Mise à jour du forum (mars 2016)

Le programme du forum a été mis à jour. Et rien ne semble cassé.

(Page 20 sur 73)

Flux RSS du sujet

Messages [ 476 à 500 sur 1 810 ]

476

Re : les doublets en français

L'étymologie c'est amusant; on mange les escargots à la cuillère (colchea).

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

477 Dernière modification par vh (28-01-2015 00:47:31)

Re : les doublets en français

induire, andouille
< lat. inducere

478

Re : les doublets en français

Cette cuillère latine m'évoque plus une fourchette... peut-être avec une seule dent smile

Il va falloir voir s'il n'y a pas une paire de doublets cuillère, cochlée. Probablement oui.

Ce qui est bien avec vous, c'est que vos propositions et remarques lancent souvent un jeu de piste qui permet de décrocher une timbale.

479 Dernière modification par éponymie (28-01-2015 01:08:30)

Re : les doublets en français

vh a écrit:

induire, andouille
< lat. inducere

un certain doute plane à lire le TLFi. J'ajoute à la liste mais je crois qu'ils ne sont qu'apparentés. Bien entendu, selon la logique de classification empiriquement adoptée au fur et à mesure de ce long fil. Elle semble tenir la route mais si quelqu'un peut constructivement la démolir ( smile ), je serai content.

Quelle est votre source de doublets vh ?

P.S.: j'oubliais... Changement de page : la liste des doublets est ICI et la nouvelle liste des mots à intégrer :

abricot/précoce
andouille/induire
barque/barge 
bastaing/bâtir
bénit (à éventuellement associer à benêt / benoît)
cadenas/chaine
calcium/chaux
caleçon/chausson
calomnie/challenge
canapé/canopée/conopée
cabriole/chevreuil (chèvre, non)
cargo/charge
cochlée/cuiller
col/cou (carré bleu, étymon ancien français)
colporter/comporter
compas/compas/kompa
confiance/confidence
créance/croyance/crédence
croate/cravate
coutre (2)/cutter
délectant/dillettante
étal/stalle
étiquette/ticket
expliciter/exploiter
factotum/fait-tout
foire/férie
fabrique/forge
face/faciès
fasce/fascia
filleul/fils
fleurie/Floride
gémeaux/jumeaux
goule/gueule
jujube/zizyphe
labrys/labyrinthe
lacune/lagune
laize/lé
maison/mansion
mastiff/matin
panache/pinacle
panicule/panouille
pasteur/pâtre (carré bleu, étymon ancien français)
pic/pique
probant/prouvant
rustre/rustique
revoir traité/tract
sourdre/surgir
vaillant/valant
vertueux/virtuose
Chimène/Simone

Re : les doublets en français

hectique et étique - vrais doublets, je crois.

481

Re : les doublets en français

L'étique après l'étiquette smile Je ne  sais pas trop s'il s'agit d'un carré bleu-vert, deux orthographes d'un mot qui se sont ensuite différenciées sémantiquement, ou d'un carré vert (vrais doublets), les deux mots sont empruntés à trois siècle d'intervalle à l'étymon latin.

Et arrivent également donc subjection et sujétion qui sont des synonymes, carré orange donc.

C'est noté, merci smile

482

Re : les doublets en français

Merci pour ce site, pas piqué des mites, que vous mîtes en ligne. Y ajouterez-vous  imbroglio/embrouille dont l'étymologie est un peu embrouillée?

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

483 Dernière modification par éponymie (28-01-2015 17:56:00)

Re : les doublets en français

C'est limpide smile : imbroglio est un déverbal de imbrogliare qui dérive de brogliare et ce dernier vient de l'ancien français brouiller / broueillier.

Et le TLFi se base sur le bergamasque (dialecte du nord de l'Italie) pour trouver une origine gallo-romane à broueillier. mais rien n'est certain.

Quoi qu'il en soit, dans cette histoire, c'est l'italien qui vient du français. Apparentés mais pas doublets. Désolé neutral mais merci, parce  que je découvre aussi que le brodo italien et le brouet français, c'est kik-kif, sémantiquement et étymologiquement (si on ne pinaille pas).

P.S.: je réalise après coup que vous avez au moins fourni une paire de faux doublets. Carré jaune. Il est vrai que le choix entre le carré jaune et le carré gris relève de l'arbitraire. Mais si personne ne proteste smile...

484 Dernière modification par ariane (28-01-2015 19:16:42)

Re : les doublets en français

aspect et apparence ?
mœurs et morale ?

485

Re : les doublets en français

J'ai l'impression que vous confondez le fond (le sens) et la forme (le mot) ariane. Les premiers ne sont pas apparentés pour deux sous du point de vue de la forme (même si il y a une parenté de sens), les seconds sont apparentés étymologiquement mais pas doublets.

