à toute allure

registre moderne : 3 fréquence : 10

à toute allure locution

Vite, rapidement

Synonyme : vite, rapidement

1954 Une peur toute de surprise qui le faisait seulement réfléchir à toute allure afin de neutraliser l'événement inattendu. 1954. Les portes de l'aventure 2011 De penser à toute allure, on dirait que ça l'a dégrisé. 2011. La nuit du vigile 1976 Les jours passaient à toute allure. 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza 1945 La moto, à toute allure, nous y amène. 1945. Quelques-uns des chars. 1939-1940 <4 citation(s)>

Rem. À propos du syntagme à toute allure, cf. Hanse 1949 : ,,À toute allure paraît (...) n'avoir aucun sens. Il faudrait dire : à vive allure. Mais à toute allure paraît aussi acceptable qu'à toute bride, à toutes jambes.`` Cf. encore en toute hâte, à toute vitesse. Tout signifie ici « poussé à son maximum possible » comme dans d'autres où tout est construit sans art. avec un nom abstr. au sing. : donner toute satisfaction, en toute sûreté, etc. (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 665