brandiller

fréquence : 2

brandiller v.tr.

Agiter

1792 y beugliont tous à la fois ; t'é un gueux, t'é zun coquin, t'é zun voleur, t'é zun fripon : y zont tous raison. Au milieu de ce boucan, le maître à tretou, en brandillant sa cloche, dit com ça, qu'ceux qu'avont mon intention, s'leviont. Patatra… les mains, les culottes, les pattes, tout zest en l'air 1792. La table d'hôte à Provins, ou la croisée des diligences 2007 Je lui brandille ma carte sous son joli nez retroussé. 2007. La gigue des cailleras <2 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 463