Mise à jour du forum (mars 2016)

Le programme du forum a été mis à jour. Et rien ne semble cassé.

(Page 41 sur 74)

Flux RSS du sujet

Messages [ 1 001 à 1 025 sur 1 843 ]

1 001

Re : les doublets en français

Documentation incomplète : la fiche à laquelle vous renvoyez est celle de ruisseau pour les deux mots.

Le suffixe -on est diminutif (ânon, fanion) ou augmentatif (patron, salon), il s'agit plus que probablement d'une dérivation différente de celle qui a donné rivuscellus.

Retoqué.

1 002 Dernière modification par éponymie (09-07-2015 11:56:45)

Re : les doublets en français

La trouvaille du jour (je peux jouer moi aussi) :

cant / chant (1) (étymon latin cantus)
chant (1) cf. cant

Et des doublets de tous les jours auxquels personne n'a pensé. Trop évidents, ils répondent pourtant aux critères de sélection des doublets jusqu'à présent appliqués (et c'est pas après 40 pages qu'on va les changer smile ) :

ego / je (étymon latin ego)

hic (étymon latin hic) / y (2) et (3) (étymon latin hic probablement altéré sous l'influence de ibi)

je cf. égo
je (étymon latin ego) / me (étymon latin me,  accusatif singulier de ego)
je (étymon latin ego) / moi (étymon latin me,  accusatif singulier de ego)

me / moi (étymon latin me,  accusatif singulier de ego)
Me est issu du me latin en position atone, moi, du même en position accentuée.
me cf. je
moi cf. me
moi cf. je

ne / non (étymon latin non)
Le latin non, adverbe de négation qui, en position proclitique, s'est affaibli en nen (cf. nenni, nen + il), qui s'est lui-même réduit à ne devant initiale consonantique.
non cf. ne

se / soi (étymon latin se)
soi cf. se

te / toi (étymon latin te,  accusatif singulier de tu)
Te est issu du te latin en position atone, toi, du même en position accentuée.
te (étymon latin te,  accusatif singulier de tu) / tu (étymon latin tu)
toi cf. te
toi (étymon latin te,  accusatif singulier de tu) / tu (étymon latin tu)
tu cf. te
tu cf. toi
y (2) et (3) cf. hic

1 003

Re : les doublets en français

éponymie a écrit:
glop message 760, page 31 a écrit:

fleur/flore

Pas doublets. Mais je les ai rangés parmi les faux doublets, ils trompent leur monde.

Je préfère m'abstenir de proposer flirt/fleurette. neutral

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

1 004

Re : les doublets en français

Oh, vous n'allez pas nous conter fleurette ? Dommage.

L'escrivaillerie semble estre quelque symptome d'un siecle desbordé

1 005 Dernière modification par éponymie (09-07-2015 15:55:45)

Re : les doublets en français

éponymie message 997, page 40 a écrit:
vh message 996 a écrit:

poupée pupe (entomol.)

Encore des apparentés non doublets, fiche étymologique de poupée :

Dérivation, au moyen du suffixe -ée*, d'un représentant du latin populaire *pŭppa, issu du latin pūpa « petite fille; poupée »

Et puis d'ailleurs vous l'aviez déjà proposé :

vh message 774, page 31 a écrit:

poupée
pupe (biol.)
http://www.cnrtl.fr/etymologie/pupe
http://www.cnrtl.fr/etymologie/poupee

Voici ce qui reste à traiter (jusqu'à la page 38) :

campus à ajouter à camp/champ (26/641)
capsa/capse à ajouter à caisse/cash/casse (3)/châsse (30/731)
castrum à ajouter à alcazar/ksar (29/711)
chèque à ajouter à échec/shah (33/801)
cucurbite à ajouter à courge/gourde (29/705)
patelle à ajouter à paella/poele (33/819)
plain/plaine à ajouter à llano/piano/plan (36/886)
porte à ajouter à port/porto (31/774)

