Sujet : Différence entre syntagme et groupe

Bonjour,
je me demande quelle différence il peut y avoir entre un syntagme nominal et un groupe nominal. De même, en ce qui concerne les syntagmes verbal, adverbial, pronominal,... peut-on parler de groupe verbal, de groupe adverbial, de groupe pronominal,... ?

Pour moi, c'est strictement la même chose. Mais j'aimerais en être sûr.

Merci de vos réponses !
Maxime

2

Re : Différence entre syntagme et groupe

Globalement, c'est sûrement semblable. Mais pour des spécialistes, il y a peut-être des variations pertinentes ou pas. Par exemple, « syntagme nominal » peut être issu d'un courant intellectuel (structuralisme ?) et, appeler à lui d'autres (pré)notions. Si les mots disent la même chose, ce n'est pas forcément le cas du choix mots.

D'après les définitions lues (pour le syntagme, le TLFi donne : Le syntagme est toujours constitué d'une suite d'éléments et il est lui-même un constituant d'une unité de rang supérieur; c'est une unité linguistique de rang intermédiaire (DUBOIS, 1973 ds GILB. 1980). Le syntagme est un constituant de la phrase dont les unités s'ordonnent:  soit autour d'un nom, c'est alors un syntagme nominal; ex.: les petits enfants;  soit autour d'un verbe, c'est alors un syntagme verbal; ex.: mange très lentement (D. D. L. 1976)) : peut-être doit-on comprendre que le syntagme comprend toujours plusieurs éléments, alors que l'élément le plus simple du groupe nominal, c'est le nom seul.
Voir cette page où, chez un linguiste, les deux sont complémentaires : http://books.google.fr/books?id=MUwZE_FkPHkC&pg=PA109&lpg=PA109&dq="groupe+nominal"+"syntagme+nominal"&source=bl&ots=Rq2-nY3hVo&sig=8ZGdl1tDoU6iNXc9kHjeeAGQThM&hl=fr&ei=IlPGSYeNEeKHjAe4xpWbCw&sa=X&oi=book_result&resnum=8&ct=result

3

Re : Différence entre syntagme et groupe

Merci de ta réponse. Je crois que je n'en suis pas à un niveau où je peux m'occuper de ces nuances.Je vais juste considérer le syntagme comme un groupe de mots.

Encore merci !
Maxime

4

Re : Différence entre syntagme et groupe

D'accord en tout point avec gb : on peut dire que syntagme nominal et groupe nominal c'est blanc bonnet et bonnet blanc.

Mais l'acception usuelle de syntagme est plus large et plus précise que celle de groupe. Un syntagme, c'est une succession quelconque, mais syntaxiquement bornée, d'unités formelles sémantiquement ordonnées.

Par exemple, un linguiste comme Saussure considérait <repartiriez> comme un syntagme : succession ? <re#> + <#part#> + <#ir#> + <#iez>. La limite gauche de <repartiriez> est <re#> car il ne peut être préfixé : *<dérepartiriez>,  *<rerepartiriez>, *<sous-repartiriez> etc sont impossibles. Par contre <vous repartiriez>, <ta femme et toi repartiriez> etc sont attendus. La limite droite de <repartiriez> est <#iez> car il toute suffixation ultérieure est impossible : *<repartiriezaient>, *<repartiriezâtes> etc. Ce qui est possible, c'est l'apparition d'un nouveau syntagme à droite : <repartiriez dès que possible>, <repartiriez chez vous>, <repartiriez les mains vides> etc.

Donc pour Saussure la syntagmation est une opération linéaire (de succession) qui peut également s'appliquer au niveau infralexical. Les mots <repartiriez> et <déshabilleront> sont le produit d'une syntagmation identique :   
<re#> + <#part#> + <#ir#> + <#iez>
<dés#> + <#habill#> + <#er#> + <#ont>.

Mais c'est en général au niveau supralexical que s'entend la syntagmation :
<le petit chat> ? syntagme nominal (groupe nominal)
<est mort> ? syntagme verbal (groupe verbal)
<le petit chat est mort> ? syntagme phrastique (phrase)
<le petit chat qui est mort> ? syntagme nominal (groupe nominal)
<le petit chat qui est mort hier a été enterré ce matin> ? syntagme phrastique (phrase)
<a été enterré ce matin > ? syntagme verbal (groupe verbal)
etc.

