comme un brave

fréquence : 2

comme un brave

locution

Formule (quand on subit une violence) ; formule (moqueuse ?), évoquant l'effort (?)

Morphologie : comparaison

1955 J'ai atterri de dos sur les vitres d'une véranda et comme un brave, j'ai passé au travers. Si je me suis pas ruiné les reins, c'est que j'ai eu un fion gros comme une maison. 1955. Mollo sur la joncaille
1969 Un soir, un minable de la section des arrivants pique le dix comme un brave. Il gueule, hurle, geint, se plaint, déconne, sanglote, tape de la godasse contre la lourde. Ça dure une heure dix-huit minutes… 1969. L'humour dans les prisons

<2 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).