Mise à jour du forum (mars 2016)

Le programme du forum a été mis à jour. Et rien ne semble cassé.

Pages 1

Répondre

Flux RSS du sujet

Messages [ 18 ]

Sujet : Brexit

Bonjour,
Ce matin j'ai écouté la radio un jour dans le monde dans laquelle le présentateur et l'interviewé ont parlé du Brexit.

Le présentateur a remanié un peu un proverbe pour décrire la sortie du Royaume-Uni:

Au lieu de casser des œufs pour faire une omelette, on prend l'omelette pour faire des œufs.

Que veut-dire la seconde moitié de la phrase ? C'est-à-dire que le Royaume-Uni est à contre courant ?

夫天地者,万物之逆旅;光阴者,百代之过客。且浮生若梦,为欢几何?

2 Dernière modification par glop (06-04-2017 18:59:12)

Re : Brexit

Je crois comprendre que pour ce journaliste, l'entrée dans la communauté européenne a été comparable à casser des œufs pour faire une omelette. Voila pourquoi sortir de cette communauté équivaut à remettre les œufs dans leur état initial avec les difficultés que l’on imagine.

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

Re : Brexit

Dans ce cas précis, il n'y a pas de sens figuré comme dans le proverbe on ne fait pas d'omelette sans casser des œufs ?

夫天地者,万物之逆旅;光阴者,百代之过客。且浮生若梦,为欢几何?

4 Dernière modification par glop (09-04-2017 11:49:01)

Re : Brexit

Le sens figuré est redoublé.

- L’omelette pour faire laquelle on a cassé et mélangé des œufs symbolise l’union européenne.
- Les œufs qu’il faut remettre en place dans leurs coquilles raccommodées symbolisent la rétractation.

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

5 Dernière modification par zhangjingyi (09-04-2017 12:47:16)

Re : Brexit

Ce que je voulais dire, c'est que le proverbe on ne fait pas d'omelette sans casser des œufs signifie qu'il faut perdre qch pour atteindre le but.

Est-ce que dans ce contexte, ce que le présentateur a dit a un sens comme ça ?

夫天地者,万物之逆旅;光阴者,百代之过客。且浮生若梦,为欢几何?

6 Dernière modification par vh (09-04-2017 15:45:30)

Re : Brexit

Exactement, mais l'auteur ajoute que si l'on essaie de refaire les œufs avec l'omelette, on ne retrouve jamais ce que l'on a perdu.
En clair, en quittant l'U.E. , on ne retrouve pas ce tout que l'on avait avant d'en faire partie.
https://i2.wp.com/tribunecartoons.com/wp-content/uploads/2011/12/2011-12-09-Single-European-Omelette.jpg?fit=332%2C199&ssl=1

7

Re : Brexit

Autrement dit qu'il est impossible d'arriver à quelque chose. On a l'idée d'une opération impossible.

Avec nos pensées nous créons le monde. Bouddha

Re : Brexit

Merci à vous tous !

夫天地者,万物之逆旅;光阴者,百代之过客。且浮生若梦,为欢几何?

9

Re : Brexit

À propos de brexit, je suis toujours étonné quand j'entends l'x prononcé non voisé ou sourd (c'est à dire ks), là où il doit se prononcer gz quand il est suivi d'une voyelle : examen, exécuter, exemple, exercice, exigu, exorcisme, etc.
Il ne se dit ks que lorsqu'un c vient se placer avant la voyelle : excellent, excéder, excepter, exciter, etc.

Caesarem legato alacrem, ille portavit assumpti Brutus.

10

Re : Brexit

Veuillez nous excuser.

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

Re : Brexit

Alco a écrit:

À propos de brexit, je suis toujours étonné quand j'entends l'x prononcé non voisé ou sourd (c'est à dire ks), là où il doit se prononcer gz quand il est suivi d'une voyelle : examen, exécuter, exemple, exercice, exigu, exorcisme, etc.
Il ne se dit ks que lorsqu'un c vient se placer avant la voyelle : excellent, excéder, excepter, exciter, etc.

Hum, nous ne devons pas prononcer de la même façon taxi, boxer, auxiliaire, oxygène !

12

Re : Brexit

C'est vrai, mais je note qu'à part auxiliaire ce sont des mots d'introduction récente.
D'autre part, pour les latinistes, il me semble que exit se prononce avec gz.

