Mise à jour du forum (mars 2016)

Le programme du forum a été mis à jour. Et rien ne semble cassé.

(Page 1 sur 4)

ABC de la langue française : forums » Histoire de la langue française » Expression régionale : gentil n'a qu'un oeil

Flux RSS du sujet

Messages [ 1 à 25 sur 79 ]

Sujet : Expression régionale : gentil n'a qu'un oeil

Bonjour à tous,
L'expression : " gentil n'a qu'un oeil" est assez souvent utilisée en Normandie.
En connaissez vous l'origine et la signification exacte?
Merci de vos lumières.

Jean-Claude

Re : Expression régionale : gentil n'a qu'un oeil

J'ignore tout de cette expression, mais il me semble qu'elle constitue un oxymore, une contradiction dans les termes.
Gentil à l'origine signifie  noble (gentilhomme), puis bien fait de sa personne. Rousseau parle d'un enfant « boiteux, mais gentil » : il veut dire par là qu'en dépit de son infirmité, ce petit était plaisant à voir.
Or, celui qui n'a qu'un œil, le borgne, n'est pas gentil par hypothèse...

Bref, ce gentil n'a qu'un œil me semble un être mi-chair, mi-poisson.
Mais je puis me tromper.

... ne supra crepidam  sutor iudicaret. Pline l'Ancien

3

Re : Expression régionale : gentil n'a qu'un oeil

Bonjour Jean-Claude,

J'ignore si cette expression est régionale mais elle est difficile à entendre. Aujourd'hui, elle signifierait peut-être que le gentil sait fermer les yeux sur les défauts qu'il voit, ou que le gentil est vraiment trop tolérant, qu'il ne sait pas apprécier la réalité à sa juste mesure.
Historiquement, c'est sans doute une toute autre histoire mais vraiment, je n'ai rien vu qui puisse nous mettre sur la voie.
Si quelqu'un a l'usuel des locutions chez Robert, ou le Duneton, voire le Robert historique, ce serait déjà bien de savoir si le proverbe est cité quelquepart, pour avoir un point de départ. Je ne l'ai pas trouvé dans les recueils que j'ai regardés. Je ne l'ai pas non plus vu dans le TLFi, ce qui est de mauvaise augure. Rien vu non plus dans Furetière et Acad.Fr.1762
La locution a été discutée ici mais sans vraiment susciter de réponse satisfaisante. On y dit qu'elle se trouve dans Rabelais, mais je n'ai rien vu dans la version en ligne. Celui qui a introduit le sujet dit à propos de ce proverbe (?) que « ça veut dire que ça n'existe pas ».
--
Qu'est-ce qui vous fait dire que la locution est régionale ? Et surtout, où l'avez-vous rencontrée ? et dans quel contexte ? (noter que Merle l'entendait dans le sud : http://www.rene-merle.com/article.php3?id_article=218)

Re : Expression régionale : gentil n'a qu'un oeil

Merci de vos explications.

En fait, ma belle mère utilisait cette expression pour dire que les gens qui voulaient paraître bien intentionnés et de bonne moralité  étaient souvent des hypocrites qui se voilaient la face par pruderie tout en gardant un oeil ouvert pour ne rien perdre du spectacle...

Ce n'est probablement pas le sens d'origine...Mais il est amusant.

Jean-Claude

Re : Expression régionale : gentil n'a qu'un oeil

J'ai toujours cru que cette expression voulait dire que les gens gentils portaient toujours un regard bienveillant sur les choses car ils ne voyaient pas les mauvaises intentions qui pouvaient s'y cacher. Ils n'avaient pas l'oeil qui permet de voir le dessous des choses.

Mais ce n'est que mon interprétation...

"La douceur est invincible." Marc Aurèle

6

Re : Expression régionale : gentil n'a qu'un oeil

Bonjour,

Je suis du Nord et de mémoire cette expression a toujours été utilisée dans ma famille et mes proches. On l'emploie souvent quant on a une certaine méfiance envers une personne en général.

Bonne journée

7

Re : Expression régionale : gentil n'a qu'un oeil

eh bien moi aussi je recherche l'origine et le sens de cette expression. Je serais assez d'accord avec l'idée selon laquelle "gentil n'a qu'un oeil" signifie que si on est trop getil on se fait crever un oeil par la méchanceté des gens. Ou quelque chose d'approchant. Mais c'est purement intuitif.
J'aimerais beaucoup comprendre le sens exact de ce gentil là!

