traîner

registre moderne : 3 fréquence : 4

traîner

Ne rien faire, perdre son temps, marauder (avec de mauvaises fréquentations) ; se promener sans but

2008 On le voit plus trop, le gosse, il traîne. En un mois, il a dû pointer le nez pas plus d'une dizaine de fois en cours. 2008. Kiffer sa race 2006 quand il va chez lui en vacances il a tendance à remaigrir, parce que son père il l'emmène à la pêche au canal et comme ça il traîne pas à la maison ou après l'école vous voyez ? 2006. Entre les murs 2009 –Vous faisiez quoi ? –Rien. On traînait. 2009. Sang d'encre au 36 1922 Ça fait une paye que je suis venu traîner par ici, dit René. 1922. Au Lion Tranquille <4 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 615