Mise à jour du forum (mars 2016)

Le programme du forum a été mis à jour. Et rien ne semble cassé.

(Page 38 sur 73)

Flux RSS du sujet

Messages [ 926 à 950 sur 1 810 ]

926

Re : les doublets en français

vh a écrit:

menuise / minutie (étymon latin minutia)   ?

Parfait (avec le carré vert, c'est facile smile ), manquait seulement :

▀  minutie cf. menuise

ainsi que l'espace après le triangle, mais il y a d'autres petits trucs à régler au niveau de la mise en page et du BCCode, par exemple la balise caractère gras à placer avant la balise URL, pour le cas où il faudrait mettre un caractère avant le triangle (je pense à l'indication d'un étymon non attesté). J'attends d'avoir tout passé en revue avant de normaliser.

Liste figée jusqu'à épuisement des mots à traiter :

argue à ajouter à orgue /organe (34/844)
bill à ajouter à bulle (1) et (2)/boule (30/732)
bogue à ajouter à (bougette)/budget (30/740)
campus à ajouter à camp/champ (26/641)
capsa/capse à ajouter à caisse/cash/casse (3)/châsse (30/731)
castrum à ajouter à alcazar/ksar (29/711)
chèque à ajouter à échec/shah (33/801)
cucurbite à ajouter à courge/gourde (29/705)
feria à ajouter à férie/foire (24/576)
modulo à ajouter à module/moule (1) (30/738)
patelle à ajouter à paella/poele (33/819)
plain/plaine à ajouter à llano/piano/plan (36/886)
porte à ajouter à port/porto (31/774)

revoir autoriser/octroyer (carré bleu)

voir si vieux/vieil, fou/fol, beau/bel, mou/mol et nouveau/nouvel sont à traiter (30/749 et suivants).

abeille/avette (25/615)
abîme/abysse (26/627)
ablatif/ablativo (32/781)
abside/apside (34/826)
acacia/agacer (34/831)
ache/api/apy (29/719)
acrimonie/aigremoine (30/729)
adoucir/édulcorer (31/771)
agneau/agnel, aignel/agnus (33/814)
aimant/diamant (31/761)
alligator/lézard (32/786)
ancône/icône (33/803)
aureus/or (31/772)
auricule/oreille (30/737)
balade/ballade (37/905)
bayer/béer
bette/blette/brède (30/742)
bigre/bougre/boujaron/bulgare (27/663 et 30/735)
bolge/bouge (30/740-741)
bosquet/bouquet (31/753)
brague/braie (29/719)
bretèche/british (31/756)
cabane/cabine (29/707)
cadet/caddie/caddy (29/711)
cafarder/cafeter (30/746)
cage/geole (29/705)
cagoule/coule (1)/cucule (33/823)
cagne/chienne (33/803)
calandre/cylindre (33/814)
caleçon/calzone (33/823)
capitoul/chapitre (28/694)
capter/catch/chasser (37/902)
cardon/chardon (29/705)
carme (4)/charme (31/752)
carraire/carrière (26/637)
cep/cèpe/cippe (34/843)
cerce/cerne/cirque (37/905)
cerveau/cervelas/cervelle (37/905)
ceste/ceston (33/810)
chainon/chignon
chorde/corde (31/773)
chouque/souche (33/816)
cithare/guitare (31/774)
coffre/couffe/couffin (32/779)
col/colis (31/775)
comite/comte (34/836)
compas/compas/kompa
compte/comput (27/663)
costume/coutume (34/835)
côte/cuesta (33/803)
coussin/cuisse (32/779)
couteau/coutille (31/773)
coutre (2)/cutter
croate/cravate
crypte/grotte (24/592)
cymbale/cymballon/cymbalum (29/707)
effraie/fresaie/orfraie
fade (3)/fado/fée (33/810)
féal/fidèle (27/663)
feu/focus (33/809)
feuille/folio (24/593)
fleur/flore (31/760)
frater/frère (34/827)
maculer/mascaret/masquer (29/724)
macho/mâle (33/803)
manade/main (29/719)
manille (2)/manique (33/824)
marche/marque (2) (20/489)
médiateur/médiator (25/621)
meilleur/mieux (32/787)
méteil/métis/mistelle/mixte (31/773)
mica/miche/mie (29/719)
mile/mille (37/905)
modiole/moyeu (30/730)
moque/mug (37/913)
muscadin/musacardin (24/576)
musée/muséum (34/829)
neuf/noce/novice (37/915)
palanche/palanque/planche (36/892)
palme/paume (29/722)
papier/papyrus (35/862)
partisan/pertuisane (33/820)
pastis/pastiche (28/695)
peau/pelisse/pellagre (29/719)
pellet/pelote (31/774)
peso/poids (26/641)
llano/piano/plan (26/641 et 31/755-758)
pic/pique
piste/pistou (21/507)
plage (2)/plagiat (32/780)
plastic/plastique (31/762)
poltron/pouillot/poulain/poule/poutre (37/913)
poupée/pupe (31/774)
pousser/pulser (27/667)
praire/prêtre (33/825)
prairie/pré/prée (29/719)
premium/prime (24/576)
préhension/prison (24/578)
prune/prunus (33/803)
purin/purot (34/826)
putain/pute (27/663)
ria/rio (33/803)
rotator/rotor (37/912)
sagette/sagittaire (31/768)
salon/saloon (22/532)
salto/saut (34/829)
sapa/sève (33/816)
sauce/salsa (26/640)
seau/seille (33/823)
sebum/suif (31/752)
secte/suite (37/912)
seiche/sépia (21/504)
séparer/sevrer (25/618)
serin/sirène (26/644)
seuil/sole (33/803)
sexte/sieste (33/825)
sommet/summum (34/827)
soprano/souverain (26/641)
source/surgi(e) (28/692)
sourdre/surgir
souvenir/subvenir
stupéfaire/stupéfier (29/706)
subjection/sujétion
suffixe/soffite (37/923)
suspens/suspense
synopse/synopsis (36/881)
vair/varia (35/872)

