Mise à jour du forum (mars 2016)

Le programme du forum a été mis à jour. Et rien ne semble cassé.

Pages 1

Répondre

Flux RSS du sujet

Messages [ 6 ]

1 Dernière modification par pratimokshaabc (02-12-2018 23:15:46)

Sujet : "Pain à chanter"

J'ai lu dans un texte (Le Poème du Haschisch, par Charles Baudelaire, paru en 1860) le terme "pain à chanter", et je voulais vérifier s'il s'agit bien de l'eucharistie, plus précisément des petites galette rondes que l'on mange lors de cette cérémonie ?

(L'auteur discute la meilleure façon de consommer le haschisch : "soit enveloppé dans une feuille de pain à chanter, soit dans une tasse de café.", et à moins que je ne me sois trompé, on dirait qu'il cherchait à choquer un peu avec ça.)

Re : "Pain à chanter"

♦ Pain à chanter, pain des anges. Pain d'autel, pain azyme. On peut le prendre [le haschisch] (...) soit enveloppé dans une feuille de pain à chanter, soit dans une tasse de café (Baudel.,Paradis artif.,1860, p.352).Nous étions (...) privés du sacrement de l'eucharistie (...). Privés du pain des anges, ils s'abandonnèrent sans force aux vices (A. France,Île ping.,1908, p.46).

http://cnrtl.fr/definition/pain

PAIN À CHANTER, c'est-à-dire, À chanter la Messe. Pain sans levain, coupé en rond, portant l'empreinte de la figure ou de quelque symbole de JESUS-CHRIST, & que les Prêtres consacrent à la Messe. On appelle figurément La Sainte Eucharistie, Le pain des Anges, le pain céleste. On dit aussi figurément, que La parole de Dieu est le pain des Fidelles. On dit en termes de l'Écriture Sainte, qu'Il ne faut pas donner aux chiens le pain des enfans, pour dire, qu'Il ne faut pas communiquer les choses saintes aux personnes profanes. On appelle dans l'Ancien Testament, Pains de proposition, Les douze pains qu'on offroit tous les jours de Sabbat dans le Tabernacle ou dans le Temple, qui demeuroient exposés durant sept jours sur la table, & dont les seuls Prêtres avoient droit de manger. Et l'on appelle Pain azyme, Le pain sans levain qu'il étoit ordonné aux Juifs de manger durant la semaine de Pâques.

http://www.cnrtl.fr/definition/academie4/pain

Re : "Pain à chanter"

Le pain à chanter, ou pain chant, désigne bien la rondelle de pain azyme avant la consécration. Après la consécration, c'est une hostie qu'il serait sacrilège d'utiliser pour envelopper du haschich. Baudelaire ici ne cherche nullement à choquer.

... ne supra crepidam  sutor iudicaret. Pline l'Ancien

4 Dernière modification par glop (03-12-2018 04:50:47)

Re : "Pain à chanter"

Je ne connaissais pas "le pain à chanter" les rondelles de pain sans levain sont aussi nommées oublies.

Au Maroc, on mangeait la résine de cannabis surtout préparée sous forme de maâjoune.

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

Re : "Pain à chanter"

P'tit prof a écrit:

Le pain à chanter, ou pain chant, désigne bien la rondelle de pain azyme avant la consécration. Après la consécration, c'est une hostie qu'il serait sacrilège d'utiliser pour envelopper du haschich. Baudelaire ici ne cherche nullement à choquer.

Ah oui, j'avais oublié ce petit détail, que ce n'est que lors de la cérémonie que le pain est consacré.

(Pourtant, je suppose que j'avais un petit soupçon puisque j'ai posé la question.)

Merci beaucoup !

Re : "Pain à chanter"

Si je ne me trompe pas, on les appelle aussi "la monnaie du pape".

Messages [ 6 ]

Pages 1

Répondre



Généré en 0,317 secondes, 32 requêtes exécutées