Mise à jour du forum (mars 2016)

Le programme du forum a été mis à jour. Et rien ne semble cassé.

ABC de la langue française : forums » Pratiques argotiques et familières » Mener une vie de bâton de chaise - sens

Pages 1

Répondre

Flux RSS du sujet

Messages [ 18 ]

Sujet : Mener une vie de bâton de chaise - sens

Bonsoir,


Qqun pourrait-il me renseigner sur le sens de cette expression?

J'ai évidemment cherché sur les sites avant d'atterrir ici mais je vous assure que les explications données parfois ne sont pas claires, plusieurs sens sont proposés et j'ai du mal à m'y retrouver. Et quand plusieurs sens sont donnés à une expression, c'est difficile de l'employer...

Merci par avance !!

Lunaja

Re : Mener une vie de bâton de chaise - sens

Avec un exemple simple svp !

Merci merci

3

Re : Mener une vie de bâton de chaise - sens

Mener une vie de bâton de chaise, c'est mener une vie désordonnée, agitée, voir débauchée. L'expression vient des barres de bois amovibles qui servaient à porter des personnes dans des chaises à porteurs. Vous trouverez ici une explication plausible : « Probablement par allusion aux porteurs de chaises qu'on voyait traîner, avec leurs bâtons, dans toutes sortes de lieux »
http://data-cache.abuledu.org/512/chaise-a-porteurs-53e93737.jpg

Caesarem legato alacrem, ille portavit assumpti Brutus.

Re : Mener une vie de bâton de chaise - sens

Ok merci.

Si je parle d'un homme qui accumule les conquêtes, est-ce que je peux dire dans ce cas là que cet homme mène une vie de bâton de chaise? Parce que quelqu'un qui mène une vie désordonnée, ça ne veut pas dire grand chose à mon sens.

Je crois que j'ai besoin d'un contexte particulier pour bien comprendre et bien m'approprier l'expression.

Encore merci...

5

Re : Mener une vie de bâton de chaise - sens

J'ai toujours entendu employer cette expression à propos de personnes qui sortaient beaucoup, se couchaient très tard... le contraire d'une vie bien rangée.

Caesarem legato alacrem, ille portavit assumpti Brutus.

6

Re : Mener une vie de bâton de chaise - sens

Oui, « mener une vie de bâton de chaise » n'est pas toujours synonyme de stupre et fornication ; c'est plutôt une vie dispendieuse, succession d'excès en tous genres : l'alcool, le jeu, les frasques et les femmes.

elle est pas belle, la vie ?

Re : Mener une vie de bâton de chaise - sens

Le bâtons de chaise restaient à la porte : mener la vie de bâton de chaise, c'est tout simplement décocher, n'être jamais chez soi.

... ne supra crepidam  sutor iudicaret. Pline l'Ancien

Re : Mener une vie de bâton de chaise - sens

Piotr a écrit:

Oui, « mener une vie de bâton de chaise » n'est pas toujours synonyme de stupre et fornication ; c'est plutôt une vie dispendieuse, succession d'excès en tous genres : l'alcool, le jeu, les frasques et les femmes.

Chacun a le droit d'avoir sa définition, mais celle-là me semble singulière. Pour moi (et un certain nombre de dictionnaires), c'est simplement une vie agitée, mais pas forcément dispendieuse.
http://www.languefrancaise.net/Bob/10525
https://books.google.fr/books?id=Pi8wQT … mp;f=false
http://www.cnrtl.fr/definition/baton

P'tit prof a écrit:

Le bâtons de chaise restaient à la porte : mener la vie de bâton de chaise, c'est tout simplement décocher, n'être jamais chez soi.

Ce qui est quand même surprenant, c'est que l'expression n'apparaît qu'à la toute fin du XIXe siècle, en un temps où l'on avait depuis belle lurette oublié les chaises à porteur et la vie agitée de leurs bâtons. L'origine est tout simplement incertaine même si on se plaît à la rapporter aux bâtons de chaise à porteur.

9

Re : Mener une vie de bâton de chaise - sens

le Tlfi indique un autre sens, opposé (à moins de considérer qu’une vie déréglée est ennuyeuse) :

Fam. Mener une vie de bâton de chaise .[…] mener une vie ennuyeuse :

10

Re : Mener une vie de bâton de chaise - sens

Abel a écrit:

c'est simplement une vie agitée, mais pas forcément dispendieuse

    Certes, les dictionnaires s'accordent pour dire qu'il s'agit  d'une vie, déréglée, agitée, voire débauchée ; reconnaissons toutefois que c'est rarement synonyme de train vie économe...

    Par ailleurs, je suis étonné de trouver au TLFi (et repris par Bob) la définition « vie ennuyeuse » ! Cela est  bien surprenant...

PS : pardon, pas vu le message de Kate avant de poster.

elle est pas belle, la vie ?

11

Re : Mener une vie de bâton de chaise - sens

Oui, c'est bizarre, je n'ai pas beaucoup cherché, mais je n'ai pas l'impression qu'on trouve cette définition ailleurs.
Ça me fait tout de suite penser à bonnet de nuit, sauf que l'expression mener une vie de bonnet de nuit n'existe pas non plus, me semble-t-il. Un mélange des deux ?! big_smile

12

Re : Mener une vie de bâton de chaise - sens

Je lis ceci sur grands-mères.net (!)

Si on date cette expression de la fin du 19ème siècle, date à laquelle les chaises à porteurs avaient disparu, c’est tout simplement que de nombreux spectacles relataient alors la vie de cette époque, donnant une actualité à ce mode de déplacement pourtant disparu. D’où la référence anachronique aux bâtons de chaise.
Et pourquoi pas?

