Mise à jour du forum (mars 2016)

Le programme du forum a été mis à jour. Et rien ne semble cassé.

(Page 51 sur 75)

Flux RSS du sujet

Messages [ 1 251 à 1 275 sur 1 855 ]

1 251

Re : les doublets en français

vh a écrit:

frigidaire  /  frigidarium (étymon  lat. frigidarium)

Vous pensez bien qu'il ne m'a pas échappé celui-ci, regardez le message 1242.

1 252 Dernière modification par vh (13-10-2015 03:30:52)

Re : les doublets en français

aître / atrium (étymon lat. atrium)

1 253

Re : les doublets en français

Merci beaucoup smile

1 254 Dernière modification par vh (14-10-2015 00:57:58)

Re : les doublets en français

délire  /  delirium (étymon  lat. delirium)
colombarium  /  colombier (étymon  lat. colombarium)

1 255

Re : les doublets en français

Vous faites monter la cote des doublets "savants". C'est noté.

1 256 Dernière modification par vh (14-10-2015 15:35:20)

Re : les doublets en français

geindre / gémir (étymon lat. gemere)



● coq (2) / ► queux (1) (latin populaire cocus issu du classique coquus)
AJOUTER couque (2)
coq (2) / couque (2) / queux (1) (étymon lat. coquus)

Trop d'couques gâtent la soupe (dicton jersiais)

1 257

Re : les doublets en français

OK, c'est noté. J'entre dans une période où je ne vais faire que ça, noter, jusqu'à ce que je prenne le rythme (d'ici la fin de l'année j'espère).

1 258

Re : les doublets en français

léger / liège (étymon latin levis)

liège cf. léger

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

1 259

Re : les doublets en français

Bé non, les étymons sont deux mots de latin populaire (latin populaire et latin vulgaire, c'est la même chose) : levius et levarius, issus de levis.

1 260

Re : les doublets en français

Ce levius m'a tout l'air d'être à levis ce que la bérouette est à la bouette.

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

1 261 Dernière modification par éponymie (15-10-2015 10:04:23)

Re : les doublets en français

glop a écrit:

Ce levius m'a tout l'air d'être à levis ce que la bérouette est à la brouette.

Pour moi il s'agissait d'un changement de désinence mais un coup d'œil sur dico latin me montre qu'il s'agit d'un adverbe en latin classique ou bien du comparatif neutre de levis (ce qu'auravoulu dire le TLF par élargissement je suppose).

C'est la première fois que je tombe sur un mot issu d'un comparatif régulier latin mais il n'en reste pas moins que cela ne fait pas un doublet avec léger qui n'est pas issu d'une forme ayant subi des évolutions pbhonétiques de levis mais en semble plutôt un dérivé. Mais je peux me tromper bien entendu.

Le passage de bérouette à brouette est par contre une modification phonétique connue, vue en se promenant parmi les doublets, je ne l'ai pas encore notée dans la page que j'ai créée après coup et ne peux donc pas encore vous dire comment elle s'appelle.

1 262

Re : les doublets en français

Le livre dont le lien est ci-dessous contient une pleine bérouette d’exemples de métathèses.
https://books.google.fr/books?id=ZO64rB … mp;f=false

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

1 263 Dernière modification par éponymie (15-10-2015 10:40:43)

Re : les doublets en français

pour moi, la métathèse, c'est l'échange de deux phonèmes ou comme votre fromage issu de formaticum, c'est le déplacement d'un phonème.

Bérouette serait un métaplasme par addition d'un phonème entre deux consonnes donc une épenthèse.

La métathèse, c'est le métaplasme par déplacement ou permutation.

Tiré de https://fr.wikipedia.org/wiki/Métaplasm … r_addition.

Notez que le t épenthétique me pose un problème avec une telle définition.

Comme quoi les définitions...

1 264 Dernière modification par glop (15-10-2015 17:34:20)

Re : les doublets en français

plasma/plasme  hmm

https://books.google.fr/books?id=0yUb8D … mp;f=false

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

1 265

Re : les doublets en français

nombril / ombilic (étymon latin umbilicus)

1 266 Dernière modification par éponymie (19-10-2015 11:15:27)

Re : les doublets en français

Ce qui s'appelle saisir le doublet au bond glop. J'ai tout noté, merci.

vérifier cas de l'étymon pour faction, flasque, union, réal.
vérifier statut de la série béton/bitume
vérifier origine de comté, duché, évêché
vérifier s'il ne faut pas placer il (2) avec elle/elles/eux/leur.

Comptabiliser les pronoms personnels de 3e personne après vérification.