Re : Expression régionale : gentil n'a qu'un oeil

Je vous rappelle que gentil n'est devenu le synonyme de bon qu'au début du XIXe siècle.
Auparavant, il signifiait :
1) noble, le sens étymologique ;
2) agréable à regarder.

gb signale plus haut :

Celui qui a introduit le sujet dit à propos de ce proverbe (?) que « ça veut dire que ça n'existe pas ».

Effectivement, un borgne n'est pas gentil ! Pour mériter d'être qualifié de gentil, il faut les deux yeux ! Le fait que Rousseau trouve de la gentillesse à un petit boiteux me fait dire que la gentillesse est relative, d'abord, aux traits du visage.

Gentil n'a qu'un œil, ça n'existe pas...

... ne supra crepidam  sutor iudicaret. Pline l'Ancien

Re : Expression régionale : gentil n'a qu'un oeil

P'tit prof a écrit:

Je vous rappelle que gentil n'est devenu le synonyme de bon qu'au début du XIXe siècle.
Auparavant, il signifiait :
1) noble, le sens étymologique ;
2) agréable à regarder.

et aussi
3) qui n'est pas juif

10

Re : Expression régionale : gentil n'a qu'un oeil

Stéphanie a écrit:

Je serais assez d'accord avec l'idée selon laquelle "gentil n'a qu'un oeil" signifie que si on est trop getil on se fait crever un oeil par la méchanceté des gens.

Cette hypothése avancée par Stéphanie me séduit également : chez nous, on utilise assez souvent cette expression, et toujours dans un contexte où il est question, justement, de ne pas être trop gentil.

  "Il aurait bien aimé que je m'en occupe, c'est bien gentil,  mais tu comprends Gentil n'a qu'un oeil !". Cependant pas de trace écrite ni de référence ...  sad

elle est pas belle, la vie ?

Re : Expression régionale : gentil n'a qu'un oeil

piotr a écrit:
Stéphanie a écrit:

Je serais assez d'accord avec l'idée selon laquelle "gentil n'a qu'un oeil" signifie que si on est trop getil on se fait crever un oeil par la méchanceté des gens.

Cette hypothése avancée par Stéphanie me séduit également : chez nous, on utilise assez souvent cette expression, et toujours dans un contexte où il est question, justement, de ne pas être trop gentil.

  "Il aurait bien aimé que je m'en occupe, c'est bien gentil,  mais tu comprends Gentil n'a qu'un oeil !". Cependant pas de trace écrite ni de référence ...  sad

Je me permets de récuser l'hypothèse de Stéphanie pour la raison que je donne plus haut : quand l'expression s'est formée, gentil ne signifiait pas bon ! Elle peut le comprendre ainsi maintenant, mais ce n'est pas le sens premier.

La citation de Piotr me conforte dans mon hypothèse :

"Il aurait bien aimé que je m'en occupe, c'est bien gentil,  mais tu comprends Gentil n'a qu'un oeil !".
Autrement dit : circulez, y'a rien à voir, tu m'as vu, bonjour bonsoir.
Bref, pas moyen : gentil n'a qu'un œil, ça n'existe pas.

... ne supra crepidam  sutor iudicaret. Pline l'Ancien

12

Re : Expression régionale : gentil n'a qu'un oeil

P'titProf a écrit:

Bref, pas moyen : gentil n'a qu'un œil, ça n'existe pas.

D'accord, P'tit Prof, mais pourrais-tu m'expliquer comment il se fait que cette expression qui "n'existe pas" est utilisée, sinon quotidiennemnt, du moins fréquemment. Parce que, moi, je nage !  smile

elle est pas belle, la vie ?

13

Re : Expression régionale : gentil n'a qu'un oeil

Jean-Claude CHAUME a écrit:

Merci de vos explications.

En fait, ma belle mère utilisait cette expression pour dire que les gens qui voulaient paraître bien intentionnés et de bonne moralité  étaient souvent des hypocrites qui se voilaient la face par pruderie tout en gardant un oeil ouvert pour ne rien perdre du spectacle...

Ce n'est probablement pas le sens d'origine...Mais il est amusant.

Jean-Claude

C'est aussi comme cela que l'on emloie cette expression chez moi. En tout cas, c'est comme cela que je la comprends ! smile

Re : Expression régionale : gentil n'a qu'un oeil

piotr a écrit:
P'titProf a écrit:

Bref, pas moyen : gentil n'a qu'un œil, ça n'existe pas.

