Passer au contenu du forum

forum abclf

Le forum d'ABC de la langue française

Mise à jour du forum (janvier 2019)

Remise en l'état – que j'espère durable – du forum, suite aux modifications faites par l'hébergeur.

(Page 1 sur 3)

forum abclf » Pratiques linguistiques » après midi (féminin ou masculin)

Flux RSS du sujet

Messages [ 1 à 50 sur 101 ]

Sujet : après midi (féminin ou masculin)

Question toute bête :

est ce qu'on dit cet après-midi ou cette après-midi ?

J'ai une doute : c'est masculin ou féminin ?

merci d'avance

je m'amuse comme je peux !

2

Re : après midi (féminin ou masculin)

Réponse toute bête : on dit les deux puisqu'à l'oral on ne fait pas la différence  smile

  Plus sérieusement : les deux sont corrects, admis, mais le féminin est un peu plus recherché, plus littéraire.

elle est pas belle, la vie ?

3 Dernière modification par thiebo (03-01-2006 15:42:14)

Re : après midi (féminin ou masculin)

big_smile
Merci !
D'ailleurs oui, la vie est très belle, et avec l'age devient de plus en plus belle.

je m'amuse comme je peux !

4

Re : après midi (féminin ou masculin)

Les deux sont effectivement possibles, mais l'Académie française recommande plutôt le masculin.

En revanche, l'usage a plutôt consacré le féminin. Au choix, donc... smile

5

Re : après midi (féminin ou masculin)

... d'autant que beaucoup d'auteurs ont utilisé indifféremment le masculin et le féminin, parfois dans le même texte, parfois sur la même page !

(Pas d'exemple à l'esprit ; mais je crois qu'il y en a un, fameux, de Simone de Beauvoir, où les deux voisinent à quelques lignes d'écart.)

"Appeler un chat un chat, quelle misère !" San-Antonio

6

Re : après midi (féminin ou masculin)

Si on dit un midi, ne serait il pas plus cohérent et moins compliqué de dire un après-midi ?
ben oui c'est toujours du même midi qu'on parle même si c'est après, vous me suivez wink

7 Dernière modification par ESN (20-03-2008 17:15:36)

Re : après midi (féminin ou masculin)

Jean-Yves a écrit:

Si on dit un midi, ne serait il pas plus cohérent et moins compliqué de dire un après-midi ?
ben oui c'est toujours du même midi qu'on parle même si c'est après, vous me suivez

D'accord, suivons!

de la même pluie dans "parapluie"
de la même foudre dans "parafoudre"
de la même grêle dans "paragrêle"
de la même chute dans "parachute"

Mais tiens, ce réfractaire "paravent" déboîte!

Доброе слово паче мягкого пирога.

8

Re : après midi (féminin ou masculin)

Personnellement, je dis :

Un midi  >>>  un après-midi.

« Sur l'onde calme et noire où dorment les étoiles, la blanche Ophélia flotte comme un grand lis »

9

Re : après midi (féminin ou masculin)

Ysaur a écrit :
Personnellement, je dis :
Un midi  >>>  un après-midi.

… Et vous avez bien raison, si j'en crois le Dictionnaire des difficultés (Larousse) :

Le genre de ce mot invariable fut longtemps hésitant. Il est aujourd'hui du masculin : Je vous ai attendu tout l'après-midi (Acad.), L'après-midi était beau (A. Camus, L'Étranger).

Les dictionnaire usuels — Petit Larousse, par exemple — se bornent à signaler l'emploi du mot au féminin comme « vieilli ».

Je crois pourtant me souvenir qu'il existe encore un cas ou l'on dit une après-midi : c'est dans le domaine du spectacle. On y parlera d' « une après-midi récréative », par analogie, je pense, avec des termes tels que matinée (théâtrale) ou soirée (lyrique).

Sur ce… bonne journée à tous — et joyeuses Pâques !

10

Re : après midi (féminin ou masculin)

(Addendum)

Par pure curiosité, et pour tenter de savoir depuis quand « une après-midi » est une tournure « vieillie », j'ai exhumé le plus vieux Petit Larousse que je possède : celui de 1936. Et j'y ai lu :

APRÈS-MIDI (prè) n. m. ou f. invar. Partie du jour depuis midi jusqu'au soir. (Écrivez : je viendrai cet ou cette après-midi, mais : je viendrai après midi [sans trait d'union].)

