.

Avec nos pensées nous créons le monde. Bouddha

446

Re : Paroles gelées, ou mots qui survivent grâce à des expressions.

Saute

On n'emploie plus gère ce mot qu'en l'associant à "humeur". (Des sautes d'humeur).

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

447 Dernière modification par glop (18-03-2019 13:11:19)

Re : Paroles gelées, ou mots qui survivent grâce à des expressions.

La perle pérégrine

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

448

Re : Paroles gelées, ou mots qui survivent grâce à des expressions.

Mont de piété

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

Re : Paroles gelées, ou mots qui survivent grâce à des expressions.

Piété est pourtant toujours utilisé.

450

Re : Paroles gelées, ou mots qui survivent grâce à des expressions.

Abel Boyer a écrit:

Piété est pourtant toujours utilisé.

C'est pourtant vrai! mais je l'ignorais.

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

Messages [ 426 à 450 sur 453 ]

ABC de la langue française : forums » Histoire de la langue française » Paroles gelées, ou mots qui survivent grâce à des expressions.



Généré en 0,052 secondes, 82 requêtes exécutées