Mise à jour du forum (mars 2016)

Le programme du forum a été mis à jour. Et rien ne semble cassé.

(Page 63 sur 68)

Flux RSS du sujet

Messages [ 1 551 à 1 575 sur 1 691 ]

1 551

Re : les doublets en français

Fulgence (prénom)/ foudre

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

1 552

Re : les doublets en français

tancer / tendre (étymon latin tendere)

tendre cf. tancer

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

1 553 Dernière modification par glop (12-03-2017 10:15:53)

Re : les doublets en français

grogner / gronder (étymon latin grunnire - grundire )

gronder cf. grogner

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

1 554 Dernière modification par glop (02-04-2017 16:25:42)

Re : les doublets en français

mâchurer / mascaret (étymon mask)

mascaret cf. mâchurer

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

Re : les doublets en français

golgotha – calvaire

aubin – hobby

1 556

Re : les doublets en français

Pascal Tréguer a écrit:

golgotha – calvaire

Tout au plus un calque, mais pas un doublet.

1 557

Re : les doublets en français

Golgotha est la transcription grecque de l'araméen, calvaria, la traduction du grec cranion.

Chauve et calvitie sont apparentés à calvaire mais bien évidemment non doublets.

Merci pour les contributions, j'ai l'intention de créer deux pages sur le site, une pour les propositions à traiter, une autre pour les propositions rejetées. Mais le chantier ne commencera que cet été.

1 558 Dernière modification par Pascal Tréguer (20-04-2017 00:40:01)

Re : les doublets en français

Galilée - galerie

mets - mess

1 559 Dernière modification par Ylou (13-05-2017 19:31:39)

Re : les doublets en français

Ce site me paraît intéressant. Il  propose notamment une assez grande quantité de doublets.
Mais peut-être le connaissez-vous.

https://tidsskrift.dk/index.php/revue_r … 2045/22926

Avec nos pensées nous créons le monde. Bouddha

1 560 Dernière modification par Ylou (15-05-2017 17:46:44)

Re : les doublets en français

Extraits du site ci-dessus  (j'espère que c'est pertinent.....) :

http://www.e-tidsskrifter.dk/ojs/tidsskrift-dk/revy/revimg/rro_0027_0022_1.jpg

http://www.e-tidsskrifter.dk/ojs/tidsskrift-dk/revy/revimg/rro_0027_0022_2.jpg

http://www.e-tidsskrifter.dk/ojs/tidsskrift-dk/revy/revimg/rro_0027_0022_3.jpg

Avec nos pensées nous créons le monde. Bouddha

1 561

Re : les doublets en français

Ylou a écrit:

Extraits du site ci-dessus  (j'espère que c'est pertinent.....) :

Plus que des doublets étymologiques (un seul mot ayant fini par en produire deux ou plus de sens plus ou moins différents), il s'agit surtout de doublets sémantiques (deux ou plusieurs mots ayant fini par prendre un seul sens), si ce n'est que des doublets sémantiques peuvent parfaitement n'avoir aucune parenté d'un point de vue étymologique, ceux de votre liste sont apparentés entre eux.

L'argot est une mine de doublets sémantiques : pognon et fric par exemple.

1 562

Re : les doublets en français

Peuplier / Pible  (Latin populus)

[... d'apr. E. Philipon ds Romania t.22, 1893, p.8; prov. piblo, Mistral) est issu du lat. poīp(ŭ)lus (peuplier*)…]

http://www.cnrtl.fr/etymologie/pible

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

Re : les doublets en français

scrofules / écrouelles
lambic / alambic
ajouter camaïeu à camée / caméo

1 564

Re : les doublets en français

Merci à vous deux pour les dernières contributions. Concernant camaïeu nous en avons déjà discuté et c'est déjà noté (voir la liste page précédente) :

Pascal Tréguer (page 47, message 1168) a écrit:
éponymie a écrit:

camée / caméo (italien cameo, cammeo)

et camaïeu ?

unicorne / licorne ?

éponymie (message 1169) a écrit:

Les notices du TLF nécessitent parfois un véritable débroussaillage,

à rapprocher des premières attestations anglo-normandes, le latin médiéval relevé dans le domaine anglais en 1222 sous la forme cameu (NED).

La chronologie du mot dans les langues romanes (italien cameo 1295, v. camée; portugais camafeu 1297 dans Mach.; catalan camafeu 1358 dans Alc.-Moll; espagnol camafeo 1375 ds Cor.) suggère à Corominas l'hypothèse d'un emprunt du mot français par les autres langues romanes (v. aussi Devoto, s.v. cammeo) et d'une origine germanique du français;

Cependant aucun étymon germanique valable ne peut être avancé et le correspondant moyen haut allemand gâmahiu (Lexer) est emprunté au français.

L'hypothèse d'un étymon latin *chamaephaeus [lapis], « pierre précieuse à fond sombre », composé de chamae- (gr. χαμαι- « à terre, au sol ») et phaeus (gr. φαιος « gris, sombre »), proposée par DEI, s.v. Cammeo, que viendraient confirmer les formes hispaniques en -f-, manque de fondement.

L'hypothèse d'un étymon arabe qamā'īl, pluriel de qum'ūl(a) « bourgeon » (Brüch ds Z. fr. Spr. Lit., t. 49, 1927, pp. 314-315, hypothèse reprise par Dauzat 1973), avec développement sémantique. « bourgeon » > « pierre précieuse » parallèle à celui du latin gemma (gemme*) est mise en doute par FEW t. 2, p. 110b et Bl.-W.5 (l'arabe ne semblant attesté que dans les dictionnaires) et par EWFS2et Cor. pour des raisons phonétiques.