11

Re : après midi (féminin ou masculin)

Un bon vieux Larousse encyclopédique imprimé en 1990 donne également:

APRÈS-MIDI (prè) n. m. ou f. invar

Le vieillissement n'est pas si ancien smile

" Wer fremde Sprachen nicht kennt, weiß auch nichts von seiner eigenen."   J.W.v.Goethe

12 Dernière modification par ESN (21-03-2008 12:31:50)

Re : après midi (féminin ou masculin)

Bonjour,

Voilà ce que donne Le Grand Robert:

après-midi  n. m. ou f. invar.
L'Académie, 8e éd., faisait ce mot masculin; la 9e éd. lui donne les deux genres. Pour Dauzat, «  après-midi, entraîné par son a initial, a passé
au féminin  » (Études de linguistique, p. 45); l'usage admet les deux genres.

Mais de quelle époque datent ces éditions?
En plus de cela, il y a pas mal de citations des deux genres là-bas (dans le Robert, dis-je).
Bonne journée à tous.

Доброе слово паче мягкого пирога.

13

Re : après midi (féminin ou masculin)

On n'est pas plus avancé .....

14

Re : après midi (féminin ou masculin)

On dit UN après-midi !
Pour moi, le Petit-Robert dit que l'usage tolère le féminin mais que le masculin est le genre correct... en plus je trouve ça beaucoup plus joli, non ? "par un bel après-midi d'été" plutôt que "par une belle après-midi d'été" par exemple.

Re : après midi (féminin ou masculin)

Le Petit Robert (1994) écrit:
APRÈS-MIDI [ap??midi] n. m. ou f. inv.
   Ça m’étonnait bien, aussi, qu’il se mêlât de porter un jugement…
   Cela dit, c’est un peu effrayant: voici un mot en français où pour une fois on a une part de liberté, le choix de dire comme nous préférons, et la seule préoccupation de certains est de savoir comment il faut dire???

Au-delà du lit de lait de l'Aude élue, un énorme orme étendait sa sombre ombre.

16 Dernière modification par patoiglob (17-07-2008 15:44:12)

Re : après midi (féminin ou masculin)

On dit bien un après-midi , comme on dit un midi, un matin, un soir, un jour...

Par contre, on dit : une soirée, une matinée, une journée, une nuitée, et par conséquent : une après-méridionnée (on peut aussi proposer : une après-midinée...

An fransem, lang fransez semplifie, on av pa se problem puisk'on diz an tu le ka : un apremidi (il i a pa de janr dan lang fransez semplifie...)

DEFENSE DE CRACHER PAR TERRE ET DE PARLER BRETON. (Le Ministère de l'Éducation Nationale)

Re : après midi (féminin ou masculin)

patoiglob a écrit:

il i a pa de janr dan lang fransez semplifie

Ah oui d'accord... Un peu comme en autruchien alors : on ignore le problème pour n'avoir pas à le résoudre...

Re : après midi (féminin ou masculin)

Pa et pir k' envanter de komplikezon inutil...

DEFENSE DE CRACHER PAR TERRE ET DE PARLER BRETON. (Le Ministère de l'Éducation Nationale)

19

Re : après midi (féminin ou masculin)

pascalmarty a écrit:

voici un mot en français où pour une fois on a une part de liberté, le choix de dire comme nous préférons, et la seule préoccupation de certains est de savoir comment il faut dire???

Quel sage commentaire! Je crains qu'il y ait peu de mots traduisant des notions (comme ici) qui puissent avoir les deux genres. Dans le même ordre d'idées, celles et ceux qui ont souci de féminiser la langue oublient qu'il existe des termes épicènes: les jeunes gens que je fréquente disent «ma co-locatrice», comme si c'était le féminin d'un mot, «co-locataire», qui lui serait masculin... Or, «une locataire», ça me semble parfaitement plausible.

