en voilà une affaire

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre ancien : 3 registre moderne : 3 fréquence : 2

en voilà une affaire locution

Exclamation (à l'occasion d'un événement contrariant, absurde, inexplicable, etc.)

1887 Chemin faisant, le voleur, tout penaud, enveloppé de la couverture du lit de son voisin, ne cessait de répéter : –En voilà une affaire, c'est moi qui suis le volé ! et c'est mon voisin qui me pige pour un autre qui n'est même pas de la maison ?… Pas de chance !… En voilà une affaire ! 1887. Le monde des prisons 1922 Il l'attira et l'embrassa sur la bouche malgré qu'elle se défendit un peu. Elle protesta et se dégagea de lui. –Non mais sans blague, tu vas un peu vite ! –En voilà une affaire dit-il, et croyant l'avoir fâchée, il lui reprit le bras 1922. Au Lion Tranquille <2 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 841