abîme/abysse (26/627)
ablatif/ablativo (32/781)
abside/apside (34/826)
acacia/agacer (34/831)
ache/api/apy (29/719)
acrimonie/aigremoine (30/729)
adoucir/édulcorer (31/771)
agneau/agnel, aignel/agnus (33/814)
aimant/diamant (31/761)
alligator/lézard (32/786)
ancône/icône (33/803)
aureus/or (31/772)
cabane/cabine (29/707)
cadet/caddie/caddy (29/711)
cafarder/cafeter (30/746)
cage/geole (29/705)
cagoule/coule (1)/cucule (33/823)
cagne/chienne (33/803)
calandre/cylindre (33/814)
caleçon/calzone (33/823)
capitoul/chapitre (28/694)
capter/catch/chasser (37/902)
cardon/chardon (29/705)
carme (4)/charme (31/752)
carraire/carrière (26/637)
cep/cèpe/cippe (34/843)
cerce/cerne/cirque (37/905)
cerveau/cervelas/cervelle (37/905)
ceste/ceston (33/810)
chainon/chignon
chorde/corde (31/773)
chouque/souche (33/816)
cithare/guitare (31/774)
coffre/couffe/couffin (32/779)
col/colis (31/775)
comite/comte (34/836)
compas/compas/kompa
compte/comput (27/663)
costume/coutume (34/835)
côte/cuesta (33/803)
coussin/cuisse (32/779)
couteau/coutille (31/773)
coutre (2)/cutter
croate/cravate
crypte/grotte (24/592)
cymbale/cymballon/cymbalum (29/707)
palanche/palanque/planche (36/892)
palme/paume (29/722)
papier/papyrus (35/862)
partisan/pertuisane (33/820)
pastis/pastiche (28/695)
peau/pelisse/pellagre (29/719)
pellet/pelote (31/774)
peso/poids (26/641)
pic/pique
piste/pistou (21/507)
plage (2)/plagiat (32/780)
plastic/plastique (31/762)
poltron/pouillot/poulain/poule/poutre (37/913)
pousser/pulser (27/667)
praire/prêtre (33/825)
prairie/pré/prée (29/719)
premium/prime (24/576)
préhension/prison (24/578)
prune/prunus (33/803)
purin/purot (34/826)
putain/pute (27/663)

1 006 Dernière modification par éponymie (10-07-2015 15:42:33)

Re : les doublets en français

Et voici les nouveautés du soir (auricule/oreille était déjà dans la liste des mots à traiter, je m'en suis aperçu après) :

alcali, alkali (étymon arabe al qâly, via le latin médiéval) / kali (étymon arabe qâly)
les étymons sont ceux indiqués dans le Petit Robert
alcool (étymon arabe al kuhl, via l'hispano-arabe al kuhul) / kohl (étymon arabe kuhl)
auricule / oreille (étymon latin auricula)

cahier (étymon latin impérial quadernum, altération sous l'influence de quadrum de quaternum accusatif singulier de quaterni avec ) / quaterne (étymon latin quaternus, masculin singulier de quaterni)
coq (2) / queux (1) (étymon latin vulgaire cocus issu du classique coquus)

kali cf. alcali, alkali
kohl cf. alcool

pour / pro (étymon latin pro)
pro cf. pour

oreille cf. auricule

quant (étymon latin quantum, exclamatif, interrogatif) / quantum (étymon latin  quantum adjectif, neutre de quantus)
quantum cf. quant
quaterne cf. cahier
que (pronom interrogatif) / quoi (étymon latin quid, neutre singulier de quis)
que (pronom relatif) (étymon latin quem, acusatif singulier de qui) / qui (étymon latin  qui) / quorum (étymon latin quorum, génitif pluriel de qui)
queux (1) cf. coq (2)
qui cf. que
quoi cf. que
quorum cf. que

1 007 Dernière modification par éponymie (10-07-2015 14:53:32)

Re : les doublets en français

Doublets du matin :

ketch / (quaiche) (étymon moyen anglais cache)
(quaiche) cf. ketch

et de l'après-midi :

alcôve (étymon arabe al qubba, via l'espagnol alcoba) / koubba (étymon arabe qubba)
koubba cf. alcôve

P.S.: merci à vh pour les propositions qui suivent, je regarderai lundi.

1 008 Dernière modification par glop (10-07-2015 10:47:45)

Re : les doublets en français

crêper / crisper (étymon latin crispare)

  crisper cf. crêper

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

1 009 Dernière modification par vh (10-07-2015 14:32:25)

Re : les doublets en français

latin / ladin (étymon lat. latinum/latinus)

roman / romanche (étymon lat. médiév. romanice)

guitare /cithare (étymon gr. κ ι θ α ́ ρ α )

1 010

Re : les doublets en français

glop a écrit:

crêper / crisper (étymon latin crispare)

  crisper cf. crêper

Amusons-nous :

L'adjectif latin crispus

  1. a généré le verbe latin crispare emprunté sous forme de crisper en français moderne

  2. a généré l'ancien français crespe qui est l'origine des deux acceptions de crêpe

L'ancien français crespe à aussi permis de construire (dérivation par suffixation) les verbes crêper et l'adjectif crêpu.

Pas de doublets dans tout ça.

Comme je le disais plus haut, je regarde les propositions de vh lundi : je me suis trop amusé avec les lettres K et Q et n'ai  plus le temps.