Une autre absurdité, lue récemment: «les ouvriers organisés, quel que soit leur sexe, voient leur espace de liberté se rétrécir». Ne serait-il pas plus élégant et plus clair d'écrire par exemple "les ouvriers syndiqués, hommes et femmes" (je n'oserais pas "hommes et femmes confondus"…)

salut et fraternité

20

Re : après midi (féminin ou masculin)

Sans être "ho-maux-phobe" je trouve qu'il n'est pas très juste de dire que le féminin est préférable au masculin dans le cas de "l'après-midi" sous prétexte soi-disant plus littéraire.

Midi étant du genre masculin, le bon sens voulait que, rattaché à après, il reste masculin. Mais certains poètes en ayant décidé autrement pour la rime de leurs vers, on s'est rangé et perdu à leurs côtés pensant que cela rendait le mot plus poétique. Je trouve cette logique stupéfiante de bêtise. Cependant le mal étant fait nous sommes bien obligés désormais d'accorder les deux genres.

Toutefois, je rappelle que l'Académie française précise dans son dictionnaire:
APRÈS-MIDI  n. m. ou f. inv. (on doit préférer le masculin). XVIIe siècle, après midy.
Partie de la journée qui s'écoule entre midi et le soir. Je vous ai attendu tout l'après-midi. Les après-midi d'automne. Titre célèbre : L'Après-midi d'un faune, poème de Stéphane Mallarmé (1876).

Bien cordialement. Rolinfo

21

Re : après midi (féminin ou masculin)

<un après-midi> ? 63 %
<une après-midi> ? 37 %

<cet après-midi> ? 77 %
<cette après-midi> ? 23 %




<après-midi ennuyeux> ? 84 %
<après-midi ennuyeuse> ? 16 %

<après-midi pluvieux> ? 79 %
<après-midi pluvieuse> ? 21 %

<après-midi ensoleillée> ? 66 %
<après-midi ensoleillée> ? 34 %

<bel après-midi> ? 62 %
<belle après-midi> ? 38 %

<bon après-midi> ? 62 %
<bonne après-midi> ? 38 %

<après-midi réussi> ? 50 %
<après-midi réussie> ? 50 %

<long après-midi> ? 40 %
<longue après-midi> ? 60 %

22 Dernière modification par pascalmarty (18-09-2008 11:51:10)

Re : après midi (féminin ou masculin)

Rolinfo a écrit:

Les après-midi d'automne. Titre célèbre : L'Après-midi d'un faune.

Ces exemples ne donnent aucune indication quant au genre d’après-midi… wink
J’avais déjà eu l’occasion de le dire : je ne comprends vraiment pas pourquoi certains voudraient absolument qu’il y ait des règles quand, pour une fois, le français laisse le choix. À défaut de règle, on peut éventuellement faire la remarque suivante. Nous avons en français les variantes jour et journée, soir et soirée, la deuxième forme insistant plutôt sur la notion de durée. J’imagine que l’on pourrait donc très facilement adopter une règle qui autoriserait à dire : « C’est par un bel après-midi d’automne que nous nous rencontrâmes, et nous passâmes ensemble une merveilleuse après-midi. » Mais pour ma part je continuerai à m’exprimer de la manière qui me convient, sans me soucier de l’avis de l’Académie, au demeurant moins dogmatique que celui de certains congélateurs de la langue. cool

Au-delà du lit de lait de l'Aude élue, un énorme orme étendait sa sombre ombre.

23

Re : après midi (féminin ou masculin)

thiebo a écrit:

Question toute bête :

est ce qu'on dit cet après-midi ou cette après-midi ?

J'ai une doute : c'est masculin ou féminin ?

merci d'avance

Eh bien, trouvez-en plusieurs, parmi les plus agréables, et racontez ainsi vos après-midis au pluriel ! ... Mais la rédaction de cette phrase me laisse soudain un vilain doute : faut-il un "s" au mot "midi" ? :-)

24 Dernière modification par Bookish Prat (17-10-2009 12:34:12)

Re : après midi (féminin ou masculin)

Charles a écrit:

[...] soudain un vilain doute : faut-il un "s" au mot "midi" ? :-)

Après midi est invariable en nombre mais, c'est Grevisse qui le dit (§ 476 b) 2°) Après-midi était masc. pour l'Ac. en 1932. Elle a reconnu en 1986 qu'il est des deux genres, mais elle ajoute depuis 1992 : « On doit préférer le masc. » Pourquoi ? Celui-ci est sans doute plus fréquent, surtout dans la langue parlée, mais les deux genres se rencontrent depuis longtemps dans la langue écrite, parfois à l'intérieur d'un même livre, voire à la même page. Suivent un grand nombre d'exemples que l'on peut retrouver dans le Bon usage tongue.

