1

Sujet : "T'en fais exprès" ou "tu le fais exprès"

Bonjour,

Un petit différent divise mon foyer, ma femme et ses enfants utilisent l'expression "T'en fais exprès", qui écorche un peu mes oreilles et me fais plus penser à une expression régional.
Moi au contraire, j'utilise "Tu le fais exprès".

Quelle est la bonne expression ?

Moz

2

Re : "T'en fais exprès" ou "tu le fais exprès"

Moz a écrit:

Bonjour,

Bonjour Moz.

Un petit différent divise mon foyer,

Puisqu'on est entre amis, j'en profite : différend.

ma femme et ses enfants utilisent l'expression "T'en fais exprès", qui écorche un peu mes oreilles et me fais plus penser à une expression régional.
Moi au contraire, j'utilise "Tu le fais exprès".
Quelle est la bonne expression ?

Je dis comme toi : "Tu le fais exprès".
Mais je vois en googlant que "T'en fais exprès" est également utilisé, de manière populaire :
http://fr-fr.facebook.com/pages/Tes-con … 7747923277
Je me demande s'il ne s'agit pas d'une réplique-culte venant d'un film ou d'un sketch.
À l'origine, y a-t-il confusion avec les formules populaires "T'en fais pas", "T'en fais trop" ?
À noter que "T'en fais exprès" pourrait être (presque) correct dans un autre contexte grammatical : par exemple "T'as encore fait des fautes, mais c'est pas possible, t'en fais exprès ou quoi ?".

Puisqu'on trouve "T'en fais exprès", on trouve aussi, logiquement, "j'en fais exprès". Une habituée s'en explique lucidement sur son blogue :

Ce qui m'énerve le plus ? Et bien que je dise sans arrêt "J'en fais exprès". Je SAIS qu'il faut dire "je le fais exprès". Mais non, rien à faire, la phrase sort de ma bouche comme une petite fille impétueuse ravie d'avoir fait un sale coup à cette grosse langue alanguie.Penser avant de parler, elle est bien bonne celle-là...et la spontanéité alors y pensez-vous messieurs les bien-pensants ? Et ces phrases, tous ces mots, refilés de génération en génération, déformés, inventés parfois, ces égratignures de la langue française qui fleurissent sur nos lèvres et qui écorchent les oreilles des bien-entendants ?

http://www.isazou.fr/dc2/

Re : "T'en fais exprès" ou "tu le fais exprès"

Par chez moi, la formulation qui fait grincer des dents est plutôt "tu l'as fait en exprès". C'est d'ailleurs un belgicisme bien répertorié.

Serait-ce un penchant universel de vouloir fourrer un "en" quelque part dans cette expression ?

4

Re : "T'en fais exprès" ou "tu le fais exprès"

Je crois aussi que « Tu le fais exprès » sera plus correct que « Tu en fais exprès », si l'on parle d'une action, d'un acte (casser un verre).
Mais dans d'autres cas, ce sera probablement « en faire exprès » :
—Des crêpes, j'en fais quatre kilos exprès (quantité) ;
—Des crêpes, j'en fais exprès pour vous mon ami qu'êtes si tant tellement gourmand.

Mais la question a-t-elle à voir avec « exprès » ? Ne s'agit-il pas seulement de : en faire vs le faire ?
Ce gâteau ? Je vais le faire demain ! / Je l'ai fait exprès pour vous !
Du gâteau ? Je vais en faire demain ! / J'en ai fait exprès pour vous !

Re : "T'en fais exprès" ou "tu le fais exprès"

DB a écrit:

À noter que "T'en fais exprès" pourrait être (presque) correct dans un autre contexte grammatical : par exemple "T'as encore fait des fautes, mais c'est pas possible, t'en fais exprès ou quoi ?".

Il ne me semble pas que le post initial de ce sujet portait sur cette construction syntaxique très particulière. J'ai cru comprendre que le débat familial de notre camarade Moz portait sur l'expression « basique » : Tu le fais exprès vs T'en fais exprès.
J'ai entendu dire que cette dernière formule était un régionalisme. Je me rappelle avoir entendu, sur Europe 1, Laurent Ruquier (qui n'est pas le plus inculte des animateurs de radio-télé) dire que dans son enfance, au Havre, on disait chez lui T'en fais exprès. Il convenait que c'était une tournure régionale incorrecte par rapport à la norme nationale, mais il disait qu'elle était toujours vivace en Haute-Normandie.

Dernière modification par Loupiot (15-10-2010 04:25:06)

6

Re : "T'en fais exprès" ou "tu le fais exprès"

Loupiot a écrit:
DB a écrit:

À noter que "T'en fais exprès" pourrait être (presque) correct dans un autre contexte grammatical : par exemple "T'as encore fait des fautes, mais c'est pas possible, t'en fais exprès ou quoi ?".

Il ne me semble pas que le post initial de ce sujet portait sur cette construction syntaxique très particulière. J'ai cru comprendre que le débat familial de notre camarade Moz portait sur l'expression « basique » : Tu le fais exprès vs T'en fais exprès.

Je l'avais bien compris, et ceci n'était qu'une remarque "à côté" de la question (comme d'ailleurs celle de gb plus tard). Vous avez quand même remarqué que j'avais aussi répondu -- dans la limite de mes connaissances -- sur le sujet principal.

J'ai entendu dire que cette dernière formule était un régionalisme. Je me rappelle avoir entendu, sur Europe 1, Laurent Ruquier (qui n'est pas le plus inculte des animateurs de radio-télé) dire que dans son enfance, au Havre, on disait chez lui T'en fais exprès. Il convenait que c'était une tournure régionale incorrecte par rapport à la norme nationale, mais il disait qu'elle était toujours vivace en Haute-Normandie.

C'est là une piste intéressante, surtout si elle pouvait être confirmée. Resterait à expliquer pourquoi cette tournure régionale vient -- assez soudainement ? -- interférer dans la koine. Peut-être justement par le biais des émissions populaires de Ruquier : j'avais évoqué la possibilité d'un sketch ou d'un film. À creuser.

7

Re : "T'en fais exprès" ou "tu le fais exprès"

Bonjour et merci à tous pour vos réponses.
La piste du régionalisme est à creuser car ma femme est normande mais je crois avoir déjà entendu cette expression dans la Sarthe.