Le propre d'un syntagme est d'être divisible :
<a été enterré ce matin> ? <a> + <été> + <enterré> + <ce> +<matin>
<repartiriez> ? <re#> + <#part#> + <#ir#> + <#iez>.

Et d'être intégrable :
<a été enterré ce matin> ? <le petit chat qui est mort hier a été enterré ce matin>
<repartiriez> ? <vous repartiriez les mains vides>.

Le mot syntagme est plus précis que groupe car il s'oppose explicitement au paradigme. Rappel de la syntagmation :
<re#> + <#part#> + <#ir#> + <#iez> ? <repartiriez>
<a> + <été> + <enterré> + <ce> +<matin> ? <a été enterré ce matin>.

Paradigmations possibles :
<re#> + <#partir#> + <#iez>
<re#> + <#commencer#> + <#iez>
<re#> + <#chanter#> + <#iez>
<re#> + <#manger#> + <#iez>
<re#> + <#doubler#> + <#iez>
etc.
<repartir#> + <#iez>
<repartir#> + <#ez>
<repartir#> + <#ont>
<repartir#> + <#ions>
<repartir#> + <#a>
etc.
<a été enterré> + <ce matin>
<a été enterré> + <hier soir>
<a été enterré> + <par ses proches>
<a été enterré> + <dans le jardin>
<a été enterré> + <dans l'indifférence>
etc.

En gros la syntagmation c'est toutes les possibilités de distribuer les mots, ou éléments de mot, au sein de la chaîne parlée (ou écrite). Alors que la paradigmation c'est toutes les commutations de mots, ou éléments de mot, en un point quelconque de cette chaîne.

La syntagmation est schématisée par un axe horizontal : la distribution linéaire des mots ? axe syntagmatique.
La paradigmation est représentée par un axe vertical : substitutions possibles de mots absents à un mot effectivement prononcé par le locuteur ? axe paradigmatique.

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/3/38/Axes_linguistiques-2.svg/300px-Axes_linguistiques-2.svg.png
http://www.encyclospace.org/Musikinformatik_1/Bilder/bild24.jpg
http://www.leftclick.com.au/home/emma/h335/synaesthesiaandsensibilities_html_m1fcb33f1.png

Dernière modification par greg (24-03-2009 10:29:53)

5

Re : Différence entre syntagme et groupe

Une remarque sur :

"Le propre d'un syntagme est d'être divisible :
<a été enterré ce matin> ? <a> + <été> + <enterré> + <ce> +<matin>
<repartiriez> ? <re#> + <#part#> + <#ir#> + <#iez>."

Terrain glissant.

Dans "Jean aimait tant le joli petit chat qui est mort hier", "Jean" est un "syntagme nominal". Or "jean" n'est pas divisible.

- Certains soutiendront qu'il faut postuler l'existence de places vides (et de justifier l'absence de "le", d'adjectif etc. avec un nom propre);

- D'autres diront que s'il n'y a rien d'exprimé, alors il n'y a effectivement rien d'autre que "Jean".

Dans ce dernier cas, la définition du syntagme donnée ci-dessus est inadaptée.

Mais les mêmes questions se posent avec le terme un peu désuet de "groupe".

Bref, ce qu'on veut dire, c'est qu'il existe des fonctions occupées par des mots ou des groupes de mots au sein d'un énoncé (une séquence interprétable, située en contexte et dotée d'une intonation).

Dernière modification par Naïf (25-03-2009 00:06:57)

6

Re : Différence entre syntagme et groupe

Naïf a écrit:

Dans "Jean aimait tant le joli petit chat qui est mort hier", "Jean" est un "syntagme nominal". Or "jean" n'est pas divisible.

- Certains soutiendront qu'il faut postuler l'existence de places vides (et de justifier l'absence de "le", d'adjectif etc. avec un nom propre);

- D'autres diront que s'il n'y a rien d'exprimé, alors il n'y a effectivement rien d'autre que "Jean".