Bienvenue au club smile

486

Re : les doublets en français

Vous m'en voyez navrée... mais pas découragée par ce premier essai !
Merci pour votre explication.
smile

487

Re : les doublets en français

Par association d'idée vous m'avez fait trouver nausée et noise (auquel je suis arrivé par siamoises et sarthoises, allez savoir pourquoi wink )

488 Dernière modification par éponymie (29-01-2015 08:40:44)

Re : les doublets en français

Je suis tombé sur une jolie série avec des altérations partout et beaucoup d'incertitudes : effraie, fresaie, orfraie.

Ajoutée à la liste des mots à traiter.

489 Dernière modification par glop (29-01-2015 13:26:31)

Re : les doublets en français

marc/marche  étymologie: marka ou marca ou marcha?
marquis

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

490

Re : les doublets en français

les candidats seraient en fait marcher et marquer mais je crains qu'ils ne posent un problème analogue à attaquer et attacher. Ajoutés à la liste. Merci smile

Re : les doublets en français

carré vert clair ? Pamphile et pamphlet

492

Re : les doublets en français

Joli cas entre responsable et répondant, dont le sens premier me semble le même : les deux doivent répondre d'eux et devront répondre de.

Carré lilas ?

Fille légère ne peut bêcher.

493

Re : les doublets en français

blâmer / blasphémer
http://correcteurs.blog.lemonde.fr/2015 … S-32280322

Désolé si c'est déjà fait, mais j'ai bien cherché dans le forum sous les deux chefs.

L'escrivaillerie semble estre quelque symptome d'un siecle desbordé

494

Re : les doublets en français

trevor a écrit:

blâmer / blasphémer
http://correcteurs.blog.lemonde.fr/2015 … S-32280322

Désolé si c'est déjà fait, mais j'ai bien cherché dans le forum sous les deux chefs.

Hé oui, c'est déjà fait : http://lesdoubletsenfrancais.utiliweb.fr/page6.html

Pour vérifier, il faut aller en début de page courante (liste des mots à traiter) et dans le site (indiqué sous mon avatar).

Merci quoi qu'il en soit smile

Pascal Tréguer a écrit:

carré vert clair ? Pamphile et pamphlet

Si l'étymon du second est un dérivé de l'étymon du premier (suffixe diminutif), ils ne sont pas doublets, seulement apparentés. Désolé sad

yd a écrit:

Joli cas entre responsable et répondant, dont le sens premier me semble le même : les deux doivent répondre d'eux et devront répondre de.

Oui ce seront des doublets (ou doublons) sémantiques mais certainement pas des doublets étymologiques. Désolé sad Ce carré n'est que gris.

Ce n'est pas le sens qui fait le doublet étymologique, c'est l'évolution naturelle de la forme orale du mot.

Nous ferons mieux la prochaine fois.

495 Dernière modification par vh (01-02-2015 22:44:18)

Re : les doublets en français

réchappé et rescapé

Le mot rescapé est un emprunt au wallon à la suite de la catastrophe minière de Courrières (Pas-de-Calais) du 10 mars 1906.

Notons que le mot local (picard) correspondant est récapé, mais que le mot wallon a été introduit par les sauveteurs et mineurs belges lors de cette catastrophe en Picardie.

http://www.cnrtl.fr/definition/rescapé
http://www.cnrtl.fr/definition/r%C3%A9chapp%C3%A9

496

Re : les doublets en français

Et comme l'étymon moyen français  de réchapper est rescaper, on peut sans trop de risques imaginer un étymon rescape pour ces deux mots.

Il est assez rare de dater avec autant de précisions un emprunt. Merci beaucoup smile

Et la liste s'allonge, et je n'ai pas le temps, et je vois le fil "Qu'est-ce qu'un mot ?" s'étoffer (et heureusement ne pas trop dériver)... Pas grave, dès que je serai d'attaque, je m'y remettrai.

497 Dernière modification par vh (02-02-2015 22:53:35)

Re : les doublets en français

suspens : (1245) <  souspens  < lat. suspensus, -ae, -um, part. passé adj. de suspendere
(CNRTL)
suspense : (1951) < angl. suspense (1400) < anglo-norm.  suspens  (1300) < fr. sospense
(CNRTL, etymonline)

http://www.cnrtl.fr/definition/suspens
http://www.cnrtl.fr/definition/suspense
http://etymonline.com/index.php?term=suspense

498

Re : les doublets en français

Cas de figure analogue à répons / réponse - je crois - nouveau carré vert clair. Merci smile

499

Re : les doublets en français

pieu/pal

Du latin palus

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

500 Dernière modification par éponymie (04-02-2015 13:45:31)

Re : les doublets en français

glop a écrit:

pieu/pal

Du latin palus

OK, carré vert clair. Merci smile

Messages [ 476 à 500 sur 1 810 ]



Généré en 0,054 secondes, 76 requêtes exécutées