« Jeunesse, folies. Vieillesse, douleurs ». Proverbe rom.

25

Re : après midi (féminin ou masculin)

pascalmarty a écrit:

J’imagine que l’on pourrait donc très facilement adopter une règle qui autoriserait à dire : « C’est par un bel après-midi d’automne que nous nous rencontrâmes, et nous passâmes ensemble une merveilleuse après-midi. »  cool

Je trouve pour ma part cette idée parfaite smile

26

Re : après midi (féminin ou masculin)

risette a écrit:

On dit UN après-midi !
Pour moi, le Petit-Robert dit que l'usage tolère le féminin mais que le masculin est le genre correct... en plus je trouve ça beaucoup plus joli, non ? "par un bel après-midi d'été" plutôt que "par une belle après-midi d'été" par exemple.

du même avis smile

27

Re : après midi (féminin ou masculin)

Pour ma part, j’aurais tendance à conserver le féminin dans le cas — particulier — où il s’agit de spectacle. J’inclinerais par exemple à préférer « une après-midi récréative » à « un après-midi récréatif », pour rester dans la ligne de matinée (p.e. théâtrale, …) et soirée (lyrique, …)

28

Re : après midi (féminin ou masculin)

P.S. : en remontant ce fil, je m’aperçois que j’ai déjà exprimé mon opinion il y a quelque deux ans de celà. Heureusement dès cette époque, j’étais de mon avis !…

29

Re : après midi (féminin ou masculin)

Zarg a écrit:

... d'autant que beaucoup d'auteurs ont utilisé indifféremment le masculin et le féminin, parfois dans le même texte, parfois sur la même page !

(Pas d'exemple à l'esprit ; mais je crois qu'il y en a un, fameux, de Simone de Beauvoir, où les deux voisinent à quelques lignes d'écart.)

Un exemple ici même, qui sera fameux dans l'avenir, celui de Pascalmarty :
http://www.languefrancaise.net/forum/vi … ?pid=76419

La liberté de genre de après-midi s'étend probablement à son diminutif aprem (ou aprèm), mais en pratique le masculin l'emporte très largement sur les compteurs Google :
cet aprem : 2 670 000
cette aprem : 110 000

30

Re : après midi (féminin ou masculin)

DB a écrit:

La liberté de genre de après-midi s'étend probablement à son diminutif aprem (ou aprèm), mais en pratique le masculin l'emporte très largement sur les compteurs Google :
cet aprem : 2 670 000
cette aprem : 110 000

Proportion qui change avec l'adjonction d'un accent grave et d'un <e> final :

cet aprème ? 52 %
cette aprème ? 48 %

un aprème ? 22 %
une aprème ? 78 %

31

Re : après midi (féminin ou masculin)

greg a écrit:
DB a écrit:

La liberté de genre de après-midi s'étend probablement à son diminutif aprem (ou aprèm), mais en pratique le masculin l'emporte très largement sur les compteurs Google :
cet aprem : 2 670 000
cette aprem : 110 000

Proportion qui change avec l'adjonction d'un accent grave et d'un <e> final :

cet aprème ? 52 %
cette aprème ? 48 %

un aprème ? 22 %
une aprème ? 78 %

C'est d'ailleurs logique. Néanmoins, "aprème" est peu représentatif, et le masculin "aprem" est sans concurrent réel :
cet aprem : 2 670 000 = 93,59%
cette aprem : 110 000 = 3,85%
cet aprème : 38 400 = 1,34%
cette aprème : 34 200 = 1,19%

Même si les comptes de Google doivent être pris avec des réserves, surtout en valeurs absolues, cela me paraît refléter l'usage que je connais.