Dans ce dernier cas, la définition du syntagme donnée ci-dessus est inadaptée.

Imaginons que Jean soit un patronyme : Mlle Jean, les époux Jean etc. Dans ce cas on pourrait penser que la présence d'un article n'est pas nécessairement exclue :
les Jean ne viendront pas ce soir
lui, c'est le Jean qui vit à Lyon
lui, c'est un Jean : ça se voit au premier coup d'œil
.
Et donc, en théorie, le patronyme Jean employé sans article pourrait s'interpréter comme Ø Jean.

Mais même lorsque Jean est un prénom, et donc censé se référer à un individu unique et non à un ensemble de personnes qui partagent un patronyme, la présence de l'article (singulier) est encore possible :
tiens, v'là le Jean qui fait encore des siennes
c'est un Jean en proie au doute qu'ils allaient devoir affronter
.
Donc, là aussi, même (discutable) topo : Jean ? Ø Jean.

Ce qui revient à dire que les noms propres (patronymes & prénoms) seraient susceptibles de recevoir un article, sous certaines conditions. En clair, les noms propres seraient syntagmables, y compris par l'absence d'article... smile  Autrement dit, l'absence de syntagmation effective n'invalide pas la syntagmabilité. Ce qui laisserait penser que Jean n'est pas un syntagme, et non pas qu'il existe des syntagmes indivisibles (au niveau supralexical)...  Mais ce serait un peu tiré par les cheveux, non ?

Remarque, le même type de problème (prise en compte ou rejet de Ø) se pose pour la morphologie orale des verbes du premier groupe. Si /ma??/ est bien le radical du verbe <marcher>, si /ma??#??/ et /ma??#e/ sont bien les 1e et 2e personnes du pluriel de l'indicatif présent, comment interpréter toutes le autres personnes ? /ma??/ (radical) ou /ma??#Ø/ (désinence nulle) ? Je pencherais plutôt pour la seconde interprétation.

Pour en revenir à Jean et aux noms propres, on pourrait les rapprocher de formulations du style :
comparaison n'est pas raison
démographie : concepts, faits et chiffres
.
Les deux noms soulignés sont syntagmés au niveau infralexical, mais pas au niveau supérieur.

Dans la phrase que tu proposais :
Jean aimait tant le joli petit chat qui est mort hier,
le nom propre n'est pas syntagmable au niveau infralexical (encore que : Jeanne, Jeannot, Jeannette...) et n'est pas syntagmé au-delà (comme dans les deux exemples précédents) alors qu'il est syntagmable au niveau supralexical :
le petit Jean aimait tant le joli petit chat qui est mort hier.
À rapprocher de :
démographie française : concepts, faits et chiffres.


En résumé :

syntagmabilité + non-syntagmation
(divisibilité supralexicale ? inapplicable)
Jean aimait tant le joli petit chat qui est mort hier
démographie : concepts, faits et chiffres

syntagmabilité + syntagmation
(divisibilité supralexicale ? applicable)
le petit Jean aimait tant le joli petit chat qui est mort hier
démographie française : concepts, faits et chiffres

Qu'en penses-tu ?

Dernière modification par greg (25-03-2009 10:56:21)

7

Re : Différence entre syntagme et groupe

(pardon au questionneur initial, que nous ne voulons bien sûr pas ennuyer, mais les réponses toujours précises et argumentées de greg stimulent la conversation)

Oui, nous gagnerions à distinguer deux choses:

(A)  l'idée qu'il y a une chambre vide dans une auberge
Par exemple: dire qu'en français oral [maRS] (="marche", "marches" ou "marchent")  se termine par un "zéro", ce qui le distinguerait de la [maRS] ("marche") d'escalier, par exemple.

(B)  l'existence -même d'une auberge.
Dans l'analyse de la phrase, on parle de "tête de syntagme", mais là aussi on peut faire le parallèle avec [maRS]: on peut lui ajouter des marques, personnelles ou autres : [o~], [e], [a~] ("marchons, marchez-er-ez, marchant").