D'accord, P'tit Prof, mais pourrais-tu m'expliquer comment il se fait que cette expression qui "n'existe pas" est utilisée, sinon quotidiennemnt, du moins fréquemment. Parce que, moi, je nage !  smile

Y a du malentendu dans l'air !
Je pose que « gentil n'a qu'un œil » signifie « ça n'existe pas », pas mèche, pas moyen, polope, balpeau, la peau...
Cela ressort nettement de l'exemple de piotr :
Il aurait bien aimé que je m'en occupe, mais polope, balpeau, gentil n'a qu'un œil...(Rayez les mentions inutiles.)

Tel me semble être le sens d'origine, dévié par la suite.
C'est l'histoire de bien des expressions :
un exemple que j'aime bien : avoir du pain sur la planche, pour nous, c'est avoir du travail par dessus la tête. Quand cette expression fut créée, elle signifiait : avoir sa planche à pain pourvue de pain, avoir des provisions d'avance, bref, n'avoir aucun souci à se faire.

... ne supra crepidam  sutor iudicaret. Pline l'Ancien

15

Re : Expression régionale : gentil n'a qu'un oeil

La phrase "gentil n'a qu'un oeil" figurera dans le dictionnaire phraséologique de Bernet et Rézeau qui doit paraître (l'automne prochain?) aux éditions du Seuil. Je leur ai fourni une citation supplémentaire :

- Merci, monsieur Marius, vous êtes bien gentil.
- Ah! vaï, gentil! Gentil n'a qu'un oeil. (Henri Raymond, Pétanque de Toulon, Hartmann, 1932, p. 55.)

Cela dit, il ne faut pas laisser se répandre l'idée que le sens actuel de "gentil" est récent. Selon le TLF, il signifie "bienveillant, délicat, amical" depuis l'an 1220 environ.

16

Re : Expression régionale : gentil n'a qu'un oeil

Au sujet de "gentil n'a qu'un oeil" je vous signale que dans la région de Marseille, lorsque l'on dit à quelqu'un : "tu es bien gentil" il n'est pas rare de s'entendre répondre: "gentil n'a qu'un oeil...moi j'en ai deux !" , ou bien si on dit de quelqu'un : "il est bien gentil, lui." on répond : "gentil n'a qu'un oeil, lui il en a deux !"
dans les deux cas, il est sous entendu qu'il ne faut pas se fier aux apparences.

Re : Expression régionale : gentil n'a qu'un oeil

Cela dit, il ne faut pas laisser se répandre l'idée que le sens actuel de "gentil" est récent. Selon le TLF, il signifie "bienveillant, délicat, amical" depuis l'an 1220 environ.

En un mot : bien né, noble, doué de toutes les qualités, donc agréable à regarder comme le petit boiteux de Rousseau.
« Cete femme a un petit garçon fort gentil mais boiteux, qui, clopinant avec ses béquilles, s'en va d'assez bonne grâce demander l'aumône aux passants. »
Il est clair que cette « gentillesse » n'est pas une qualité morale, mais une qualité physique (nous disons encore : une gentille frimousse) qui émeut (il est bien temps ! ) la fibre paternelle chez Rousseau, qui y va de sa « petite offrande » — jusqu'au moment où il finit par faire un détour pour échapper à ce qui est devenu « une espèce de devoir. »

Aucun des synonymes du TLF ne convient à ce contexte :
*bienveillant mais boiteux ;
*délicat mais boiteux ;
*amical mais boiteux.

... ne supra crepidam  sutor iudicaret. Pline l'Ancien

18 Dernière modification par Minh Hoàng (10-03-2006 17:21:22)

Re : Expression régionale : gentil n'a qu'un oeil

Bonjour,

"Gentil n'a qu'un oeil", ne signifie-t-il pas, que tout individu gentil peut craindre d'être abusé, surtout s'il a déjà été victime par exemple de sa générosité, et dès lors qu'il garde un oeil ouvert en toute méfiance ? Dans le même esprit de "chat échaudé craint l'eau chaude".

Quand bien même, il est constant que l'expression correspond à un procès d'intention, fondée sur une présomption d'hypocrisie qui cache de réelles intentions nuisibles. L'absence de franchise résulterait de l' oeil que nul ne voit, que corroborerait l'expression : "regarde moi bien dans les yeux", pour lire, détecter dans le regard de l'autre ses véritables intentions ; le regard révélerait ou trahirait les réelles intentions.

Mais, cette expression ne peut-elle pas également  exprimer la défiance, la réserve que d'aucun peut éprouver à l'égard de qui se montre gentil tellement ce comportement s'avère inhabituel de nos jours. Il est prêté à quiconque se montre gentil un comportement louche ?

