faire des papillotes de

fréquence : 1

faire des papillotes de

& faire des papillottes de

Mépriser (un texte, un document, un écrit)

1791 ils firent des papillottes des mandats qu'on leur avoit donnés, se foutirent des sermens qu'ils avoient faits de les suivre 1791. Le diné du grenadier, à Brest

<1 citation(s)>

C. − Loc. verb. au fig., fam. 1. Cela n'est bon qu'à faire des papillotes, tu peux en faire des papillotes. Cet écrit, ce texte est bon à jeter, n'a aucune valeur. Malvina dévorait ces turlupinades, tandis qu'elle se faisait des papillotes de mes Fleurs du Sahara (Reybaud,J. Paturot, 1842, p. 9): 6. Julien toucha le cahier qu'Henri avait posé sur le comptoir: «Qu'est-ce que c'est que ça? Des documents secrets? −Un roman de jeune homme. −Dis à ton jeune homme d'en faire des papillotes pour sa petite soeur; qu'il se mette bibliothécaire, comme moi, (...) c'est plus sain (...)» Beauvoir, Mandarins, 1954, p. 158. (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).