A partir de là, je vais m'exprimer très mal, parce que trop vite:

La notion de "syntagme" (et, naguère, de "groupe") me semble renvoyer à B: lorsque un nom (ou un verbe) devient un constituant d'énoncé, il acquiert la propriété B. Il devient auberge. Nos mots deviennent hospitaliers dans les énoncés*. Ou mieux: les énoncés, c'est ce qui transforme nos mots en auberges.

Et il y a auberge et auberge.

"Cochon!" peut se moduler : "Sale cochon!", "Espèce de cochon". Très différent de "Le cochon!", mais surtout à distinguer de "un film un peu / très / limite cochon", et aussi de  "c'est un peu / très / limite cochon".

Mais il y a aussi  "Cochon qui s'en dédit". Et  "Comparaison n'est pas raison". "Cochon", "comparaison" sont alors des constituants - syntagmes/groupes, donc - du point de vue de la construction de la phrase.  Mais pas du point de vue de la constitution de l'énoncé: formules non modulables, dite "figées". Des dictons, quoi, ou des maximes.

Voilà, c'était juste pour insister: "syntagme" (et "groupe") est lié à la fonction intégrative de l'énoncé. Et il ne faut pas mélanger "énoncé" et "phrase". Donc plutôt que la relation de "divisibilité"/"syntagmabilité "(arf...), je suggère la relation d'intégration.

-------------
* Remarque. Des théories récentes ont voulu faire du nom (et du verbe) plutôt un pensionnaire. Ainsi, ce que j'appelle l'auberge, dans l'hypothèse dite du "DP", c'est plutôt l'article.  Ce qu'on a appelé l' "assiette" jadis...  J'égraine  à dessein les métaphores pour suggérer qu'on a bien un type de relation qui peut se décliner diversement. La décision de certains de les hiérarchiser une fois pour toutes est un pur coup de dé technique qui n'affecte pas l'essentiel. Seulement les programmes de recherche à moyen-terme des labos.

Dernière modification par Naïf (25-03-2009 13:20:09)

Re : Différence entre syntagme et groupe

greg a écrit:

Qu'en penses-tu ?

«Tu» vient de donner sa réponse, mais je pense qu'alors un syntagmabilisme effréné devrait conduire à une redéfinition du syntagme en « combinaison rêvée ou réelle de morphèmes ou de mots.

9

Re : Différence entre syntagme et groupe

zycophante a écrit:
greg a écrit:

Qu'en penses-tu ?

«Tu» vient de donner sa réponse, mais je pense qu'alors un syntagmabilisme effréné devrait conduire à une redéfinition du syntagme en « combinaison rêvée ou réelle de morphèmes ou de mots.

Pas d'accord du tout !

Bon, je file.  Sans faire trêve de métaphores, donc.

10

Re : Différence entre syntagme et groupe

Naïf a écrit:

(pardon au questionneur initial, que nous ne voulons bien sûr pas ennuyer, mais les réponses toujours précises et argumentées de greg stimulent la conversation)

Je vous avoue que j'ai décroché au milieu du laïus de Greg. Mais je comprends que ça peut intéresser quelques spécialistes.
Merci, en tout cas, de vous être penché sur la question. On est jamais déçu sur ce site.

11

Re : Différence entre syntagme et groupe

lofo7 a écrit:

je me demande quelle différence il peut y avoir entre un syntagme nominal et un groupe nominal.

La différence est simple: un groupe verbal est non déterminé, contrairement au syntagme.

Exemple:
"La jolie maison" est un syntagme nominal, alors que "jolie maison" est un groupe nominal.

En ce qui concerne les autres syntagmes, verbal, pronominal et confrères, je ne peux malheureusement pas vous venir en aide, et vous m'en voyez navrée... sad

12

Re : Différence entre syntagme et groupe

iselim a écrit:
lofo7 a écrit:

je me demande quelle différence il peut y avoir entre un syntagme nominal et un groupe nominal.

La différence est simple: un groupe verbal est non déterminé, contrairement au syntagme.

Exemple:
"La jolie maison" est un syntagme nominal, alors que "jolie maison" est un groupe nominal.

Bien vu et merci pour l'info ! smile