couvert

fréquence : 1

couvert

Édulcoré, inoffensif, qui ne heurte pas la morale

1895 Comme il avait, avec ses prédilections pour la pornographie, assez d'esprit, il ne demanda plus la parole (oh ! cela est réglé : chacun chante à son tour) que pour dire les romances plus molles, les plus sucrées, avec un air de sainte-n'y-touche du plus amusant effet ; puis, quand il avait fini : –Vous êtes content de moi, hein, patron ? Elle était couverte (gazée) celle-là. La vertu de ces dames ne s'est pas offusquée ? 1895. En plein faubourg

<1 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 351