guieu

registre ancien : 7 fréquence : 1

guieu

& bonguieux ! ; guieux me pardonne ; guieux merci

Forme pop. de : dieu

Morphologie : faute, déformation, barbarisme, étym. pop.

1792 (En regardant le volontaire) Eh mais ! je n'avons pas les ébarluettes ; c'est, guieux me pardonne, l'cousin Rissole avec une tuette en manière de guerre. 1792. La table d'hôte à Provins, ou la croisée des diligences 1792 vous ne savez donc pas qu'il nous a fallu batailler à chaque instant pour remettre de l'ordre. –Ah bonguieux ! j'navons jamais su mot de toutes ces tueries 1792. La table d'hôte à Provins, ou la croisée des diligences 1792 voulut t'y pas batifoler la servante qu'il truvît dans l'allée : c'est une vivante, guieux merci, tu la connois ; alle l'y flanquit un moule de gand su l'oeil qui vit les anges, & y décampi sans sunger à son absolution. 1792. La table d'hôte à Provins, ou la croisée des diligences <3 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 762