Caesarem legato alacrem, ille portavit assumpti Brutus.

Re : Brexit

Remarquez que "brexit" est aussi d'introduction récente !
Je crois que "exit" se prononce "gz" en prononciation traditionnelle mais "ks" en prononciation restituée.

14

Re : Brexit

Vous remarquerez aussi que tous les exemples que je donne commencent par ex. Vos exemples contiennent une autre voyelle avant l'x.

Caesarem legato alacrem, ille portavit assumpti Brutus.

15 Dernière modification par XylonAkau (17-04-2017 08:07:23)

Re : Brexit

Ia ora na.

alco a écrit:

Vous remarquerez aussi que tous les exemples que je donne commencent par ex.

      Justement : à l'inverse de mots comme exemple, examen ou exigu, que vous citez, Brexit ne commence pas par ex- mais par consonne(s)+ex.
     Et on a bien un son ks dans lexique, vexer, complexe où le groupe ex n'est pas à l'initiale. Disons que, dans Brexit et Grexit, l'habitude phonétique ([egz] en début de mot, [eks] à l'intérieur) s'est imposée.

16

Re : Brexit

C'est juste, mais brexit est une construction récente sur le mot latin exit qui, traditionnellement, contient la prononciation gz.

Caesarem legato alacrem, ille portavit assumpti Brutus.

17 Dernière modification par XylonAkau (17-04-2017 10:02:19)

Re : Brexit

Ia ora na fa'ahou.

Alco a écrit:

C'est juste, mais brexit est une construction récente sur le mot latin exit qui, traditionnellement, contient la prononciation gz.

    Comme l'a mentionné Abel Boyer, tou[te]s les petit[e]s latinistes diront que elle ou il sort se prononce eksit. Alors, une tradition contre une autre...
     Pour revenir aux habitudes phonétiques, on peut objecter que, dans inexact ou réexaminer, ex n'est pas en position initiale ; en effet, mais ce sont des composés  de mots français ayant eux-mêmes le son gz et dans lesquels le mot de base reste aisément reconnaissable. Dans notre Brexit, la phonétique l'a emporté sur l'étymologie (ou plutôt sur un jeu de mot-valise, puisque br ou gr ne sont pas des préfixes contrairement à in- ou ré-, et que l'emploi de exit n'est pas des plus courants en français).

Re : Brexit

On peut ajouter que le mot "brexit" nous est devenu familier par l'intermédiaire de l'anglais britannique. Or en anglais britannique, la prononciation majoritaire semble être /ˈbreksɪt/ plutôt que /ˈbregzɪt/, alors que la prononciation de "exit" semble plus partagée entre les deux prononciations sourde et voisée du "x".
https://english.stackexchange.com/quest … -in-brexit
http://languagelog.ldc.upenn.edu/nll/?p=26320

Il me semble que deux phénomènes ont pu jouer : s'agissant d'un mot nouveau, une tendance naturelle est de coller à la prononciation la plus "emblématique" de "x", à savoir "ks" ; d'autre part, je ne serais pas surpris qu'il y ait une certaine attraction en anglais entre cette prononciation "brek" et le verbe "to break", casser, rompre. Certes, ce dernier argument ne jouait pas pour "Grexit" qui était pourtant déjà majoritairement prononcé "ks", probablement alors en raison d'une autre attraction, celle de grec, Greek. "Brexit" a donc aussi gardé, dans la continuité, le son "ks".

On parle maintenant du "Frexit" sur la lancée des deux premières créations. Certains avaient plus d'imagination en trouvant, en anglais, d'autres formes pour les différents pays :

The internet has been awash with speculation over the rest of Europe, we already knew of Grexit /ˈgreksɪt/, but what about a Czechout /ˈtʃekaʊt/, a Departugal /dɪpɑːtʃəgəɫ/, Italeave /ˈɪtəliːv/, Oustria /ˈaʊstriə/, Finish /ˈfɪnɪʃ/ or even Byegium /ˈbaɪdʒəm/. Some geopolitically challenged commentators are also worried about a Chiaona /ˈtʃaʊnə/.

https://pronunciationstudio.com/brexit- … ion-guide/

Messages [ 18 ]

Pages 1

Répondre



Généré en 0,100 secondes, 94 requêtes exécutées