1 011 Dernière modification par glop (10-07-2015 15:56:36)

Re : les doublets en français

N'allez pas vous imaginer que je sois crispé mais Je serais tout de même curieux de savoir comment on dit Reste avec nous, on fait des crêpes! en latin.

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

1 012

Re : les doublets en français

J'ai demandé à un spécialiste :

Mane nobiscum pancakes facimus

Et puis vous en posez des questions... Vous retirez les crêpes aux Bretons, et après ce sera la bouillabaisse aux Marseillais et la choucroute aux Alsaciens ?

1 013 Dernière modification par glop (11-07-2015 10:16:47)

Re : les doublets en français

éponymie a écrit:

J'ai demandé à un spécialiste :

Mane nobiscum pancakes facimus

Et puis vous en posez des questions... Vous retirez les crêpes aux Bretons, et après ce sera la bouillabaisse aux Marseillais et la choucroute aux Alsaciens ?

Qu'à cela ne tienne; s'il faut en arriver là pour repousser les limites de la connaissance. tongue

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

1 014 Dernière modification par glop (11-07-2015 11:28:38)

Re : les doublets en français

Je suis tombé par hasard sur un site qui mérite le détour.
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k113221x/texteBrut
On y trouve par exemple indigo/indique etc.

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

1 015

Re : les doublets en français

On ne tombe pas par hasard sur un tel site !
Cela dit, il s'agit du Brachet, déjà cité dans ce fil.

1 016 Dernière modification par vh (11-07-2015 12:24:53)

Re : les doublets en français

gour(2)/ gorge (< lat. gurga/gurges)

1 017

Re : les doublets en français

Abel Boyer a écrit:

On ne tombe pas par hasard sur un tel site !
Cela dit, il s'agit du Brachet, déjà cité dans ce fil.

Que j'ai renoncé d'ailleurs a exploiter systématiquement : trop de ses doublets n'en sont plus de nos jours. Ce qui relativise les infos exploitées dans ce long fil (comme je l'ai déjà écrit plus haut), on espère cependant que l'étymologie a fait de réels progrès.

1 018

Re : les doublets en français

Méthode oliglesias : celui-ci m'est venu dans l'autobus ce matin, vérification faite,

jet (1) / jet (2) (étymon français moderne jet)
L'emprunt de l'anglais au français date du XVIIe (cf. On line Etmology Dictionary)
jet (2) cf. jet (1)

1 019 Dernière modification par éponymie (11-07-2015 18:40:07)

Re : les doublets en français

Et un autre encore (après je reprendrai la lettre A, je suis pas là pour m'amuser, j'ai du taf - d'Abécien - moi) :

cipaye / spahi (étymon persan sipāhī « soldat »)
spahi cf. cipaye

C'est pas tous les jours que l'on a des doublets en français qui viennent du persan (il s'agit du 2e cas je crois).

P.S.: non, le troisième aprés échec/shah et pacha/padischah

P.P.S.: le truc pour les retrouver, c'est  de passer par la recherche avancée du TLF (attention la lettre A a été oubliée par le système !) : http://atilf.atilf.fr/dendien/scripts/t … exform.htm (persan dans langue empruntée)

1 020

Re : les doublets en français

éponymie a écrit:

Méthode oliglesias : celui-ci m'est venu dans l'autobus ce matin, vérification faite,

jet (1) / jet (2) (étymon français moderne jet)
L'emprunt de l'anglais au français date du XVIIe (cf. On line Etmology Dictionary)
jet (2) cf. jet (1)

Bel exemple de doublet homogramme! Il ne doivent pas faire légion.
PS
Je ne crois pas que ma méthode diffère beaucoup de celle d'oliglesias.
Les grands esprits se rencontrent (et les petits en font la remarque) - merci de me le rappeler.

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

1 021 Dernière modification par vh (11-07-2015 21:38:26)

Re : les doublets en français

zouave/ ►Zwawa/Zouaoua

1 022 Dernière modification par éponymie (11-07-2015 22:33:46)

Re : les doublets en français

glop a écrit:

Bel exemple de doublet homogramme! Il ne doivent pas faire légion.

Certes, ça doit pas courir les rues...

Maintenant si vous voulez attribuer un poids aux doublets, énoncez la règle et au boulot. J'ai déjà pris le triangle, le rond, le carré, le rouge, le jaune, diverses nuances de vert et de bleu, trouvez autre chose.

Toujours tourner 7 fois le doigt au dessus du clavier avant de taper, sinon ça peut faire mal tongue

1 023

Re : les doublets en français

Putain, ça a fait mal. Je ne connaissais qu'homographe et homophone.