32

Re : après midi (féminin ou masculin)

Sylvain B. a écrit:

(Addendum)

Par pure curiosité, et pour tenter de savoir depuis quand « une après-midi » est une tournure « vieillie », j'ai exhumé le plus vieux Petit Larousse que je possède : celui de 1936. Et j'y ai lu :

APRÈS-MIDI (prè) n. m. ou f. invar. Partie du jour depuis midi jusqu'au soir. (Écrivez : je viendrai cet ou cette après-midi, mais : je viendrai après midi [sans trait d'union].)

Pour ma part, sans l'exhumer, il est toujours à portée de main, le Larousse de mon Grand-Père date de 1917  et autorise aussi les 2 genres.
D'un autre côté, je me pose une autre question: dans le dictionnaire, je ne trouve pas "un après", dans le sens "un futur" à la façon de Guy Béart quand il dit: il n'y a plus d'après, à St Germain des près (je n'ai trouvé que cet exemple connu!).
Il me parait pourtant courant d'entendre des phrases du type: "au-delà de cette étape, il y aura un après".
Ma conclusion serait donc de dire que, puisque "après" et "midi" sont masculins, je ne vois aucune raison de féminiser après-midi, et je me rallie donc à l'avis de l'Académie Française.;)

33 Dernière modification par DB (06-12-2010 19:45:34)

Re : après midi (féminin ou masculin)

Baillon Catherine a écrit:

Ma conclusion serait donc de dire que, puisque "après" et "midi" sont masculins, je ne vois aucune raison de féminiser après-midi, et je me rallie donc à l'avis de l'Académie Française.;)

La logique n'est pas toujours celle-là : on dit généralement un auto-radio bien qu'on dise une auto et une radio.

Un ou une après-midi n'est ni un après ni un midi, mais une période située après midi ou un temps situé après midi, et le genre d'après-midi dérive de ce mot qu'on a vraiment en tête.

Je note que "avant-guerre" et "avant-midi" sont donnés comme des deux genres dans le Petit Robert, mais il est vrai que bien souvent, le genre du composé est déterminé par le genre du nom qui est précédé de avant ou après. Toutefois, après-guerre est donné seulement comme masculin.

34

Re : après midi (féminin ou masculin)

Mathieuxxx a écrit:

Les deux sont effectivement possibles, mais l'Académie française recommande plutôt le masculin.

En revanche, l'usage a plutôt consacré le féminin. Au choix, donc... smile

Voilà. Le masculin s'impose de plus en plus, surtout dans les milieux normatifs. Probablement que dans 100 ans, on n'acceptera même plus le féminin. Quoiqu'avec les mouvements d'opposition contre les rectifications de 1990, j'ai l'impression que les locuteurs du français ont de plus en plus tendance à s'opposer à l'évolution de leur langue.

Re : après midi (féminin ou masculin)

Neant a écrit:

les locuteurs du français ont de plus en plus tendance à s'opposer à l'évolution de leur langue.

Admirable pensée ! La langue évoluerait donc par elle-même, toute seule dans son coin, sans être du tout influencée par les locuteurs, ces empêcheurs de parler en rond ?

36

Re : après midi (féminin ou masculin)

Ysaur a écrit:

Personnellement, je dis :

Un midi  >>>  un après-midi.

Ah ? MAis moi on m'a dit de ne pas dire "un" ou "ce" midi, puisqu'on ne dit pas "un" ou "ce" une heure, deux heure, etc., mais uniquement "à" midi...:cool:

37

Re : après midi (féminin ou masculin)

GAB a écrit:
Ysaur a écrit:

Personnellement, je dis :

Un midi  >>>  un après-midi.