astringent/astreignant (35/860)
créance/croyance/crédence
délectant/dillettante
gisant/jacent
probant/prouvant
sachant/savant
vaillant/valant

Carmen/charme (23/562)
Chimène/Simone
Clovis /  Louis / Ludovic
Cologne/colonie (31/752)
Colorado/coloré
cypré/Chypre (32/780)
Étienne / Stéphane
français/Francis/François (29/711)
fleurie/Floride
Gautier / Walter
Jacob / Jacques / (James)
Mahaut/Mathilde/Maud (35/864)
Pie/pieux (22/537)
Raoul / Rodolphe
Théodoric / Thierry

927 Dernière modification par vh (08-06-2015 15:21:22)

Re : les doublets en français

? jouxter / jouter (étymon latin juxtare)

928

Re : les doublets en français

Déjà fait : http://lesdoubletsenfrancais.utiliweb.fr/page14.html

929 Dernière modification par vh (09-06-2015 11:33:12)

Re : les doublets en français

.

930 Dernière modification par glop (09-06-2015 11:49:17)

Re : les doublets en français

D’après le cnrtl, les mots débusquer et débucher forment un doublet.

http://www.cnrtl.fr/etymologie/debusquer

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

931

Re : les doublets en français

glop a écrit:

D’après le cnrtl, les mots débusquer et débucher forment un doublet.

http://www.cnrtl.fr/etymologie/debusquer

Effectivement, il s'agit d'une altération/réfection. Carré bleu donc. Je me pose régulièrement la question de savoir si les réfections résultent toujours d'une action réfléchie, j'ai l'impression que non. J'espère que le passage en revue de tout ce qui a été enregistré jusqu'à présent permettra d'infirmer ou de confirmer.

932

Re : les doublets en français

Le réfectoire me semble tout indiqué pour y réfléchir. smile

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

933

Re : les doublets en français

Il faut de la réflexion pour se refaire d'accord, mais le passage par le réfectoire est-il pour autant obligatoire ? La réfection passerait toujours par la restauration ?

934 Dernière modification par éponymie (09-06-2015 22:15:57)

Re : les doublets en français

vh message 912, page 37 a écrit:

secte, suite
https://www.google.fr/?gws_rd=cr&ei … +++++secta

Voilà un truc intéressant : un carré vert clair qui ne traite pas de déclinaisons d'un nom ou d'un adjectif mais de formes verbales. Le hic est que, si secte descend de l'infinitif présent de sequere, suite descendrait de son participe passé qui, lui, n'est pas attesté (dixit le TLFi, et effectivement, Dico Latin le signale comme déponent).

http://www.dicolatin.com/XY/LAK/0/SEQUERE/index.htm

Intégré à l'annuaire.

