Mise à jour du forum (mars 2016)

Le programme du forum a été mis à jour. Et rien ne semble cassé.

ABC de la langue française : forums » Pratiques linguistiques » les habitants ne veulent pas perçus de façon misérabiliste

Pages 1

Répondre

Flux RSS du sujet

Messages [ 5 ]

1 Dernière modification par aitonnudieu (12-02-2018 02:50:13)

Sujet : les habitants ne veulent pas perçus de façon misérabiliste

il s'agit d'un article du journal le Monde.

La diversité avantage concurrentiel de l'entreprise.

Fadela Amara : je n'ai pas envie de culpabiliser les entreprises en les mettant au pilori à cause des pratiques discriminatoires. Cela existe évidemment. Mais je constate une évolution importante. Sans attendre la directive politique, les chefs d'entreprise ont compris que la diversité est un atout. Ce n'est pas de la compassion. Je ne crois pas à la philanthropie des entreprises. Il s'agit d'une démarche de compétitivité et c'est ce que je trouve très positif. Car les habitants des quartiers ne veulent pas être perçus de façon  misérabiliste  et bénéficier  de   politique d'assistanat. Ils veulent être traités comme les autres. Ni plus ni moins.

Que veut dire Fadela par façon misérabiliste
Comment interprétez vous?
Car il y a plusieurs sens selon le contexte.

Merci pour votre aide

2

Re : les habitants ne veulent pas perçus de façon misérabiliste

Les habitants des quartiers ne veulent pas être perçus de façon  misérabiliste  et bénéficier  de   politique d'assistanat
Si on se réfère au TLF , l'adjectif peut en effet avoir deux sens :
α) Qui pratique le misérabilisme*. Auteur, écrivain misérabiliste. Relatif au misérabilisme*. Film, peinture misérabiliste.
b) Misérable. Bourgade, décor misérabiliste.
*Tendance littéraire et artistique consistant à dépeindre avec complaisance les aspects les plus misérables de la vie sociale

C'est le premier sens qu'il faut retenir pour votre phrase puisqu'il s'agit d'un regard porté sur les habitants de certains quartiers.
De façon misérabiliste se rapporte à percevoir.
Pour l'autre sens, avec lequel je suppose que vous hésitez -et j'avoue que je suis peu convaincue par celui de misérable donné par le TLF, (le suffixe -iste indique le plus souvent une attitude, un comportement, un mode de pensée) on aurait bien plutôt ; ne veulent pas qu'on les considère comme des personnes misérables.

Avec nos pensées nous créons le monde. Bouddha

Re : les habitants ne veulent pas perçus de façon misérabiliste

Ylou a écrit:

Les habitants des quartiers ne veulent pas être perçus de façon  misérabiliste  et bénéficier  de   politique d'assistanat
Si on se réfère au TLF , l'adjectif peut en effet avoir deux sens :
α) Qui pratique le misérabilisme*. Auteur, écrivain misérabiliste. Relatif au misérabilisme*. Film, peinture misérabiliste.
b) Misérable. Bourgade, décor misérabiliste.
*Tendance littéraire et artistique consistant à dépeindre avec complaisance les aspects les plus misérables de la vie sociale

C'est le premier sens qu'il faut retenir pour votre phrase puisqu'il s'agit d'un regard porté sur les habitants de certains quartiers.
De façon misérabiliste se rapporte à percevoir.
Pour l'autre sens, avec lequel je suppose que vous hésitez -et j'avoue que je suis peu convaincue par celui de misérable donné par le TLF, (le suffixe -iste indique le plus souvent une attitude, un comportement, un mode de pensée) on aurait bien plutôt ; ne veulent pas qu'on les considère comme des personnes misérables.


est ce qu'on peut remplacer par pitoyable?
Merci pour votre aide

4

Re : les habitants ne veulent pas perçus de façon misérabiliste

Pitoyable ne veut plus dire (sens vieilli) qui s’apitoie. Il signifie maintenant qui inspire la pitié, et s'appliquerait alors aux personnes de ces quartiers et non au regard porté sur lui. C'est pourquoi non.

Avec nos pensées nous créons le monde. Bouddha

Re : les habitants ne veulent pas perçus de façon misérabiliste

On pourrait dire qu'ils ne veulent pas qu'on les regarde avec condescendance.

Messages [ 5 ]

Pages 1

Répondre

ABC de la langue française : forums » Pratiques linguistiques » les habitants ne veulent pas perçus de façon misérabiliste



Généré en 0,303 secondes, 35 requêtes exécutées