Ah ? MAis moi on m'a dit de ne pas dire "un" ou "ce" midi, puisqu'on ne dit pas "un" ou "ce" une heure, deux heure, etc., mais uniquement "à" midi...:cool:

Peut-être ne vous a-t-on pas tout dit ? "Midi" est un substantif masculin reconnu, cf. [tlfi]midi[/tlfi] et peut s'employer avec l'article dans bien des circonstances.
"Ce midi" est mentionné dans le TLFi comme familier. Pourtant, comme le note Grevisse, il a la caution de bons auteurs. Voir aussi ici.
Dupré dit aussi que ce midi est parfaitement admissible.
Alors oui, c'est vrai, "ce matin" était condamné il y a cinquante ans par certains grammairiens rigoristes comme Georgin, mais l'usage s'est clairement établi, et je ne lui trouve en fait rien de blâmable.

38 Dernière modification par Bookish Prat (26-05-2011 17:53:31)

Re : après midi (féminin ou masculin)

GAB a écrit:

[...] moi on m'a dit de ne pas dire "un" ou "ce" midi, puisqu'on ne dit pas "un" ou "ce" une heure, deux heure, etc., mais uniquement "à" midi...:cool:

Non seulement DB a raison de défendre ce midi avec quelques amis de poids mais il est même, àmha,  recommandé de l'employer lorsque l'on tient à préciser qu'il ne s'agit pas de douze heures sonnantes :

— Qu'est-ce que tu fais à midi ?
— Je range mes dossiers et je sors déjeuner.

— Qu'est-ce que tu fais ce midi ?
— Je suis invité à La ferme à Dédé : poulet aux écrevisses, gratin dauphinois et  Chignin-Bergeron...  m'attends pas avant quinze heures !

http://a21.idata.over-blog.com/300x225-ffffff/3/37/02/88/poulet-aux-ecrevisses.jpg

« Jeunesse, folies. Vieillesse, douleurs ». Proverbe rom.

39

Re : après midi (féminin ou masculin)

Insupportable, c'est insupportable !
Aller dire "puisque, pour une fois, l'Académie laisse le choix, profitons-en !".
Paresse intellectuelle.
Non, non et Non !
Le choix le plus simple, c'est quand il n'y a pas de choix. Plus besoin de se poser la question.
Midi, c'est masculin. Je pense que personne n'envisage de contester ce postulat.
En vertu de quelle lubie ou tour de passe-passe le mot "midi" pourrait-il devenir féminin à partir du moment où les douze coups ont sonné ?
Accepter les deux formes relève de la fausse solution de facilité puisque la vraie est de n'accepter que le masculin.
Et pourquoi, pendant qu'on y est, ne pas accepter aussi UN espèce, sous prétexte qu'on l'entend couramment?

Non mais, en plus, avez-vous entendu la lourdeur de l'expression "je vous souhaite de passer une très belle après-midi" ? A l'oral, c'est parfaitement plombé !
"Un bel après-midi", c'est léger, ça coule, c'est limpide !
Et pour ma part, ce genre masculin est valable également pour les formes abrégées d'après-midi : cet aprem, cet aprème.
Pour C't'ap, le problème est définitivement résolu !

Et je me dis, tiens, on peut aussi étendre, en cerise sur le gâteau : "midi" devenant féminin, on pourrait peut-être l'écrire midie, histoire d'assumer sa logique jusqu'au bout !

Il est 13h55 et je vous souhaite à tous et à toutes un excellent après-midi !

40 Dernière modification par yd (12-03-2012 16:04:36)

Re : après midi (féminin ou masculin)

Comment minuit a-t-il pu devenir masculin, sinon, probablement, selon les mêmes décrets qui ne veulent connaître que l'après-midi masculin ?

Un matin, une matinée, un soir, une soirée, un jour, une journée, les deux genres semblent insister à vouloir coexister. En vertu de quoi n'en serait-il pas de même pour l'après-midi, et entre minuit et la mi-nuit ou la minuite*?

Ai-je bien vu, seule la nuit ne partagerait donc pas avec le genre masculin ?

* Le Godefroy http://micmap.org/dicfro/chercher/dicti … roy/minuit

Fille légère ne peut bêcher.

41 Dernière modification par éponymie (12-03-2012 16:23:02)

Re : après midi (féminin ou masculin)

jbongiop a écrit:

Insupportable, c'est insupportable !
Aller dire "puisque, pour une fois, l'Académie laisse le choix, profitons-en !".
Paresse intellectuelle.
Non, non et Non !
Le choix le plus simple, c'est quand il n'y a pas de choix. Plus besoin de se poser la question.
Midi, c'est masculin. Je pense que personne n'envisage de contester ce postulat.

