Mise à jour du forum (mars 2016)

Le programme du forum a été mis à jour. Et rien ne semble cassé.

(Page 1 sur 2)

Flux RSS du sujet

Messages [ 1 à 25 sur 48 ]

Sujet : Les anglicismes

Que pensez-vous des anglicismes qui circulent dans toutes les langues et de la tendance à les adapter à la grammaire des français? Êtes-vous d'accord avec cette façon d'enrichir la langue ou êtes-vous contre?

2

Re : Les anglicismes

Est-ce pour un devoir scolaire ?

Re : Les anglicismes

... un devoir scolaire à rédiger au café du Commerce !

... ne supra crepidam  sutor iudicaret. Pline l'Ancien

Re : Les anglicismes

Et moi, je trouve qu'on a donné aux Angloys beaucoup plus qu'ils nous rendent.

A desenor muert a bon droit /Qui n'ainme livre ne ne croit. (Roman de Renart)

5 Dernière modification par vh (26-06-2018 14:06:13)

Re : Les anglicismes

Ils parlent encore tous les jours de l'ancien francais (celui de Normandie-Picardie , au moins) wink

Voir : Vestiges en anglais moderne de prononciations françaises disparues.
http://www.languefrancaise.net/forum/vi … p?id=11923

Re : Les anglicismes

Oui, le dialecte qu'on appelle l'anglo-normand, illustré par Wace et Marie de France, au programme de l'agrégation cette année.

A desenor muert a bon droit /Qui n'ainme livre ne ne croit. (Roman de Renart)

Re : Les anglicismes

Café du Commerce, vous dis-je, café du Commerce !

... ne supra crepidam  sutor iudicaret. Pline l'Ancien

8 Dernière modification par vh (27-06-2018 07:01:48)

Re : Les anglicismes

Le /cornère peub/ ?

9

Re : Les anglicismes

En ce qui me concerne, je ne suis pas spécialement gêné par les nombreux anglicismes présents dans le domaine dans lequel je travaille à savoir le marketing (ou mercatique pour les plus minutieux d'entre nous). Ceci dit, parfois je privilégie le terme français au terme anglophone, par exemple : le terme call center n'est pas très parlant alors que le terme centre d'appel est très répandu.

10

Re : Les anglicismes

Et puis quelquefois il faut oser utiliser le terme français quand il existe. À force, le terme anglais finit par disparaître. J'avais fait une formation en informatique il y a plus de quinze ans, et l'un d'entre nous s'obstinait à dire « provider » alors que tout le monde disait fournisseur d'accès. Beaucoup de mots anglais n'ont fait que passer dans notre langue parce que l'emploi du mot français correspondant a fait tache d'huile.

Caesarem legato alacrem, ille portavit assumpti Brutus.

11 Dernière modification par NSMax (06-07-2018 00:33:57)

Re : Les anglicismes

Je suis totalement contre.

Dans de grandes écoles on ne parle (à travers les profs, les intervenants) que de ''benchmarking'', de ''soft skills'', de ''co-working room'', de ''thinking outside of the box'', de ''smart tools'', de ''learning by doing'', de ''forwarder'' (oui mais les instances françaises refuseront le composé ''faire suivre''... donc les responsabilités sont partout. Au moins ''implémenter'', très utilisé en info, est un mot francisé d'origine latine.) avec tout un charabia amphigourique qui suit, notamment sur ''comment vous vendre''.

Sans compter ces jeunes de plus en plus nombreux, tous aussi nuls en français qu'en anglais, mais totalement complexés et qui vous disent pour se la péter ''OK, guys, what's up ?'' sans prononcer le s de guys, ou encore,  avec un accent américain forcé et horrible, un magnifique ''Hey, the peoples, come'' (Seigneur...) pour nous dire ''Hé, les gens, venez''.
Ce n'est que du superficiel.

Un anglais d'aéroport-affaires baragouiné par des gens qui n'ont pas du tout le niveau, qui martyrisent cette langue, mais qui l'utilisent exprès juste pour être ''in'' et pour ridiculiser un peu plus le français.
Que du blabla, des sourires hypocrites, de la manipulation, de la gestuelle, de la communication.
C'est tout cela que ça amène aussi comme inconvénients, ce monde du vide, ce monde de l'inutile, de la publicité, du marketing, de la communication, qui ne jure que par les anglicismes.

Et en France, on est bien servi : on a sans raison du MyTF1, My French Bank, My Canal, Replay, Hub...
Nous sommes les seuls à faire ça.

Nous sommes aussi les seuls à diffuser des reportages sur la nécessité du renforcement de l'apprentissage de l'anglais le jour de la francophonie, et à ne rien dire de ce jour, n'est-ce pas le 13H de France 2 !

Imaginez deux secondes qu'on utilise des mots allemands, du MeinTF1, ou de l'espagnol, du genre SNCF trenes, que dirait-on ?!
''Inutile'', ''risible'', ''aucun intérêt''. De plus l'empire américain est en déclin, donc il n'y aucun argument.

Si les entreprises font ça, c'est pour assouvir le besoin de ''classitude à l'américaine'', d'émerveillement béat et superficiel des gens pour tout ce qui est américain, mais cela, ce sont ces mêmes entreprises qui l'ont mis dans la tête des français au début. Cercle vicieux.


