Mise à jour du forum (mars 2016)

Le programme du forum a été mis à jour. Et rien ne semble cassé.

Répondre

Répondre

Rédigez et envoyez votre nouvelle réponse

Vous pouvez utiliser : BBCode Images Binettes

Tous le champs doivent être remplis avant d’envoyer ce formulaire, ou alors vous avez utilisé la fonction copier/coller qui n'est pas supportée par l'éditer de texte.

Information obligatoire pour les invités


Information obligatoire

Revue du sujet (plus récents en tête)

1 858

épiscope/évêque  (?)

1 857

Si le mot "escalope" (la fine tranche de viande) a bien rapport avec l'AF "escalope" (coquille ou écaille) < skala pourvu d'un suffixe, le mot simple ayant donné "écale"), et si "chaloupe" est bien issu de ce dernier mot par métaphore, alors oui.

1 856

Il semble que les mots "chaloupe" et "escalope" puissent avoir une étymologie commune du côté du bas francique skala.
éponymie se fait rare sur ce forum; dommage car on pouvait lui faire confiance pour faire le tri et mettre de côté les faux doublets.

1 855

Ainsi que Bloch-Wartburg.

Méfiez-vous des notices étymologiques du cnrtl. Je ne prétends évidemment pas qu'elles soient toutes fausses, mais il me semble qu'elles ne sont pas toujours bien pesées dans certains cas délicats.

En revanche, la "variante" lavoier résulte peut-être d'un croisement avec évier (<aquarium), favorisé par la proximité sémantique des deux mots (bassin ou vaisseau).

1 854

Le dictionnaire étymologique et historique de la langue française, de Baumgartner et Ménard, dérive bien lavoir du latin tardif lavatorium.

1 853

Je me fie au cnrtl.

1 852

Pas d'accord ! lavoir est issu de lavatorium. Aux XII-XIIIème siècles, on ne connaît pas encore la dérivation systématique. De plus, les formes anciennes excluent lav+oir, et sont variables : laveor, laveoir.

1 851

Faux doublets :
lavatory < lat. lavatorium
lavoir < laver

http://www.cnrtl.fr/etymologie/lavoir
http://www.cnrtl.fr/etymologie/lavatory

1 850

Ce n'est pas sûr. Mon dico étymologique (Baumgartner/Ménard) suggère l'alsacien hof = "levain" pour le second élément.
Mes compétence s'arrêtant à la ligne bleue des Vosges, je n'en sais pas plus... wink

1 849

Au sujet du kouglof.
Selon la légende, l’histoire de cette spécialité alsacienne commença à Bethléem lorsque l’un des rois mages oublia son chapeau dans la crèche. Longtemps plus tard, un pâtissier strasbourgeois de retour des croisades rapporta chez lui le couvre-chef et décida d’en faire un moule à brioche.
En extrapolant un peu, on pourrait voir kouglof/Kugelhopf comme un doublet (kugelhopf signifiant turban en alsacien).



Généré en 0,095 secondes, 33 requêtes exécutées