Vente c'est féminin, personne n'envisage de contester ce postulat. Et après-vente ? Pour l'instant les deux mon capitaine. Comme après-midi.

Insupportable, c'est insupportable, certains raisonnements primaires que nous livrent certains qui se croient intellectuellement éveillés tongue

Re : après midi (féminin ou masculin)

yd a écrit:

Un matin, une matinée, un soir, une soirée, un jour, une journée, les deux genres semblent insister à vouloir coexister.

Mais là c'est comme le poing et la poignée et le bol et la bolée.

yd a écrit:

En vertu de quoi n'en serait-il pas de même pour l'après-midi, et entre minuit et la mi-nuit ou la minuite*?

Il y a aussi le Noël et la Noël. Et je l'ai entendu dans un document audio de 2009.

Re : après midi (féminin ou masculin)

Il y a une grosse différence entre après-midi et minuit, car il y a une différence entre une préposition (après) et un simili adjectif (mi).
Il n'y aucune raison grammaticale pour que le genre de après-midi soit celui de midi. Juste, éventuellement, une simple question d'attirance.
Au contraire, on peut concevoir que le genre de minuit, venu de mi-nuit, et même de mie-nuit, soit bien celui de nuit, donc féminin.
De fait, minuit a d'abord été féminin.
Mais il a eu très tôt tendance à se mettre au masculin, dès le XVIe siècle, c'est-à-dire bien avant qu'aucun décret pris par on ne sait qui pût régler la chose. Ou plutôt, c'est l'usage qui l'a décrété. Pourquoi, difficile de faire autre chose que supputer ; peut-être que dans la tête du peuple parlant, flottait plus l'idée masculine "le milieu de la nuit" que l'idée féminine "la demie-nuit". Par exemple, si vous cherchez plein minuit dans les livres avant 1600, vous trouvez 21 résultats sur Google alors que vous n'en trouvez pas pour pleine minuit (il y en a postérieurement à 1600). Et vous, vous prend-il parfois envie de dire en pleine minuit ?
Mais le combat resta incertain assez longtemps, et sur la minuit a continué longtemps à concurrencer sur le minuit. Vaugelas dont les oreilles délicates comme les vôtres peut-être n'aimait point sur le minuit, mais s'est vu contraint de l'admettre par la doctrine du bon usage.
Pour vous consoler, vous observerez que le balancier ne penche pas toujours dans le même sens. Ainsi, nous approchons de la mi-mars. Pourtant, mars n'est pas féminin.

44 Dernière modification par yd (12-03-2012 17:26:33)

Re : après midi (féminin ou masculin)

En fait, en constatant la dualité jour-journée, matin-matinée, soir-soirée, je trouvais « normal » ou « logique » qu'on ait adjoint assez vite un masculin à la minuite, et tout à la fois « anormal », voire infondé - si toutefois la chose fut volontaire, en effet -, de ne pas maintenir l'usage du féminin.

Je mettais de côté l'analyse particulière de chaque mot pour envisager que la langue aurait premièrement voulu cette dualité féminin-masculin pour les périodes de la journée, exception faite de la nuit elle-même. Par application de cette dualité, dans le cas de l'après-midi il y aurait « naturellement » si l'on veut, ou en quelque sorte, deux mots en un, l'un masculin, l'autre féminin, et nous n'y pourrions rien.

La noël, je crois que c'est encore relativement usité.

Aux côtés de la mi-mars, nous trouvons la mi-temps, la mi-carême, la mi-chemin. Midi serait-il une exception, par héritage du latin ? Pourtant on trouve encore le milieu, mais il faudrait connaître son histoire.

Fille légère ne peut bêcher.

