Mise à jour du forum (mars 2016)

Le programme du forum a été mis à jour. Et rien ne semble cassé.

(Page 6 sur 75)

Flux RSS du sujet

Messages [ 126 à 150 sur 1 855 ]

126 Dernière modification par Pascal Tréguer (16-04-2014 15:38:02)

Re : les doublets en français

éponymie a écrit:

J'ai essayé de faire la recherche sur plusieurs onglets avec le dicfro, ça n'a pas fonctionné.

Normalement ça fonctionne si, dans « Mode d'ouverture d'un dictionnaire », vous sélectionnez la seconde option : « La sélection d'un nouveau dictionnaire ouvrira ce dictionnaire dans un nouvel onglet. »

Je viens de constater que le dictionnaire anglo-normand ne fonctionne plus sur ce site. Dommage.

127

Re : les doublets en français

C'est à valider mais j'ai trouvé un autre couple candidat :

ferme / firme

128 Dernière modification par yd (22-04-2014 22:18:00)

Re : les doublets en français

Ô surprise, je découvre comme un doublet entre, justement, doubler et dupliquer, tous deux issus du latin duplare « doubler », via duplex et duplicare « doubler » pour dupliquer, lui-même n'ayant reçu ce sens de faire un double qu'autour de 1968. Jusqu'alors il n'avait eu qu'un sens juridique, « répondre à une réplique », que je viens d'apprendre.

Doit-on aussi compter double et duplex ?

Et j'apprends à duplicata le verbe duplicater :

verbe trans., industr. du disque. Reproduire en un certain nombre d'exemplaires à partir d'un original. [...]

Fille légère ne peut bêcher.

129

Re : les doublets en français

Je crois que, comme pour mon ferme/firme, votre doubler/dupliquer est une paire de mots de la même famille mais on ne peut pas vraiment dire qu'il s'agit de doublets. Mais c'est intéressant. Finalement les doublets ne sont qu'un épiphénomène dans l'histoire travaillée des mots qui est passionnante en soi.

Re : les doublets en français

Peut-être pouvons-nous coupler firme au substantif ferme ? Initialement, le substantif ferme (comme le latin médiéval firma et l'anglais firm) désignait une convention, un accord.

131

Re : les doublets en français

Pascal Tréguer a écrit:

Peut-être pouvons-nous coupler firme au substantif ferme ?

Peut-être mais la démonstration sera probablement difficile : le firma italien qui a alimenté l'allemand puis l'anglais puis le français pour firme dérive-t-il du verbe italien firmare ou d'un étymon bas-latin firma ? Le ferme (2) français vient-il du verbe fermer ou de ce même firma ? Mes dicos étymologiques italiens ne m'aident pas beaucoup.

132 Dernière modification par éponymie (23-04-2014 22:02:20)

Re : les doublets en français

Et une paire qui vaudrait pour les français du Canada :

courbe / curve

Mais je ne le trouve ni dans la BLDP ni dans le dico Québécois ni dans du français au français.

Ce serait donc bien un régionalisme du Québec. Pourquoi pas, nous en avons bien recensés dans ce fil pour la France. Il faudrait seulement avoir confirmation de l'existence de ce mot dans la langue moderne (dernière mention en 1968).

Autre couple dont je ne sais trop s'il est légitime :

foehn / favonius (rencontré dans un fil glopien sur les points cardinaux)

Re : les doublets en français

Je crois que cela ne figure pas dans la liste : esquisse et sketch.

134 Dernière modification par éponymie (27-04-2014 18:53:40)

Re : les doublets en français

Non, ils n'y figurent pas. Et l'anglais frappe encore avec :

spirite / esprit

Il ne frappe qu'à moitié avec :

stage / étage

Je ferai un nouveau récap quand on sera passés à une autre page.

Re : les doublets en français

calfater et calfeutrer

Re : les doublets en français

trouveur - trouvère - troubadour

137

Re : les doublets en français

Et on découvre au passage que truffeur fait partie de la famille. Merci de persister smile

138

Re : les doublets en français

éponymie a écrit:

Jacques et Jacob * (Dictionnaire des doublets, Auguste Brachet, 1868 - note 1 page 9)

On pourrait ajouter James — pas "djèims".
Dommage qu'il soit si rare : on eût eu un triplet.

139

Re : les doublets en français

greg a écrit:
éponymie a écrit:

Jacques et Jacob * (Dictionnaire des doublets, Auguste Brachet, 1868 - note 1 page 9)

On pourrait ajouter James — pas "djèims".
Dommage qu'il soit si rare : on eût eu un triplet.

Je me demande si James ne correspond pas à Gemmes, qui se prononce de la même façon.

Caesarem legato alacrem, ille portavit assumpti Brutus.

Re : les doublets en français

Oui, par exemple le quartier Saint-James à Neuilly,  que pratiquement tout le monde s'obstine à prononcer à l'anglaise. Il est vrai que prononcer autrement vous expose à n'être pas compris !