Avec nos pensées nous créons le monde. Bouddha

13

Re : Mener une vie de bâton de chaise - sens

Voici un éclairage différent lié à cette fameuse expression « une vie de bâton de chaise ».

Voici ce que nous dit Roger Alexandre dans le recueil intitulé « LES MOTS QUI RESTENT » (supplément à la troisième édition du MUSEE de LA CONVERSATION », publié par Emile Bouillon, en 1903).

« Pourquoi a-t-on adopté cette expression avec le sens de vie de Polichinelle, vie agitée et désordonnnée ? C’est là un mystère que nul n’a encore pu pénétrer. On a hasardé quelques explications: on a prétendu,
par exemple, qu’il y avait là une allusion aux bâtons dont se servaient jadis les porteurs de chaises. Mais
on ne voit pas trop en quoi lesdits bâtons pourraient fournir un terme de comparaison propre à caractériser
une vie échevelée (…) Nous proposerons, à notre tour, une hypothèse qui pourrait bien nous mettre très près de la vérité.

On sait que, dès les premières années du règne de Louis-Philippe, la gaieté des parisiens, longtemps comprimée par un régime austère, sembla vouloir prendre une éclatante revanche, et passa par une sorte de
crise aiguë, qui atteignit son paroxysme à l’époque du carnaval, en 1834 et en 1835.

C’était te temps où lord Seymour, surnommé milord l’Arsouille, étonnait Paris par ses luxueuses excentri-
cités. que d’ailleurs ou se plaisait à exagérer. On se ruait aux bals Musard, qui, après avoir quitté
la salle des Variétés, et avant de pénétrer à l’Opéra, se donnaient alors rue Saint-Honoré, 359

Là, disait-on à propos de ce roi de l’orchestre, dans le Figaro du 3 mars 1835, tout obéit à ses fantaisies dépassant Rossini, il a placé le fracas dans l’orchestre; la contredanse de la chaise cassée se termine par la criaillerie de cinquante chaises brisée du même coup. Le fouet, le pistolet, le pétard, tout lui devient harmonie pour célébrer ses joies.
Cinquante chaises brisées … cela représente un assez joli total de bâtons, dont l’existence, au milieu de cette cohue en délire, devait offrir un parfait modéle de désordre et d’agitation, bien digne de rester proverbial.  »

L’auteur d’ajouter « Sans nous exagérer ta valeur de cette hypothèse, qui s’appuie sur un fait certain, nous la croyons préférable à celles qui ont été proposées jusqu’ici. »

http://www.crcb.org/une-vie-de-baton-de-chaise/.html

Avec nos pensées nous créons le monde. Bouddha

14

Re : Mener une vie de bâton de chaise - sens

Si nous en sommes aux hypothèses non étayées, j'en ai une qui vaut bien les autres : quand j'étais petit (10 ans ? 15 ans ?...), je croyais que c'était parce que les personnages menant cette vie fumaient de gros cigares : cette explication (qui reposait sur la confusion avec « barreau de chaise ») en vaut bien une autre...
    Bien malin qui possède la vérité.

elle est pas belle, la vie ?

15 Dernière modification par glop (02-12-2018 20:26:43)

Re : Mener une vie de bâton de chaise - sens

À peu près à la même époque, je croyais que cette expression faisait référence à ce qu’endurent les barreaux ou busons (Ardennes) des chaises en bois. La chaise est un meuble qui cumule à lui seul bon nombre de particularités. Elle doit être mobile donc légère, elle est sollicitée dans les positions les plus diverses et doit s’attendre à supporter des charges excessives.

https://i1.wp.com/www.ikonet.com/fr/ledictionnairevisuel/images/qc/parties-110280.jpg?resize=584%2C385

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

16

Re : Mener une vie de bâton de chaise - sens

Il me semble que le bâton fait toujours référence à un morceau de bois libre ou au moins amovible, ce qui n'est pas le cas des barreaux de chaise.

Caesarem legato alacrem, ille portavit assumpti Brutus.

17 Dernière modification par Abel Boyer (02-12-2018 22:03:13)

Re : Mener une vie de bâton de chaise - sens

Mon Larousse du XXe siècle donne aussi comme acception à "bâton de chaise" les quatre barreaux de la chaise que montre 'glop'.
Cette définition se trouve aussi dans Littré :

Bâton se dit aussi des bois tournés qui maintiennent les quatre pieds d'une chaise à s'asseoir. Ne mettez pas vos pieds sur les bâtons.

donc à l'époque où apparaît notre expression.

Et pour compliquer le tout, il y a aussi une expression "mener une vie de barreau de chaise" qui équivaudrait au Québec à notre expression :
http://legrenierdebibiane.com/participe … uebec.html
mais qui aurait selon d'autres sources le sens de "mener une vie difficile"
https://books.google.fr/books?id=Y73TBQ … mp;f=false

18

Re : Mener une vie de bâton de chaise - sens

Mettre les bâtons signifie s'enfuir et s'accorderait bien avec les bâtons de chaise.

On retrouve ailleurs les bâtons, dans une expression elle aussi obscure :
à bâtons rompus. On parle de tapisserie, de tambours ou de parquet... c'est dire si le mystère est épais wink!
Comme l'expression est utilisée en menuiserie la question semble réglée. Il est quand même étonnant qu'elle en soit arrivée à s'appliquer aux discussions .

Avec nos pensées nous créons le monde. Bouddha

Messages [ 18 ]

Pages 1

Répondre

ABC de la langue française : forums » Pratiques argotiques et familières » Mener une vie de bâton de chaise - sens



Généré en 0,326 secondes, 39 requêtes exécutées