Et camée vient de l'italien cameo, cammeo. Mais on ne sait à quoi rattacher l'italien. Comment faire le lien entre le camaü ancien français antérieur à 1100 et le reste ? 

Certains disent que l'italien – attesté à Rome depuis 1295 - vient de la forme ancien français kamaheu controversée qui daterait d'environ 1250, d'autres font remonter ancien français et italien à un latin tardif camaheus (dans la droite ligne de l'hypothèse de l'étymon latin).

Où donc est le PPEC (plus proche étymon commun) si l'italien ne vient pas du français ?

Je mets donc la série camaïeu/camée ; caméo dans les cas litigieux (carré rouge, bien entendu la série camée/cameo reste dans les carrés verts) - pas tout de suite mais c'est noté - et note également licorne/unicorne (carrés bleus). Merci beaucoup smile

LE DHLF n'apporte rien de plus étant dans ce cas intégralement copié par le TLF.

Cet été, je mets à jour le site avec les propositions rejetées et celles à traiter. Ce n'est pas promis, juré, craché mais j'aimerais pouvoir le faire.

1 565 Dernière modification par glop (26-06-2017 22:49:13)

Re : les doublets en français

.

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

1 566 Dernière modification par glop (06-07-2017 10:09:09)

Re : les doublets en français

pecten / peigne (mot latin pecten)

peigne cf. pecten

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

1 567

Re : les doublets en français

poupée / pupe (étymon latin pupa)

pupe cf. poupée

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

1 568

Re : les doublets en français

apothicaire / boutique
grec -> apotheke

Je n'ai pas tout lu.  Il se peut que mon post soit doublé.

1 569 Dernière modification par glop (11-07-2017 16:25:56)

Re : les doublets en français

Pour l’instant, ce doublet n’a pas été validé sur le site élaboré par éponymie.
http://lesdoubletsenfrancais.utiliweb.fr/page4.html
Il me semble que les doublets issus d'étymons grecs pourraient faire l’objet d’un chapitre complémentaire.

Nomina si nescis, perit cognitio rerum. Edward Coke

1 570

Re : les doublets en français

Abel Boyer les avait invalidés dès la page 1 mais j'ai totalement oubliés semble-t-il ses copains désuets :

Abel Boyer page 1, message 20 a écrit:

Pas plus que boutique et apothicaire. Ce sont des mots très proches qui peuvent être rattachés au latin apotheca « réserve », et au grec αποθηκη « magasin », mais pas vraiment des doublets. Par contre, les rares apothèque et apothèce sont des doublets de la boutique.

Je corrige la liste de ce pas.

1 571 Dernière modification par éponymie (19-07-2017 14:45:05)

Re : les doublets en français

Je suis tombé sur spica a éventuellement ajouter d'une manière ou d'une autre à la série épi  / spic

et me le suis noté, je vérifierai plus tard.

P.S.: j'ajoute  feutre  / filtre (je n'ai fait que regarder sur mon bureau pour le trouver)

et de chiffon, je passe à chiffe, qui me donne  chiffe  / cippe avec un des rares PPEC (plus proche étymon commun) pré-indo-européen (PIE) recensés ici.

Tout ceci reste à valider bien entendu.

P.P.S.: la saison des doublets 2017 est ouverte, elle ne durera pas longtemps cette année.

1 572 Dernière modification par éponymie (18-07-2017 22:00:38)

Re : les doublets en français

glop a écrit:

Pour l’instant, ce doublet n’a pas été validé sur le site élaboré par éponymie.
http://lesdoubletsenfrancais.utiliweb.fr/page4.html
Il me semble que les doublets issus d'étymons grecs pourraient faire l’objet d’un chapitre complémentaire.

Pourquoi ? J'en touche un mot dans la page que vous mettez en lien :

Quand parmi ces doublets, l'un d'eux est un emprunt tardif à la langue de l'étymon et que cette langue est le latin ou le grec, on parle de doublet savant.

Et d'ailleurs, il y a une faute d'orthographe dont j'ai mis une éternité à m'apercevoir (elle est corrigée dans la citation).

1 573

Re : les doublets en français

“Louange… Il a produit LOUANGER v. tr. (1475); v. 1155 loengier ) “louer” (Dieu) et ce dernier LOUANGEUR, EUSE n. (1570) qui fournissent à louer et loueur deux doublets d’usage plus littéraire , souvent employés avec une notion péjorative d’”excès”.

Dictionnaire historique de la langue française, 2016

1 574 Dernière modification par éponymie (19-07-2017 11:17:55)

Re : les doublets en français

Merci de participer smile

comme vous débutez sur ce fil, une explication, maintes fois reprise et reformulée :

louer à produit par suffixation loueur, louage et louange, louange à produit louanger. L'étymon latin de louer est laudare.

Nous avons également dans la famille les laudes, issues de laudes pluriel de laus/laudem/laudis.

Selon la règle stricte établie quasiment depuis le début de ce fil, s'il y a un mot "fabriqué" - souvent issu par dérivation d'un autre (suffixation, préfixation, composition) - il ne peut au maximum que constituer le début d'une chaine étymologique, certainement pas un chainon.

Pour vous donner un exemple, lods est un doublet de laudes issu directement, sans dérivation, du génitif singulier de laudis, tout comme los, issu du nominatif singulier et laude qui nous est arrivé par l'italien.

Deux de ces mots sont désuets et donc signalés entre parenthèses sur la page L des doublets :

http://lesdoubletsenfrancais.utiliweb.fr/page16.html

Merci beaucoup.

1 575

Re : les doublets en français

Merci.  Vous m'avez mis sur le bon chemin.
Merci aussi à glop pour les commentaires ci-dessus.

Messages [ 1 551 à 1 575 sur 1 691 ]



Généré en 0,098 secondes, 91 requêtes exécutées