935 Dernière modification par éponymie (09-06-2015 22:33:09)

Re : les doublets en français

Je suis en train de traiter le S :

vh message 768, page 31 a écrit:

sagittaire
sagette

L'étymon du second est un dérivé de l'étymon du premier.

vh message 823, page 33 a écrit:

seau
seille

http://www.cnrtl.fr/definition/seille

Leurs étymons respectifs sont peut-être apparentés mais au IIe siècle avant nore ère, il semble bien qu'il s'agissait de deux mots différents, confondus plus tard. Mes sources :

http://www.dicolatin.fr/FR/LAK/0/SITULA/index.htm
http://www.dicolatin.fr/FR/LAK/0/SITELLA/index.htm

salon / saloon (étymon français moderne salon)
saloon cf. salon
salsa / sauce (étymon latin populaire salsa)
salto / saut (étymon latin saltus)
sapa / sève (étymon latin classique sève)
sauce cf. salsa
saut cf. salto
sébum (étymon latin sébum) / suif (étymon latin sébum, le sui ancien français ayant acquis la finale -f sous l'influence d'autres mots)
secte (étymon latin sequi, infinitif présent de sequere) / *► suite (étymon latin sequitā, participe passé féminin de sequere)
seiche / sépia (étymon latin sépia)
sépia cf. seiche
sève cf. sapa
suif cf. sébum
suite cf. secte

P.S.: séparer/sevrer étaient recensés depuis belle-lurette.

936 Dernière modification par éponymie (09-06-2015 22:59:57)

Re : les doublets en français

éponymie a écrit:

Je me pose régulièrement la question de savoir si les réfections résultent toujours d'une action réfléchie, j'ai l'impression que non.

Confirmation ICI (page 15)

Les deux exemples sont suffisamment parlants (obnubiler/omnibuler et rémunérer/rénumérer)

La réfection est donc bien une forme d'altération, elle est appelée à-peu-près sonore dans ces pages :

http://www.cafe.edu/cle/cases/c1352.htm
http://www.cafe.edu/cle/cases/c0660.htm#123249

Mais elles traitent de procédés littéraires, donc conscients.

937

Re : les doublets en français

cadrat / carré (étymon latin quadratum)   ?

938 Dernière modification par éponymie (10-06-2015 07:22:03)

Re : les doublets en français

Carré (1) vient du participe passé, carré (2) et cadrat du participe passé substantivé.

J'enregistre.

P.S.: mais je mets pour étymon quadratus (le participe passé) et préfère ne pas mettre l'onglet dans l'URL (le //1) : imaginez le boulot si ça change un jour, autant rester le plus simple possible.

939 Dernière modification par éponymie (10-06-2015 09:25:25)

Re : les doublets en français

yd message 706, page 29 a écrit:

Un cas un peu bizarre :
Stupéfier, stupéfaire.
stupéfié, stupéfait.

Effectivement. Stupéfaire est issu du participe passé de stupefacere et sa seule forme verbale – hors l'infinitif – est stupéfait (avec les accords en genre et en nombre quand il s'agit du participe passé). Et stupéfier est un emprunt altéré.

Je le mets de côté avec les candidats doublets issus de formes verbales.

PauloOjovem message 692, page 28 a écrit:

Je suis tombé sur le verbe un peu tombé dans l'oubli Sourdre, doublet de Surgir. En partant de là on tombe sur Source et Surgi (ce serait peut-être mieux avec un e mais "elle est surgie" me semble un peu tiré par les cheveux); en préfixant re-, on a de même Ressource et Resurgi.

Idem. Les formes verbales (infinitif mis à part) me posent décidément un problème.

serin / sirène (étymon latin classique siren)
seuil / sole (1) (étymon latin impérial solea)
sexte / sieste (étymon latin chrétien sexta)
sieste cf. sexte
sirène cf. serin
soffitte / suffixe (étymon latin classique suffixus)
sole (1) cf. seuil
sole (1) (étymon latin impérial solea) / sole (2) (3) (4) (étymon latin populaire sola altération du latin impérial solea)
sole (2) (3) (4) cf. seuil
sole (2) (3) (4) cf. sole (1)
sommet / summum (étymon latin summum)
soprano / souverain (étymon latin vulgaire superanus)
sourdre / surgir (étymon latin surgere)
souvenir / subvenir (étymon latin subvenire)
souverain cf. soprano
(subjection) / sujétion (étymon latin classique subjectio)
subvenir cf. souvenir
suffixe cf. soffitte
sujétion cf. (subjection)
summum cf. sommet
surgir cf. sourdre
suspens (étymon ancien français souspens, sospens) / suspense (étymon ancien français  sospense féminin de sospens)
suspense cf. suspens
synopse / synopsis (étymon grec συνοψις)
synopsis cf. synopse

J'en termine également avec le V (cf. messages  872 à 875, page 35)

vair (étymon latin varius) / varia (étymon latin varia, neutre pluriel de varius)
  varia cf. vair

940

Re : les doublets en français

Une nouveauté :

▀  *► jarre (2)  / *► jars (1) (étymon ancien bas francique gard)
jars (1) cf. jarre (2)

L'astérisque indique la non attestation de l'étymon.