45

Re : après midi (féminin ou masculin)

Si je comprends bien, si l’on veut épargner au temps, la corvée du changement de genre en milieu de journée, Il faut additionner:
un matin, un après-midi, un soir et un certain temps de sommeil ;
Ou bien :
Une matinée, une après-midi, une soirée et pourquoi pas une folle nuit. smile

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

46

Re : après midi (féminin ou masculin)

"Insupportable, c'est insupportable, certains raisonnements primaires que nous livrent certains qui se croient intellectuellement éveillés".
Ca s'adresse à moi ?
Merci !
Si c'est le cas, ça m'apprendra à venir m'insérer dans les discussions les élites.
Pas grave.

Alors, on ne va pas manquer de voir arriver
une après-demain (rapport à la journée qui suit demain)
une après-dîner (rapport à la nourriture)
une après-rasage (rapport à la lame du rasoir)
une après-shampooing (rapport d'une part à la chevelure et d'autre part au fait que ce sont surtout les femmes qui l'utilisent)
une après-ski (rapport à la chaussure)
une après-souper (rapport à la soupe)
...et en fait tous les noms masculins composés avec "après".

Bon, c'est pour rire, hein...

Concernant l'après-vente, deux cas de figure.
Celui du service rendu après la vente et concernant le "service après vente" que l'on écourte volontiers en l'appelant "après-vente". Il conserverait pour moi le genre masculin.
Celui correspondant aux circonstances observées après une vente, ou une vente se déroulant après une précédente dans des conditions différentes, ou encore une opération après-vente, on parle bien là d'UNE après-vente.
Je ne sais pas si je suis clair...

Ceci était ma dernière intervention.
Merci pour vos lumières.
Bonnes après.
Cordialement
Jacques

Re : après midi (féminin ou masculin)

jbongiop a écrit:

"Insupportable, c'est insupportable, certains raisonnements primaires que nous livrent certains qui se croient intellectuellement éveillés".
Ca s'adresse à moi ?
Merci !
Si c'est le cas, ça m'apprendra à venir m'insérer dans les discussions les élites.

Drole d'élites quand vous suivez certaines discussions. Quant à mon message, je ne faisais que reprendre votre langage et l'intellectuellement éveillé répondait à votre paresse intellectuelle. Et ce qui est une idée reçue (primaire donc) c'est de croire que la langue se plie aux règles de grammaire. C'était une réplique à votre message, pas à votre personne (le fait de savoir ou de ne pas savoir quelque chose sur les mécanisme du langage n'est pas un critère d'appréciation, heureusement). Revenez.

Il y a des exemples plus évidents encore qu'après-vente mais il ne me reviennent pas en mémoire.

Pour matin/matinée, le premier exprime la date, le second la durée comme dans bol/bolée, il y a l'objet et son contenu. On peut toujours essayer de fabriquer après-midiée et voir si ça passe.

Re : après midi (féminin ou masculin)

Il exista une après-dînée, du temps où c'est à midi que l'on dînait.

... ne supra crepidam  sutor iudicaret. Pline l'Ancien

Re : après midi (féminin ou masculin)

P'tit prof a écrit:

Il exista une après-dînée, du temps où c'est à midi que l'on dînait.

On en découvre tous les jours et l'illustration vient immédatement :

L’Après-dînée à Ornans (1849)

http://www.pba-lille.fr/IMG/arton29.jpg

Courbet transforme cet après-dîner en un événement historique pour lequel il précise le moment, le nom des héros et le sujet. Cet instant de la vie du bourgeois de campagne passe ainsi à la postérité. Par son génie créatif, l’artiste a haussé au niveau de la peinture d’histoire un sujet banal qui relève de la scène de genre : un après-midi d’automne ordinaire, la nappe tachée, les convives fatigués, l’énorme chien coincé sous la chaise composent ce premier manifeste du réalisme qui aboutira, un an plus tard, à L’Enterrement à Ornans (Paris, musée d’Orsay).

Merci.

Re : après midi (féminin ou masculin)

Il y a même eu une après-soupée.
L'après-dînée a subi la concurrence de l'après-dîné et de l'après-dîner, et seul ce dernier subsiste officiellement, au masculin.
L'ambiguïté du genre est grande et on trouve dans les livres du XIXe siècle des "un après-dînée" et "une après-dîner" plus qu'on ne penserait.

Messages [ 1 à 50 sur 101 ]

forum abclf » Pratiques linguistiques » après midi (féminin ou masculin)