ne pas se faire attendre

registre moderne : 2 fréquence : 5

ne pas se faire attendre

Arriver vite, sans qu'il y ait longtemps à attendre (de qqun, de la conséquence d'une action, etc.)

1897 s'avisa, – ces gens sont indiscrets ! – / D'éplucher le montant de mes notes de frais. / L'effet de l'examen ne se fit pas attendre : / Mon compte était peu net, le juge était peu tendre, / Je fus bouclé ! 1897. Hors les lois 1924 Le Marseillais, discrètement, prévint deux collègues de la « mondaine » […] d'avoir à filer le bonhomme lorsqu'il sortirait. L'occasion ne se fit pas attendre ; l'homme en question quitta le concert 1924. Les dessous de Montmartre <2 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 915