aître/atrium (51/1252)
barouche/brouette
bauge (2)/bouge
bengale/bengali/bungalow
blette/brède
botte (4)/boute
bracot/braquet
biaude/bliaud, bliaut
biche/bique/bisse
bord/borde (cas litigieux)
bouffer/bouffir
bréger/broyer
brochette/broquette (forme normande à mieux documenter)
buccin (2)/buccine/buisine
caboche/cabosse
cal/calus (47/1152)
caldarium/chaudière (50/1248)
camaïeu/camée/caméo (cas litigieux, 47/1168-69)
canoé/canot (50/1248)
carabe/scarabée (50/1246)
châtaigne/chêne (50/1241)
cirre/cirrus (49/1209)
cobra/couleuvre (51/1271)
cogiter/cuider (47/1170)
colombarium/colombier (51/1254)
ajouter couque à coq (2)/queux (1) (51/1256)
ajouter kompa à compas/compas (18/438 à 442)
créance/croyance/crédence
délire/délirium (51/1254)
détroit/détresse/district (47/1163)
doge/duc/duce (49/1204)
douro/dur (49/1211)
drosse/troche (50/1243)
écoute/scout (49/1216)
effraie/fresaie/orfraie
far/farce (1)
frigidaire/frigidarium
geindre/gémir (51/1256)
goddam/godon (48/1199)
hall/halle
harde (2)/hart
harpe (2)/herpe
if/ive
lilium/lis, lys (49/1240)
lot/loto (49/1214)
macula/macule (49/1211)
mal/malus (48/1194)
mandole, mandore/pandore
médium/mitan (48/1197)
médius/méger (48/1197)
muer/muter (2) (48/1199)
nombril/ombilic (51/1265)
original/originel (48/1186)
paradis/parvis
pater-noster/patre-nôtre (49/1206)
pénicillium/pinceau (50/1243)
pic/pique
pica/pie (49/1214)
pignole/pignon (43/1074)
plasma/plasme (51/1264)
platane/plantain (44/1092)
podium/puy (44/1090)
prêt (2)/preste (49/1212)
prince/princeps/principe (49/1206)
pucher/puiser
repartir/répartir (46/1146-47)
réticule/réticulum (49/1211)
ria/rio (33/803)
ronce/rumex (49/1209)
sachant/savant
second/seconde/son (3)
tessiture/texture (47/1197)
vaillant/valant
zouave/zwazwa (41/1021)

angora/Ankara (42/1032)
Arménie/hermine
bougran/Boukhara
calicot/Calicut (42/1032)
Carmen/charme (23/562)
Chimène/Simone
Clovis /  Louis / Ludovic
Cologne/colonie (31/752)
Colorado/coloré
cypré/Chypre (32/780)
Étienne / Stéphane
français/Francis/François (29/711)
fleurie/florès/Floride
Gautier / Walter
Gaza/Gaze (42/1032)
Guillaume/Wilhem (39/963)
Jacob / Jacques / (James)
Mahaut/Mathilde/Maud (35/864)
Pie/pieux (22/537)
popeline/Poperinge (42/1032)
Raoul / Rodolphe
Théodoric / Thierry
tulle/Tulle

1 267 Dernière modification par vh (15-10-2015 23:14:16)

Re : les doublets en français

floc / floche (étymon latin floccus, flocon de laine)

  ►Floride / (faire) florès (étymon latin floridus)
Floride < esp. Florida < lat. floridus (etymonline.com)
(en anglais)

1 268

Re : les doublets en français

J'ai ajouté florès mais pour floc (2)/floche, je ne vois pas.

1 269 Dernière modification par vh (16-10-2015 18:04:21)

Re : les doublets en français

floc2 / floche2 
floche 2 < floc 2 < lat floccus

FLOCHE2, subst. fém.
Étymol. et Hist. Ca 1300 « amas floconneux » (collect. de Lorraine, 971, Metz I, Richel. ds Gdf.); 1838 « houpette » (Ac. Compl. 1842). Dér. de floc2* « flocon de laine ».

FLOC2 Étymol. et Hist. Ca 1160 « petite touffe de poils, de laine » (Enéas, 4054 ds T.-L.); spéc. 1581 (Fauchet, Lang. et poes. franç. I, 4 ds Hug. : Houpe, ce floc de soye ou de fil qui jadis se mettoit au sommet des chapeaux et bonnets des hommes plus honorables). Du lat. class. floccus « flocon de laine ».

1 270

Re : les doublets en français

Bé justement :

vh a écrit:

FLOCHE2, subst. fém.
Étymol. et Hist. Ca 1300 « amas floconneux » (collect. de Lorraine, 971, Metz I, Richel. ds Gdf.); 1838 « houpette » (Ac. Compl. 1842). Dér[ivé] de floc2* « flocon de laine ».

FLOC2 Étymol. et Hist. Ca 1160 « petite touffe de poils, de laine » (Enéas, 4054 ds T.-L.); spéc. 1581 (Fauchet, Lang. et poes. franç. I, 4 ds Hug. : Houpe, ce floc de soye ou de fil qui jadis se mettoit au sommet des chapeaux et bonnets des hommes plus honorables). Du lat. class. floccus « flocon de laine ».

Pourquoi on parle ici de dérivé, je ne sais pas. Effectivement le ch issu de palatalisation dans l'est de la France (Lorraine) ou en Wallonie, ça fait un peu erreur de casting. Mais en quoi consiste la dérivation ?

Re : les doublets en français

cobra - couleuvre

1 272

Re : les doublets en français

Joli. C'est noté, merci smile

1 273 Dernière modification par vh (20-10-2015 13:38:07)

Re : les doublets en français

plural / pluriel (étymon lat.  pluralis)

jacque / jacobus (étymon lat.  iacobus)

débit / dette (étymon lat. debita/debitum)

courtil / courtille (étymon b. lat. *cohortile)

vis / vigne (étymon lat vitis)

ablatif / ablativo
« ablativo tout à un tas » :  pêle-mêle

1 274 Dernière modification par glop (20-10-2015 09:49:26)

Re : les doublets en français

nomenclature / nomenklatura (étymon latin nomenclatura)

nomenklatura cf. nomenclature



taux / taxe (étymon latin taxare)

taxe cf. taux

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

1 275

Re : les doublets en français

Le problème avec taux et taxe est que tous deux sont des déverbaux donc des dérivés.

Ablatif et ablativo sont déjà sur le site.

Vis et vigne, c'était un vieux message de glop, et ils avaient été exclus, je ne sais plus pourquoi. Je veux bien noter et re-regarder dès que je peux.

Je note tout le reste, merci.

Messages [ 1 251 à 1 275 sur 1 855 ]



Généré en 0,126 secondes, 84 requêtes exécutées