Mise à jour du forum (mars 2016)

Le programme du forum a été mis à jour. Et rien ne semble cassé.

Répondre

Répondre

Rédigez et envoyez votre nouvelle réponse

Vous pouvez utiliser : BBCode Images Binettes

Tous le champs doivent être remplis avant d’envoyer ce formulaire, ou alors vous avez utilisé la fonction copier/coller qui n'est pas supportée par l'éditer de texte.

Information obligatoire pour les invités


Information obligatoire

Revue du sujet (plus récents en tête)

11

Cornement est intéressant, je pourrais certainement l'utiliser. Merci Coco47 pour le témoignage, n'ayant pas moi-même l'occasion d'en entendre vraiment.

10

Les cornes de brume en usage à bord des bateaux émettent des sons très divers. La petite trompette en plastique rouge réglementaire donne dans l'aigrelet. L'engin moderne à air comprimé a tout du Klaxon de camion. Les deux appareils sont peu intéressants. Pour moi, la vraie corne de brume, c'est celle des bouées qui signalent la proximité de hauts fonds et qui se font entendre quand la houle les balance. Pour en avoir fréquenté de près quelques dizaines entre Ouessant et La Rochelle, très souvent de nuit, je peux vous dire qu'elles ne m'ont jamais semblé ronfler, ni rugir, ni hurler. Mais mugir, meugler, et surtout gémir, oui. C'est encore plus vrai quand on est vraiment dans la brume, qu'on ne voit rien, que c'est la purée de pois. Les bruits sont assourdis, et on n'a qu'une vague idée de la direction d'où ils viennent. Une corne de bouée dans la brume, c'est un accélérateur de trouillomètre, ça pue le danger. Le son qu'elle émet, c'est une plainte. Je ne vois pas de mot plus juste pour dire ce que l'on entend vraiment quand on y est : une plainte. Pour se sauver, on lui tourne le dos.

9

Utiliser la corne de brume, c'est corner.
Pourquoi pas le « cornement » pour le son qu'elle émet ? je ne l'ai pas trouvé dans l'usage, mais ce n'est pas une raison suffisante pour l'éliminer.

On peut aussi sonder GL et voir ce que donne corne de brume qui ; parmi les verbes évoquant un bruit, on retrouve : mugir, meugler, rugir, gémir, hurler... Moi je dirais qu'elle « ronfle ».
À défaut d'un mot dédié, si « cornement » ne convient pas, c'est à vous d'associer le verbe de votre choix.

8

Ça n'a rien de romantique. Si je devais qualifier ce mugissement qui enfle, emplit tout l'espace, geint et gronde à la fois, je dirais qu'il est lugubre. Lorsque ce son monte sur le Vieux-Port, on a la chair de poule.

7

Ce n'est pas toujours aussi romantique.

http://www.youtube.com/watch?v=gpWVQRIDaXg

6

Je n'en avais jamais entendu. Je dirais qu'une corne de brume sort du silence. Des marins ont certainement trouvé comment mieux le dire.

5

Merci pour vos réponses !

Dans le genre cri y avait aussi http://www.animaux-nature.com/liste-cri.php

Sans doute le connaissez-vous déjà. Je vais opter pour résonner pour le moment, mais tous les synonymes sont bons selon le contexte je suppose.

4

Là où elles geignent, y'a du plaisir...à les entendre.

3

En tout cas elle résonne bien plus qu'elle ne retentit. Une corne n'est pas une cloche.

Certains la font beugler, d'autres sonner (bis repetita, ce n'est pas une cloche), d'autres encore hurler ou geindre.

Je vote pour beugler, mugir ou résonner.


http://www.youtube.com/watch?v=Q8L_qtiL … re=related

2

Je dirais qu'elle mugit comme un bœuf, ou qu'elle brame comme un cerf en rut.



Généré en 0,091 secondes, 95 requêtes exécutées