941 Dernière modification par éponymie (10-06-2015 11:44:59)

Re : les doublets en français

doublon à supprimer

942 Dernière modification par éponymie (10-06-2015 11:44:29)

Re : les doublets en français

Et cerise sur le gateau, les 2 premiers Y

▀  yawl  / yole (étymon moyen bas allemand jolle ou néerlandais jol )
yole cf. yawl

On continue la semaine prochaine smile

943 Dernière modification par glop (15-06-2015 12:02:08)

Re : les doublets en français

fraxinelle / frêne (étymon latin fraxinus)

  frêne cf. fraxinelle


Fraxinelle
http://www.cnrtl.fr/definition/fraxinelle
Probable emprunt à l'italien frassinella, dérivé de frassino « frêne » (Etymon latin fraxinus)

Frêne
http://www.cnrtl.fr/etymologie/frene
Etymon latin fraxinus

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

944 Dernière modification par éponymie (17-06-2015 08:19:27)

Re : les doublets en français

http://thumbs.dreamstime.com/x/signal-d-alarme-rouge-20045538.jpg

Ce n'est pas que je n'ai pas cherché de doublets à frêne, mais je n'ai pas trouvé (fraine, frassine, etc.).

Encore une fois, on va finir par lancer une série de fils sur les familles de mots pour ne pas noyer toutes vos trouvailles dans la masse de celui-ci.

945 Dernière modification par glop (17-06-2015 10:47:16)

Re : les doublets en français

Pourtant :
Nous avons bien l’étymon fraxinus qui, semble-t-il, signifie javelot en latin.
http://www.lexilogos.com/latin/gaffiot.php?p=686
L’arbre dont on tire le bois de ce javelot est appelé frassino (Ital) et frêne (Fra) et la plante dont les feuilles sont semblables à celles de cet arbre est appelée frassinella (Ital) et fraxinelle (Fra).
N'avons nous pas deux mots provenant directement du même étymon?
Une chose est cependant troublante c'est que "frêne" dont l'emploie est antérieur à celui de "fraxinelle" est plus différent de "fraxinus" que "fraxinelle".

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

946

Re : les doublets en français

L'étymon de fraxinelle est frassinella qui est un dérivé de frassino (frassino + le suffixe -ella)

Frassinella vient donc de fraxinus par construction. Par définition, par convention, par décision (arbitraire), des doublets ne le sont que si - et seulement si - ils viennent d'un seul et unique mot, l'étymon, par différenciation au niveau de la prononciation (et en français moderne, aussi au niveau de l'écriture). Cette différenciation se faisant suite à différents phénomènes.

Un doublet, c'est ça.

Dans le cas de fraxinelle nous ne pouvons donc remonter au-delà de frassinella. Qu'il vienne lui aussi de fraxinus ne change rien à l'affaire.

Sincèrement, je ne sais plus comment vous l'expliquer.

947

Re : les doublets en français

Bon d'accord.
Mais on peut tout de même remonter un peu plus lois si l'on veut.

http://www.cnrtl.fr/definition/academie9/fraxinelle

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

948

Re : les doublets en français

glop a écrit:

Mais on peut tout de même remonter un peu plus loin si l'on veut.

Bien entendu, on ne trouvera plus de doublets mais des mots apparentés et c'est tout aussi intéressant, sinon plus. Comme je l'écrivais il y a déjà longtemps, les doublets ne sont qu'un épiphénomène qui permet de mettre en évidence combien nos mots viennent de partout, se croisent et s'entrecroisent. Les adeptes de la pureté de la langue n'ont qu'à aller se rhabiller.

C'est bien pour cela qu'une série de fils intitulés "les familles de mots" dans le forum "histoire de la langue" pourrait sortir de cette longue discussion sur les doublets.

949 Dernière modification par vh (19-06-2015 22:14:48)

Re : les doublets en français

sinistre / sénestre (étymon latin sinister)



cuve / coupe (étymon latin cupa)

950

Re : les doublets en français

vh a écrit:

sénestre/ sinistre (étymon latin sinister)

coupe (1) / cuve (étymon latin classique cupa)

Merci beaucoup smile J'enregistre. Remarquer les deux parcours différents de coupe (1).

Messages [ 926 à 950 sur 1 810 ]



Généré en 0,094 secondes, 82 requêtes exécutées