Et dès que des étudiants ont un projet, d'objet ou de start-up tiens donc, ils le nomment tout de suite en anglais, alors que les possibilités de jeux de mots en français sont infinies.

Mais que voulez-vous avec un président acquis à la cause de ce monde du virtuel et de la futilité et qui donne l'exemple en parlant de ''carpet bombing'', de ''faire pivoter le business model''...

Re : Les anglicismes

... et de mettre la France bottum-up. Mon peu d'anglais me fait comprendre derrière en l'air ce qui n'est pas une position très flatteuse !

... ne supra crepidam  sutor iudicaret. Pline l'Ancien

Re : Les anglicismes

Je reçois ce message : Cinq blogs qui feront votre journée.
Visiblement inspiré de l'anglais "make your day".
Calque linguistique élémentaire.
Quelle traduction auriez-vous proposée ?

14

Re : Les anglicismes

Cinq blogs qui occuperont votre journée, ou qui vous occuperont pour la journée, ou qui rempliront votre journée.

Caesarem legato alacrem, ille portavit assumpti Brutus.

15

Re : Les anglicismes

Abel a écrit:

Quelle traduction auriez-vous proposée ?

    Aucune car, hors contexte, je n'avais pas compris le sens de l'expression...

elle est pas belle, la vie ?

16 Dernière modification par vh (28-10-2018 13:41:18)

Re : Les anglicismes

angl. make my day :  Procure-moi une grande satisfaction. Fais de cette journée une grande journée

C'est la phrase fétiche de Clint Eastwood, dans le personnage de Harry Callahan, quand on lui donne une occasion de descendre quelqu'un. Cette phase est passée dans le langage populaire.

La phrase complete est :
angl. Go ahead; make my day (Vas-y, fais-moi plaisir [donne moi le plaisir de te descendre])

https://en.wikipedia.org/wiki/Go_ahead,_make_my_day (en anglais)

Re : Les anglicismes

Alco a écrit:

Cinq blogs qui occuperont votre journée, ou qui vous occuperont pour la journée, ou qui rempliront votre journée.

Le sens en fait est plutôt "cinq blogs qui vous feront très plaisir, qui vous combleront". Mais je trouve incroyable qu'on se permette de mettre "feront votre journée" alors que le sens anglais n'est pas très connu des Français et que le sens en français n'existe pas, ou pas encore. Mais on voit que certains s'en servent déjà :
http://www.jeuxvideo.com/forums/1-51-26 … t-quoi.htm

18

Re : Les anglicismes

Oui, pour moi, feront votre journée c'est plutôt constitueront votre journée. L'anglicisme ne passe pas en français.

Caesarem legato alacrem, ille portavit assumpti Brutus.

19

Re : Les anglicismes

Sans défendre cette expression, je dois dire que je la comprends tout de suite.
Car on a bien en français : voici trois pommes qui feront votre repas.
Bien sûr, je vois la différence. Il y a avec journée un laps de temps à remplir.

Il me semble aussi avoir entendu : ça m'a fait la journée dans le sens de ça m'a pris la journée/ j'en ai eu pour la journée.

Avec nos pensées nous créons le monde. Bouddha

Re : Les anglicismes

Ylou a écrit:

Il me semble aussi avoir entendu : ça m'a fait la journée dans le sens de ça m'a pris la journée/ j'en ai eu pour la journée.

Oui, dans ce sens, ça me paraît tout à  fait français.
"Je n'avais qu'un demi-paquet de cigarettes mais ça m'a fait la journée."

21 Dernière modification par vh (29-10-2018 18:21:10)

Re : Les anglicismes

Make my day! (souvent ironique) : Vous me comblez ! Cela comble toutes mes espérances !




Tentative de traduction en latin :
angl. Go ahead, punk, make my day : Lat. Age, catamite—fac mihi hunc diem felicissimum
Source : X-Treme Latin (par Henry Beard, 2004, Gotham Books)

Re : Les anglicismes

Plus une faute de traduction automatique qu'un anglicisme, mais j'ai souri ce matin en voyant ce matin cette notice biographique d'un magnifique chanteur suédois, qui tenait le rôle de Wotan dans La Walkyrie donnée à Covent Garden ces jours derniers :
https://image.ibb.co/cDpf8L/Capture.png
Un chanteur baryté...!
Il est évident qu'il s'agit de baryton dramatique !

Re : Les anglicismes

Ce sont les lavements qui sont barytés...

... ne supra crepidam  sutor iudicaret. Pline l'Ancien

24

Re : Les anglicismes

Ce serait faire offense à ce chanteur de supposer que l'entendre soit une purge...

Caesarem legato alacrem, ille portavit assumpti Brutus.

25 Dernière modification par vh (30-10-2018 15:15:25)

Re : Les anglicismes

Ce n'est pas une purge. Le lavement baryté, à cause de la haute densité du baryum (cf. gr. barys, lourd) , permet des radiographies de l'intestin bien plus contrastées.

Messages [ 1 à 25 sur 48 ]



Généré en 0,047 secondes, 89 requêtes exécutées