Mise à jour du forum (mars 2016)

Le programme du forum a été mis à jour. Et rien ne semble cassé.

Pages 1

Répondre

Flux RSS du sujet

Messages [ 3 ]

Sujet : L'élision avec la lettre Y

Bonjour à tous,

Une question me tarraude concernant l'élision avec la lettre Y.
J'ai remarqué qu'elle ne se faisait pas toujours mais je n'ai pas encore trouvé d'explication (logique). Peut-être pourriez-vous m'aider?

Il me semble que les règles suivantes s'appliquent:

- Y devant une consonne (ou en finale) se prononce /i/ et permet donc l'élision: (je n'ai trouvé que très peu d'exemples) l'yttrium...

- Y devant une voyelle se prononce comme un Yod /j/ (demi-consonne) et empêche donc l'élision: le yucca, la Yougoslavie, le yacht, la yole...

Cependant, il me semble qu'on dit "l'Yonne" et je me demande si on dit "de York" ou ''d'York"?
Il me semblerait censé qu'on dise "de York" puisqu'on dit "le Yorkshire" mais j'ai déjà lu et entendu "le jambon d'York"... je suis un peu perdu dans tout cela...

J'aurais une supposition: dans "Yonne" le "Y" remplace un double I (l'i-ionne si on articule bien) tandis que dans "York" il joue le role d'un Yod? Mais alors pourquoi "le jambon d'York"? Prononce-t-on /i-iork/ ou /jork/??? A moins qu'il ne s'agisse d'une exception de plus...

Merci d'avance big_smile

In homus ewa traw

2

Re : L'élision avec la lettre Y

Bonjour,
Notez que le sujet a été un peu traité dans ce fil antérieur :
http://www.languefrancaise.net/forum/vi … ?pid=72059
Vous avez déjà remarquablement bien dégagé par vous-même les principales règles. Leur relative complexité vient de ce que beaucoup de mots commençant par Y sont des mots modernes venant de l'étranger, et que dans ces mots, la tendance moderne du français est de ne pas faire l'élision.
En très gros, pour les mots rentrés anciennement dans la langue, le "y" était vraiment considéré comme une voyelle et l'élision se faisait.
Pour les mots récents, le "y" est considéré comme une consonne ou semi-consonne (ou semi-voyelle !) et il y a disjonction.
Au premier régime se rattachent yèble, yeuse, yeux (pour la liaison au pluriel, évidemment pas pour l'élision au singulier !), les rivières Yerre et Yonne, les noms étrangers York (jambon d'York) et Young (les Nuits d'Young, le module d'Young), jadis Yémen et yole aussi, comme ici dans Hugo :

Adieu, lougres difformes,
Galéasses énormes,
Vaisseaux de toutes formes,
Vaisseaux de tous climats !
L'yole aux triples flammes,
Les mahonnes, les prames,
La felouque à six rames,
La polacre à deux mâts !

Au nouveau régime, se rattachent tous les autres et même quelques-uns qui ont quitté ou sont en train de quitter l'ancien régime pour suivre le nouveau : Young (le module de Young), Yémen, yole.

Re : L'élision avec la lettre Y

Merci beaucoup pour ces explications

In homus ewa traw

Messages [ 3 ]

Pages 1

Répondre



Généré en 0,261 secondes, 38 requêtes exécutées