Bien à vous

19

Re : Expression régionale : gentil n'a qu'un oeil

Certains pensent que tout être vivant à deux yeux pour voir deux choses à la fois. Ainsi, Modigliani, dans ses portraits, fermait parfois l'un des yeux de ses personnages, parce qu'il disait peindre "un oeil pour voir le monde et un pour voir en soit."
L'expression "gentil n'a qu'un oeil" reprend ce concept de double vue : un oeil pour voir tout ce qu'il y a de bien chez une personne par exemple, ses qualités, et un pour voir ses défauts. Quelqu'un de gentil ne voit que les qualités et pardonne les défauts, parce que tout le monde à des défauts et que c'est humain alors on ne peut pas lui en vouloir, et parce les qualités sont le signe que la beauté existe et que les étoiles brillent dans la nuit. Alors apprend à être un cyclope, et préfère les étoiles à la nuit, c'est plus joli ;-).

20

Re : Expression régionale : gentil n'a qu'un oeil

blanchemonavar a écrit:

Au sujet de "gentil n'a qu'un oeil" je vous signale que dans la région de Marseille, lorsque l'on dit à quelqu'un : "tu es bien gentil" il n'est pas rare de s'entendre répondre: "gentil n'a qu'un oeil...moi j'en ai deux !" , ou bien si on dit de quelqu'un : "il est bien gentil, lui." on répond : "gentil n'a qu'un oeil, lui il en a deux !"
dans les deux cas, il est sous entendu qu'il ne faut pas se fier aux apparences.

C'est également dans ce sens que ma mère l'utilisait (Franche-Comté) quand je lui disais, petite, "oui, mais je suis gentille", elle me répondait "gentil n'a qu'un oeil, toi tu en as deux".

21

Re : Expression régionale : gentil n'a qu'un oeil

bonjour,
              Maman   (yvonne Collette) employait cette expression avec une suite :

         -  il est gentil ce monsieur
         -  gentil n'a qu'un oeil, moi j'en ai deux
           
                                                                             liliane

22

Re : Expression régionale : gentil n'a qu'un oeil

J'ai toujours entendu ma mère, (pieds-noirs, originaire des Baléares) dire cette expression qui pour elle signifie que l'on doit se méfier des gens trop gentils.
Je ne suis pas sure que cela soit la bonne signification et serais curieuse de connaître l'origine de ce dicton.

Re : Expression régionale : gentil n'a qu'un oeil

Un homme gentil n'a qu'une vision du monde. Il est entier.

24

Re : Expression régionale : gentil n'a qu'un oeil

Le mot " gentil" signifiait aussi " païen, polythéiste" et pas seulement non juif.
Cette expression est employée pour exprimer la méfiance par rapport à quelqu'un qu'on prétend être gentil.
Mais " gentil n'a qu'un oeil, moi j'en ai deux" marque non seulement la méfiance, mais la différence. Moi, je suis différent, complet, j'ai deux yeux pour voir le monde, la réalité.
Cette expression pourrait peut-être remonter à une époque où un chrétien voulait se distinguer du monde des " païens" qui selon lui, ne savaient pas se servir de leurs deux yeux pour reconnaître et voir ce qu'il considérait comme la vraie religion?

Le sens de " gentil" ayant évolué et étant devenu positif, l'expression serait restée et aurait alors pris le sens de " méfions nous des apparences, des gens qu'onprétend gentils".

" Wer fremde Sprachen nicht kennt, weiß auch nichts von seiner eigenen."   J.W.v.Goethe

Re : Expression régionale : gentil n'a qu'un oeil

regina a écrit:

Cette expression pourrait peut-être remonter à une époque où un chrétien voulait se distinguer du monde des " païens" qui selon lui, ne savaient pas se servir de leurs deux yeux pour reconnaître et voir ce qu'il considérait comme la vraie religion?

Chère Regina,
Si cette locution datait de la christianisation de la Gaule (époque où la langue française n'existait pas encore), ne pensez-vous pas qu'il en existerait quelques exemples dans des textes anciens ?
Et puisqu'elle n'est attestée que depuis un siècle environ, n'est-il pas logique de la considérer comme une création moderne ?

Messages [ 1 à 25 sur 79 ]

ABC de la langue française : forums » Histoire de la langue française » Expression régionale : gentil n'a qu'un oeil



Généré en 0,441 secondes, 35 requêtes exécutées