de bonne part

registre ancien : 2 fréquence : 1

de bonne part

locution

De source sûre, de bonne source

1791 Bas ! confesser. Ce n'est qu'une invention des calotins, qui veulent tout savoir ; et je sais de bonne part que l'assemblée nationale doit abolir tout cela. Oh ! qu'on ne nous en conte plus plus comme autrefois. 1791. De par la mère Duchesne. Anathèmes très-énergiques contre les jureurs <1 citation(s)>

2. Loc. fig. De bonne part. De source certaine. Synon. de bonne source*, de source* sûre, de première main*. Déjà voilà le fils aîné du duc d'Orléans, je sais cela de bonne part, et vous le garantis plus sûr que si les gazettes le disaient (Courier, Pamphlets, Disc. souscr. acquis. de Chambord, 1821, p.76). (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 165