Cest bon, les limites de mes connaissances sont repoussées (ou un coin a été enfoncé dans mon ignorance).

Merci glop. J'espère que vous me pardonnerez.

1 024 Dernière modification par vh (12-07-2015 17:57:10)

Re : les doublets en français

combler / cumuler (étymon latin cumulare)


Notons l'évolution parallèle des substantifs comble et cumulus,  déjà enregistrée dans ce fil.

1 025 Dernière modification par éponymie (12-07-2015 18:05:00)

Re : les doublets en français

OK pour ladin/latin et roman/romanche. Cithare/guitare, vous l'avez déjà proposé (page 31, message 774).

Zouave/zwazwa, je le mets de côté jusqu'à ce qu'on trouve la doc qui va bien (il y a aussi les Zwawis, les kabyles marocains).

glop message 627, page 26 a écrit:

Encore un petit:
abysse/abîme
Du latin abyssus

Le problème est que la seule manière d'expliquer la forme abîme/abisme, c'est le passage par une forme superlative, une dérivation par suffixation donc :

les formes romanes postulent une altération en *abismus au niveau du latin vulgaire (Gröber, Arch. lat. Lex., I, 233), d'origine controversée, peut-être issue d'une formation superlative *abyss/íssimus devenue *abíss(i)mus par haplologie.

Donc pas de doc et probable dérivation, je n'en fais donc même pas un carré rouge.

glop message 831, page 34 a écrit:

acacia/agacer   du latin acacia

Le lien avec acacia est ténu et semble la moins crédible des hypothèses. Écarté.

glop message 729, page 30 a écrit:

acrimonie
http://www.cnrtl.fr/etymologie/acrimonie

aigremoine
http://www.cnrtl.fr/etymologie/aigremoine

acrimonia, agrimonia… Ça devient dur !

Je suis aigri  sad

N'aigrissez pas. Acrimonie n'intervient que pour altérer l'étymon d'aigremoine. Pas doublets pour deux sous.

glop message 771, page 31 a écrit:

édulcorer
http://www.cnrtl.fr/etymologie/edulcorer
adoucir
http://www.cnrtl.fr/etymologie/adoucir

Décidément, vous avez beaucoup contribué à la lettre A. Ici, adoucir est un dérivé de doux (comme la plupart des verbes du deuxième groupe qui dérivent d'un adjectif, plus rarement d'un nom). Apparentés non doublets.

vh message 772, page 31 a écrit:

aureus ((monnaie  de Rome), cf. or (métal)

Or vient du nom aurus (l'or), auréus, de l'adjectif (d'or). Apparentés non doublets.

vh message 814, page 33 a écrit:

agneau
agnus [dei] (liturg.)
agnel, aignel (monnaie)
http://www.cnrtl.fr/etymologie/aignel

OK pour les deux d'entre eux issus de agnellus, dérivè de agnus, ce qui suffit à éliminer ce dernier.

ablatif (étymon latin ablativus) / (ablativo) (étymon latin ablativo, ablatif de ablativus)
(ablativo) cf. ablatif
abside (étymon grec α ̓ψι ́δα via le latin populaire absida) / apside (étymon grec α ̓ψι ́δα via le latin apsida)
ache (étymon latin apia, pluriel de apium) / (api, apy) (étymon latin apium)
agneau / agnel, aignel (étymon ancien français aignel)
agnel, aignel cf. agneau
*► aimant (2) (étymon latin populaire adimantis, génitif de adimas) / *► diamant (étymon latin populaire issu par métathèse de adimantis sous l'influence des mots grecs commençant par dia-)
alligator (étymon latin lacertus, espagnol (el) lagarto, issu de la forme latine lacarto a été emprunté par l'anglais) / lézard (étymon latin lacertus)
ancône  / icône (1) (étymon grec byzantin ει ̓κονα)
L'acception 2 de icône vient du grec classique dont le grec byzantin est une dérivation
(api, apy) cf. ache
apside cf. abside

combler / cumuler (étymon latin classique cumulare)
cumuler cf. combler

diamant cf. aimant

icône (1) cf. ancône

ladin / latin (étymon latin latinus)
latin cf. ladin
lézard cf. alligator

roman / romanche (étymon latin médiéval romanice)
romanche cf. roman

Pour le plaisir, je m'ajoute :

ultime (étymon latin ultimus) / ultimo (étymon latin ultimo, ablatif neutre de ultimus)
ultimo cf. ultime

Messages [ 1 001 à 1 025 sur 1 843 ]



Généré en 0,106 secondes, 82 requêtes exécutées