141

Re : les doublets en français

greg a écrit:

Dommage qu'il soit si rare : on eût eu un triplet.

Je me permets de renvoyer au message 53

éponymie message 53 a écrit:
Pascal Tréguer a écrit:

Il me semble que le mot même de « doublet » peut prêter à confusion. On peut avoir plus de deux mots d’origine identique.

Moi aussi, j'ai été chiffonné par cette question. Je pense qu'il faut considérer doublet comme s'appliquant à un mot par rapport à un ou plusieurs autres. Cette relation étant bien entendu réciproque.

  • Chaire est un doublet de chaise et cathèdre

  • Cathèdre est un doublet de formation savante (calqué sur l'étymon) de chaire et chaise

  • Chaire, chaise et cathèdre constituent un ensemble de doublets (tous en relation les uns avec les autres par la force des choses)

Histoire de ne pas se compliquer en introduisant des triplets.

Sinon, j'ai découvert quelque chose, merci. Une rue Saint-James à Bordeaux soulève elle aussi le problème.

http://www.sudouest.fr/2012/05/21/le-my … 2-2780.php

142

Re : les doublets en français

Alco a écrit:

Je me demande si James ne correspond pas à Gemmes, qui se prononce de la même façon.

Aucune idée.
James est masculin tandis que Gemme(s) semble concerner les deux sexes.

En tout cas James correspond à Jam Jamme(s) Jacme Jaume en occitan et catalan.

À Giacomo en italien et à Jaime en castillan.



éponymie a écrit:

Sinon, j'ai découvert quelque chose, merci. Une rue Saint-James à Bordeaux soulève elle aussi le problème.

http://www.sudouest.fr/2012/05/21/le-my … 2-2780.php

Pareil pour le célèbre restau de Bouliac qui porte le même nom.
Les Bordelais te parleront du "Saint-Djèims", ne sachant plus que ce nom est d'abord gascon, occitan, poitevin, français et normand — ensuite anglais, après 1066 and all that.

À propos de doublet, on a Guyenne / Guienne face à Aquitaine via la forme occitane Guiana, selon certains.
Bizarrerie trouvée sur routard.com : « La "Guyenne", déformation anglaise d'Aquitaine, n'a jamais été aussi riche en vendant son vin et ses armes, sans distinction de camp. »
Explication à rapprocher des phénomènes hypercorrectifs type "saint-djèims".
D'autant que le roman régional autour de la domination "anglaise" (Aliénor, 1453 and all that) accrédite l'anachronisme d'une influence médiévale de la langue anglaise. L'administration anglaise en Aquitaine communiquait en vieux français, en vieux gascon et en latin, pas en anglais.

Re : les doublets en français

greg a écrit:

En tout cas James correspond à Jam Jamme(s) Jacme Jaume en occitan et catalan.

Combien de fois la prononciation du nom du poète Francis Jammes a-t-elle été écorchée ? Au point que Wikipedia met en garde : prononcer [ʒam] et non [dʒɛms].

144

Re : les doublets en français

Canicule/Chenil roll

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

Re : les doublets en français

glop a écrit:

Canicule/Chenil roll

Ouh la, non, certainement pas.
Mais
Canicule/Chenille
oui !

146

Re : les doublets en français

Abel Boyer a écrit:

Canicule/Chenille

Déjà dans la liste d'ailleurs.

dans le message 66 il y a écrit:

chenille / caniculecanicula - canilha
(ciniglia/canicola, -/caniculă)
l'italien ciniglia vient du français chenille (terme de passementerie)

147 Dernière modification par glop (30-06-2014 09:29:15)

Re : les doublets en français

Je savais que "Rosa canina" (l'églantier) tire son nom de l’utilisation que l’on faisait de sa racine pour soigner la rage mais j’ignorais tout du chien qui fait la chenille.

J'ai voulu évoquer le rapport entre les mots chien, chienne, chenil et le mot canicule qui sert parfois à désigner Sirius. Lorsque Sirius se trouve en conjonction avec le soleil, il est réputé en augmenter l'activité.


                     http://www.constellationsofwords.com/images/stars/sirius.JPG

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

148

Re : les doublets en français

Voici un joli couple :

chouan / chat-huant

149 Dernière modification par éponymie (29-06-2014 17:47:16)

Re : les doublets en français

Un autre plus évident :

hurler / hululer

Et ceci encore :

hibernal / hivernal / hiémal

Les deux premiers ne sont pas tout à fait synonymes malgré les apparences, le troisième - de formation savante (emprunté au latin classique) - est un quasi-synonyme du premier, le deuxième est le plus généraliste.

Re : les doublets en français

Pour moi, hiémal n'est pas un doublet des autres. Il vient d'un mot latin bien distinct, même si ces mots latins sont apparentés entre eux.

Messages [ 126 à 150 sur 1 855 ]



Généré en 0,140 secondes, 82 requêtes exécutées