biau

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre ancien : 7 fréquence : 3

biau & bieau adj.

1792 Vraiment c'est bien dit, des tailleurs, des perruquiers, d'zépiciers, d'zapoticaires, des paysans, v'là d'biaux jugeurs pour juger d'la judicature qui fau za un curé 1792. La table d'hôte à Provins, ou la croisée des diligences 1792 & le peuple des campagnes doit sûrement être heureux. –Jarni goi ! heureux, je ne le sons, morbleu, que dans leux biaux discours & dans leux mensonges d'écrits 1792. La table d'hôte à Provins, ou la croisée des diligences 1792 Le bieau foutu cadeau que ces bougres-là nous ont fait avec leur chienne de liberté, qui peut-être nous fera foutre le tour à tous. 1792. Conversation entre un maître d'école, un grenadier, et un paysan 1791 Vraiment oui ! des tailleurs, des perruquers, d's'épiciers, d's'apothicaires, des paysans ! V'là d'biaux foutus jugeurs de chien, pour juger du mérite qu'i faut pour un évêque ! 1791. De par la mère Duchesne. Anathèmes très-énergiques contre les jureurs <4 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 541